Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

12/01/2010

CONSENSUS CLIMATIQUE, DISIEZ-VOUS (8)

Suite n°8

- « L’activité humaine ne représente aucun danger pour le climat. Ce sont des motifs politiques et idéologiques qui développent des alarmes irrationnelles sur le réchauffement climatique ». Roy Spencer - PhD - Spécialiste des mesures de température par satellites - Chercheur Alabama University - ex chercheur en études climatiques à la NASA -

- «  Les médias pontifient sur le réchauffement climatique sans réelle compréhension sur les mécanismes du climat, choses que nous-mêmes ne maîtrisons pas ». Sonja A.Boehmer Christiansen - PhD - Professeur département de géographie - Hull University (G-B)

- « Le réchauffement climatique est devenu une idéologie (…) Le problème est quand les décideurs deviennent membres de cette secte, et dépensent des millions pour démontrer leur idéologie ». José Ramon Arevalo - PhD - Docteur en sciences biologiques - Professeur d’écologie université de La Laguna (ESP).

- « Plus que les émissions de CO2, les modulations du champ magnétique solaire modifient la couverture nuageuse et son pouvoir réfléchissant, ce qui entraîne des fluctuations thermiques et donc climatiques ». Nir Shaviv - PhD- Astrophysicien - Professeur de physique et sciences du climat université de Jerusalem.

- « Le rayonnement cosmique affecte la formation des nuages (…) et l’effet de serre. Le champ magnétique solaire s’est renforcé ces trois dernières décennies. Les recherches dans ce sens sont encore dans l’enfance ». David Evans - Ingénieur mathématicien - ex chercheur sur la traçabilité du carbone pour le Gouvernement Australien.

- « Les émissions de CO2 ne sont pas la cause des changements climatiques. Ceux-ci sont causés par le système dynamique Terre-Soleil-Cosmos ». Lance Endersbee - Ingénieur civil - Spécialiste des ressources hydrauliques - Professeur émérite Monash University (Melbourne).

- « Le climat change tout le temps. Cela ne constitue pas en soi une menace pour l’humanité. Intégrer les activités humaines dans ce processus est la plus grande escroquerie des temps modernes ». Fred Singer - Physique de l’atmosphère - Professeur émérite en sciences de l’environnement de l’Université de Virginie.

- « Les modèles climatiques actuels, utilisés pour prévoir des situations apocalyptiques, occultent les phénomènes naturels qui sont des causes bien plus importantes ». David Legates - Climatologue - Professeur associé de Géographie et Sciences Océaniques de l’université du Delaware.

- « Les erreurs des modèles sont un problème sérieux. Nous avons un long chemin à faire pour les corriger. Elles détériorent nos prévisions (climatiques) ». Tim Stockdale - Centre européen des prévisions à moyen terme - Membre du GIEC.

- « Les modifications climatiques (…) s’expliquent essentiellement par les liens Soleil-Terre, l’activité solaire et d’autres facteurs. Il y a tout lieu de penser que les prévisions sur le réchauffement climatique ne vont pas se réaliser ». Lev Karline - Recteur de l’université d ‘Hydrométéorologie de Saint-Petersbourg.

- « Puisque nous ne comprenons pas l’intégralité de la physique du climat, il est prématuré de la modéliser et de croire aveuglément à leurs résultats » Stewart Franks - PhD - Professeur associé en physique environnementale université de Newcastle. - Président de la Commission Internationale sur le système atmosphère/Terre.

- « Le changement climatique actuel a des causes naturelles. Rien de ce qui arrive ne peut être considéré comme anormal ». Thomas B. Gray - Météorologue - Paléoclimatologue National Océanic & Atmospheric Administration.

(à suivre)

Voir autres 7 billets précédents semblables dans la rubrique « climat » dont :

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2009/07/30/vou...

Jo Moreau.

19:06 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, réchauffement, politique, giec, copenhague | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.