Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/11/2009

CLIMATEGATE : DESINFORMATION ET POLITIQUEMENT CORRECT

Le JT de la RTBF d’hier soir nous a une nouvelle fois montré la capacité de désinformation de notre chaîne publique. Je veux parler des commentaires sur ce qu’il est maintenant convenu d’appeler le « climategate ».

De quoi s’agit-il ? Des « hackers » ont piraté la boite mail du Climate Research Unity (CRU) , organisme sur les travaux duquel le GIEC se fonde (entre autres) pour ses travaux sur le réchauffement climatique causé par les activités humaines. La réalité de ces mails ne semble pas contestée.

C’est pas bien de faire çà ? J’en conviens aisément. Mais la publication de ces mails démontre ce que beaucoup affirment déjà depuis longtemps : Les travaux du GIEC sont caviardés de façon à conclure dans le sens voulu : l’homme est responsable du changement climatique, en manipulant les données scientifiques qui contrediraient cette thèse, et ce qui me semble plus graves, d’autres mails suggèrent la façon de discréditer les collègues qui ne partagent pas leur façon dont il faut voir les choses.

Ceux qui veulent en savoir plus peuvent taper « climategate » sur leur moteur de recherche.

Ce scandale fait irruption dans l’ensemble des médias anglo-saxons il y a quelques jours, notamment à la BBC et dans plusieurs journaux de premier plan, tel le New-York Times et de nombreux autres.Les commentaires envahissent le web, on s’en doute. Heureusement d’ailleurs, car notre presse francophone, qu’elle soit belge, française ou québecqoise, n’en pipe pas un mot. Cette même presse qui s’est toujours engagée à fonds dans les thèse du GIEC, et a toujours refusé l’accès des médias d’information aux théories ou scientifiques qui les mettaient en doute.

 Mais voilà, sous la pression, les premières réactions virent enfin le jour, et notamment via le JT de la RTBF du 23/11 à 19.30 H. Un travail journalistique indépendant ? Que nenni, une entreprise de désinformation absolue sous le contrôle de Monsieur Van Ypersele, vice-président (belge) du GIEC. Si je ne m’étais pas informé à d’autres sources, j’aurais retenu que quelques pirates informatiques ont volé des mails à l’authenticité douteuse, qui tendent à discréditer le GIEC, dans le seul but de torpiller les travaux de la conférence de Copenhague qui doit se tenir sous peu, sans détails aucun sur la teneur de ces documents.

Plutôt que de réfuter ceux-ci (ce qui semble difficile) , Monsieur Van Ypersele a détourné le débat et a jeté l’opprobe sur ses collègues qui avaient l’outrecuidance de ne pas partager ses vues (qui sont bien entendu celles du GIEC), en affirmant sans nuance que ceux-ci étaient corrompus et payés par l’industrie pétrolière. Cette accusation est inopérante : le pétrole que nous ne consommerons pas sera consommé par d’autres, et notamment les pays émergents, mais il ne restera pas au fond des puits; et je rassure Monsieur Van Ypersele qui fait semblant de l’ignorer : les bénéfices des pétroliers ne sont absolument pas menacés.

Il a d’autre part réaffirmé que « 90% des scientifiques sont d’accord avec les thèses du GIEC ». Encore une fois, rappelons que cet organisme rassemble 2500 scientifiques (dont je ne mets pas en cause la bonne foi, les pauvres, si on leur donne des éléments falsifiés …), mais des dizaines de milliers d’autres existent de par le monde et aucun décompte n’a jamais été établi. Il s’agit manifestement d’un consensus autoproclamé.

Là s’est arrêté le travail des « journalistes » de la RTBF, soit ne surtout pas parler du contenu des mails les plus révélateurs, et donner une tribune au seul politiquement correct. Et la nomination d’une écolo à la tête du conseil d’administration de cet organisme ne me rassure pas sur les suites données à ce débat, mais ne préjugeons pas.

Quant à la presse écrite (en ligne), c’est un silence assourdissant… Il n’est évidemment pas facile de remettre en cause les thèses qu’on défend inconditionnellement depuis tant d’années.

Voir autres billets dans la catégorie « climat » et aussi http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/07/25/de-...

Jo Moreau

D’ACCORD ? PAS D ’ACCORD ?? LAISSEZ-MOI VOTRE COMMENTAIRE

11:34 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : climat, réchauffement, politique, giec, journalisme | |  Facebook |

Commentaires

Et ces scientifiques véreux ont même réussi à inonder l'Angleterre, à mettre le feu à l'Australie, à faire fondre les glaciers un peu partout dans le monde, à résorber la banquise arctique et antarctique, et à aligner trois décennies les plus chaudes que la terre ait connu depuis quelques milliers d'années. Ils sont vraiment forts dans la désinformation.

Écrit par : Reverb | 24/11/2009

À ce "détail" près que "Groenland" veut dire "terre verte" car les Vikings la cultivaient autour de l'an mil, avec les outils de l'époque, et qu'il sont partis ou morts de faim peu après...
En clair, sans même aller chercher les enregistrements de températures, la simple ouverture d'un livre d'histoire montre le caractère chaotique du climat, et le fait que nous vivons très probablement un simple retour à la normale.
Quelques liens pour garder la tête froide :
http://www.pensee-unique.fr/index.html
http://www.earthministry.org/about/mission-history
http://etudescaribeennes.revues.org/document273.html
Liste (très) loin d'être exhaustive... Mais le premier lien pointe vers moult sites de référence, Nature/NASA/NOAA&Co. en tête.

Écrit par : fred972 | 24/11/2009

Merci à Aldebaran pour ce billet. Enfin une voix qui s'élève pour souligner à quel point la presse francophone, RTBF en tête, désinforme le public à longuer d'année. Aucun journaliste ne se donne la peine (ou alors refuse) de vérifier les propos très politiques du GIEC ni d'ouvrir les colonnes aux scientifiques qui dénoncent depuis longtemps les dérives des tenants du réchauffement climatique dû au CO2 produit par les activités humaines, si ce n'est pour les insulter ou les ridiculiser.
A propos du "climatgate", il ne s'agirait pas d'un action de pirates mais d'une fuite interne au CRU.

Écrit par : eugenie | 24/11/2009

@fred972 : la calotte glaciaire du Groenland a plus de 100000 ans. Il y a mille ans, la région côtière était habitable. Comme maintenant. Et en été, c'était même verdoyant. Comme maintenant. Le nom Groenland tient plus de la méthode Coué ou du marketing de quelques vikings peu frileux que de la description.

Quant au climat, il est variable, et non chaotique. Ce sont deux notions fort différentes.

Garder la tête froide, d'accord, mais pour combien de temps ?

Écrit par : VB | 24/11/2009

Mais même s'il est vrai que ce sont les hommes qui font réchauffer la terre.

1) Où est le problème ?

2) Qui va convaincre les pauvres de rester pauvre et sans industrie ? Ceux qui se sont gavés pendant 150 ans des bienfaits de l'industrialisation ?

Écrit par : HANDELSMAN Dominique | 24/11/2009

@Aldebaran
Merci pour ce billet, bien trop rare dans la blogosphère belge.
@Reverb
Il n'y a pas négation des changements climatiques, ils ont toujours existé et existeront toujours. Ce qui est
remis en question est l'origine humaine de ceux-ci, car l'influence du soleil (avec les éruptions notamment)
est nettement plus documentée scientifiquement que celle du CO2 pour l'instant.
Or même les pontes du GIEC constatent aujourd'hui que le réchauffement s'est arrêté, et peut-être pour
plusieurs années. Ce qui disqualifie quand même un peu le modèle avec facteurs d'origine humaine prépondérants.
Remarquez, il n'y a pas eu réchauffement non plus entre 1940 et 1970 environ, alors que le CO2 industriel
grimpait nettement. Il y avait donc matière à douter déjà.
Plus grave, cette chasse aux CO2 porte de l'ombre aux menaces environnementales qui elles sont avérées, comme les rejets industriels, pharmaceutiques, les pesticides, problème de l'eau etc.
Comme fred972, je vous conseille la lecture de
http://www.pensee-unique.fr/
qui reprend les arguments scientiques des "sceptiques".
Vous constaterez que certaines de vos affirmations sont fausses.

Écrit par : Pascal | 25/11/2009

Et la RTBF en remet une couche:
http://www.rtbf.be/info/matin-premiere/planete-climate-gate-163550
Toujours le même son de cloche, pas d'avis contradictoire, en 5 minutes , tout l'arsenal est déployé:
- la culpabilisation (ceux qui propagent ces infos ...)
- les scientifiques qui contestent sont tres peu nombreux
- ils sont malhonnêtes intellectuellement
- et bien sûr les lobbies

Écrit par : Pascal | 25/11/2009

Et une couche de plus:
RTBF 25.11.09 - 10:44
http://www.rtbf.be/info/economie/emissions-de-co2-on-est-au-dela-du-pire-scenario-164039

Emissions de CO2: "On est au-delà du pire scénario"

Est-ce qu'il est encore vraiment nécéssaire de faire quelque chose? On est au-delà du pire, on est foutu.
Ca me fait penser à Coluche qui parlait dans un de ses sketchs
du nouvel omo qui lave plus banc que blanc. C'est quoi ça comme couleur ? ... Le GIEC invente le plus pire que pire.

Calmez-vous les gars, à force de pourchasser le mécréant climatique, vous allez développer un ulcère gastrique.
Vivez-vous pleinement le moment présent ? La vie est brève.
Regardez donc au dehors, profitez de la nature avant que tout ne soit plus que désert. Allez-vous promenez.
Moi j'en reviens, ça fait du bien de s'oxygéner.
Néanmoins, quelques degrés de plus n'auraient pas fait de mal...

Écrit par : Pascal | 25/11/2009

Les derniers évènements auraient dû ouvrir le débat entre sceptiques et réchauffistes. Au lieu de ça la nouvelle se transforme en une pure et simple désinformation et une publicité sur la personne de JP Van Ypersele !
C’est incroyable !

Tant que ce Monsieur pilotera les dépêches climatiques de la RTBF il n’y aura pas de débats publics en Belgique, du moins chez les francophones. Au fait, que dit la VRT à ce sujet ?

Concernant le climategate de matin première

http://www.rtbf.be/info/matin-premiere/planete-climate-gate-163550

On a la possibilité de réagir, ils doivent êtres submergés de commentaires ! !

Écrit par : Beetle | 25/11/2009

Décidément, ils se surpassent aujourd'hui.
http://www.rtbf.be/info/monde/climat/climat-le-scenario-du-pire-serait-en-marche-164041
On peut lire dans le
Paragraphe Dommages irréversibles:
...
"Une société mondiale 'décarbonée' - avec zéro émissions de CO2 et d'autres gaz à effet de serre durables - doit être atteinte bien avant la fin du siècle", espèrent les climatologues. C'est le message qu'ils veulent délivrer aux négociateurs de Copenhague."

Zéro CO2:
Il va falloir que nous apprenions à vivre sans respirer.
Et sans manger aussi, car plus de CO2, plus de végétation.
Ils ont raison, le défi n'est pas mince.

Ca sent le communiqué fait à la va vite pour ne pas laisser
germer le moindre doute chez le quidam (comme je l'étais il y a quelques mois) qui ne connait du climat que ce que nos medias en racontent.

Écrit par : Pascal | 25/11/2009

Oops, j'ai réagi un peu trop rapidement.

On pourra produire autant CO2 que la nature est capable d'en absorber.
Sortez vos calculettes!

Cela me semble de toute façon impossible puisque la Nature s'arrange toujours (sans que nous sachions comment elle procède) pour envoyer et garder dans l'atmosphère la même fraction (43%) du CO2 que nous émettons par nos diverses activités, et ceci qu'elle que soit la quantité que nous envoyons
Si nous émettons 100 tonnes, rejet de 43 % de 100 tonnes
Si nous émettons 10 tonnes, rejet de 43 % de 10 tonnes
...
Donc il n'y que 0 qui provoque un rejet de 0
Finalement, je n'avais peut-être pas tort.

Les details techniques sont disponibles là: http://www.pensee-unique.fr/theses.html#AF

Écrit par : Pascal | 25/11/2009

A côté de la RTBF Savonarole était un libertaire ! La seule et unique façon de travailler en science, particulièrement pour les matières de pointe telles que la climatologie est la remise en question, la confrontation. Hors que voit on : l'ONU (administration puissance 10) crée sa "vérité scientifique" via un comité qu'elle inonde se subsides !

Pire les scientifiques qui font leur travail en posant d'autres hypothèses, en comparant, mettant à l'épreuve la théorie officielle se font traiter de négationnistes !!!!

Ce n'est plus de la censure c'est Idi Amin Dada au labo.

Écrit par : Christophe Petit | 26/11/2009

Plus le mensonge est gros, plus il passe

A quelques jours du Sommet des Nations Unies sur le climat de Copenhague qui ressemblera de nombreux chefs d'état et de gouvernement afin des solutions face au soi disant réchauffement climatique. La campagne de désinformation s’accélère.

Il y a quelque jour un rapport sur le changement climatique de l'Institut de recherche sur les impacts du climat de Potsdam, en Allemagne affirme que le réchauffement climatique est pire que prévu par le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat) et pourrait atteindre 7 degrés en 2100. Etrange révélation à quelques jours du sommet de Copenhague. L’idée est de faire monter la pression sur les décideurs politiques afin qui cède aux sirènes du néo-malthusianisme, il faut stop l’activité humaine !

Sans plarler de ce défi lancer plusieurs associations et ONG avec l'ultimatum climatique! 1 millions de signatures afin de faire plier les décideurs, les faire ceder à la peur!

Ce matin pour enfoncer le clou ! c’est le Ouest France qui affiche en première page, une photo d’une ville sous les eaux et titrant « Le climat change, l’exode les menace ».
Les média de masse on choisi la stratégie de la tension afin de faire accepter à la population un gros mensonge afin de faire accepter des politiques d’austérité, des politique anti–humaine.

Face à un tel scandale, face à cette tyrannie verte, nous ne pouvons pas nous taire.

Climategate : un scandale édifiant !

Les révélations des pirates informatiques qui se sont introduits, en début de semaine dernière, dans les serveurs de l'unité de recherche climatique (CRU) de l'université d'East Anglia (Royaume-Uni) ont discrédité la profession et mis en lumières que les scientifiques ne travaillaient pas vraiment pour la découverte de la vérité scientifique. Bien au contraire les nombreux mails dévoilés exposent au grand jour que les scientifiques travaillent pour le lobby anti humain dans le but de réduire la population mondiale.

Effondrement du systéme financier!

Les Nations Unies serait bien inspiré de mettre sur son agenda une conférence afin de faire face à la crise financière qui détruit l'économie physique de tout les pays! L'effondrement du systéme financier, c'est le plus grand danger qui guette l'humanité! Le reste ce n'est que bavardage!

David C.
david.cabas.over-blog.fr

Écrit par : David C. | 29/11/2009

Les commentaires sont fermés.