Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/11/2009

CONSENSUS CLIMATIQUE AVEZ-VOUS DIT (5)

Suite 5 -

- « Les modèles climatiques sont au plus bons à expliquer les changements climatiques après coup ». Hajo Smit - météorologue - ex membre du comité néerlandais du GIEC. -

- « C’est la variation de l’activité solaire qui est le principal responsable des changements climatiques, comme dans le passé ». Ian Clark - Hydrogéologue - professeur des sciences de la Terre à l’université d’Ottawa .

- »Je ne vois pas la preuve évidente que l’activité humaine soit la cause unique du réchauffement climatique. Je vois plutôt l’utilisation aveugle de modèles climatiques ». John Christy - Professeur de sciences de l’atmosphère université de l’Alabama - ex rédacteur au GIEC.

- « Depuis le début de l’ère industrielle, les températures se modifient dans une ampleur comparable à ce qu’elles ont toujours oscillé dans l’histoire climatique de la Terre. La récente hausse n’a rien d’extraordinaire ». Nathan Paldor - Professeur de météorologie dynamique et de physique océanographique - université de Jérusalem.

- "La menace du réchauffement climatique est largement exagérée au vu de la faiblesse et de la superficialité de nos connaissances et du manque de données ». Dyson Freeman - Physicien - Professeur émérite à l’université de Princeton.

- « La cause des évolutions climatiques actuelles est encore inconnue. L’influence humaine n’est pas prouvée ». Serge Galam - PhD - Docteur en physique - Directeur de recherche au CNRS.

- « Rien ne montre un réchauffement exceptionnel du globe, et encore moins une éventuelle origine humaine ». Vincent R Gray - PhD chimie physique - fondateur du New Zealand Climate Science Coalition.

- « Ce qui était une science est devenu une religion ». William Happer - PhD physique - université de Princeton - ex directeur du Bureau US de recherche sur l’Energie.

- « Les modèles climatiques du GIEC sont simplistes. Ils occultent les facteurs naturels comme notamment l’activité solaire ». William Kininmonth - météorologue - ex directeur du Centre National australien du Climat - ex représentant de l’Australie à l’Organisation Météorologique Mondiale.

- « Le GIEC profère des absurdités. La recherche de l’accumulation d’un mythique CO2 pour expliquer sa durée de vie non mesurable et l’utiliser pour des modèles informatiques qui prouveraient l’influence des énergies fossiles, est une pure fiction ». Tom Segalstad - directeur du geological muséum université de Oslo - ex relecteur du GIEC.

- « Je ne crois pas qu’il y ait des preuves valides pour accuser l’activité humaine du réchauffement climatique. Les phénomènes naturels en sont la principale cause ». Anthony Lupo - PhD - professeur de sciences de l’atmosphère - université du Missouri - membre de l’Amercan Meteorology Society.

- « Le GIEC est instrumentalisé à des fins politiques. Sur les 300 dernières années, il existe des variations cycliques du niveau des océans, mais aucune tendance significative ». Niels Axel Mörike - PhD - Professeur émérite paléo géophysique et de géodynamique’- université de Stockholm.

- « Les prévisions alarmistes du GIEC sont infondées ». Ryan Maue - Météorologue - Florida State University - Center for Océan-Atmosphère Prédiction Studies.

Voir autres billets similaires dans la catégorie « climat ».

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/07/30/vou...

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/09/19/vou...

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/10/20/vou...

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/11/11/vou...

 

 

 

Jo Moreau

18:02 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : climat, réchauffement, politique, giec, copenhague | |  Facebook |

Commentaires

Sans doute encore des pseudo-scientifiques payés par l'industrie pétrolière.
Allons-nous à nouveau assister ce soir à grand moment de journalisme: notre ministre du climat est l'invité de l'émission répondez à la question. Suspens.
En attendant, répétez après moi:
Toujours dans le GIEC omniscient je croirai
Jamais de question ne poserai
Effrayé par ses prévisions je serai
Amen

Écrit par : Pascal | 26/11/2009

Je constate une erreur dans l'avant-dernière citation : il s'agit de Niels Axel Mörner. (merci l'auto-correction).
Pour qu'on ne m'accuse pas d'inventer des savants...

Écrit par : aldebaran | 27/11/2009

Le climat est quelque chose de très complexe. Difficile de savoir qui a raison, seule l'avenir nous le dira.
Je n'ai pas envie de prendre de risque, je préfère écouter la thèse du GIEG et appliquer le principe de précaution plutot que d'écouter votre thèse et ne rien faire.

Et si vous aviez raison qu'est ce que celà changerait?
Faut-il pour autant arrêter (alors qu'on commence à peine) les investissements dans le développement durable.
Il n'y a pas que le réchauffement climatique ...
Des éco-systèmes disparaissent, les ressources naturelles diminuent dangereusement à cause du développement de l'homme.

Qu'elle est le but de votre billet?

Vous donner bonne conscience?
Vous donner une bonne excuse pour continuer le gaspillage?

Écrit par : Julien | 02/12/2009

Bonjour Julien,
Mon but est simplement de montrer la manipulation à laquelle nous sommes confrontés, et dont l'origine se trouve au GIEC. Manipulation par l'assertion (fausse) qu'il y a un consensus parmi les scientifiques dans le monde, manipulation par les faux éléments fournis, dont en vrac et notamment le classement des années les plus chaudes, le fameux graphique en forme de crosse de hockey sur lequel se basait toute l'argumentation catastrophiste du GIEC, et le récent climategate. Inlassablement répéter que le CO2 d'origine humaine n'est qu'une infime partie des gaz à effet de serre, et dénoncer le rôle des médias francophones dans tout cela. Nous allons dépenser des centaines de milliards d'euros dans des procédures hautement aléatoires se fondant sur des éléments biaisés (mais pas perdus pour tout le monde), alors qu'aujourd'hui des urgences absolues se font jour dans le monde, et dont tout le monde se f... Et cela n'a rien à voir avec la lutte contre la pollution, et la nécessité de découvrir d'autres formes d'énergie...Si vous avez 5 minutes, je vous recommande http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/10/13/al-gore-un-business-qui-derange.html
parmi bien d'autres choses...Bien à vous,

Écrit par : aldebaran | 03/12/2009

Les commentaires sont fermés.