Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/10/2010

CONSENSUS CLIMATIQUE, DISIEZ-VOUS (16)

Suite n° 16

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres contredisent certaines idées reçues.

- « L’ Arctique ne se réchauffe pas, il se refroidit depuis 1998 (…) Le système climatique est très complexe et le GIEC ne détient pas la vérité absolue ». Oleg Pokrovsky - Voeikov Main Geophysical Observatory (Russie).

- « La climatologie est la moins exacte des sciences contemporaines. Que des experts se permettent de jeter des fatwas sur les contradicteurs du rapport du GIEC est vraiment navrant ». Said Rachafi - PhD - Physicien - ex professeur à l’Université Catholique de Louvain et à la Faculté des Sciences de Tanger.

- « Le consensus sur la responsabilité humaine quant aux changements climatiques est en train de s’effriter. Les données scientifiques sont plus fragiles et moins concluantes qu’on le croit ». Benoit Rittaud - Mathématicien - Maître de conférence à l’Université Paris XIII (F).

- « Sans véritable preuve scientifique, le GIEC devrait cesser son alarmisme climatique ». Aksel Wiin Nielsen - PhD - Professeur émérite Sciences Géophysiques Université de Copenhague (DK)- Ex directeur de l’Organisation Météorologique Mondiale-

- « Aujourd’hui l’écologie, la peur du réchauffement climatique engendrent des visions de transes et de cauchemars comme au Moyen-Age la peur du diable, de l’antéchrist ou de la fin du monde ». Jacques Le Goff - Agrégé d’histoire - Spécialiste du Moyen-Age. (F)

- « Le réchauffement de l’Arctique n’est pas dû à l’augmentation du CO2, mais aux courants qui amènent l’eau chaude du Pacifique et à l’effet des vents soufflant de la Mer de Bering ». Mitchell Taylor - PhD - Biologiste - Spécialiste de l’étude des ours polaires - Ministère de l’Environnement Gouvernement du Nunavut (Canada).

- « Même si l’on fermait toutes les usines dans le monde, détruisait chaque auto et chaque avion, éteignait toute production d’énergie, le climat se modifierait encore, et souvent de façon spectaculaire ». Philip Stott - Professeur émérite de biogéographie - School of Oriental and African Studies - University of London (GB)

- « Le cycle solaire de 11 ans a une influence sur les modifications climatiques, en raison notamment des fluctuations du rayonnement solaire ». Tung Ka-Kit - PhD - Professeur de mathématiques appliquées - Professeur adjoint en Sciences Atmosphériques Université de Washington (USA)

- « Sans doute consacrons-nous trop de ressources pour corriger l’impact humain sur les changements climatiques, sans certitude que nous y soyons vraiment pour quelque chose ». Bill Barrow - Climatologue - Membre du Royal Meteorological Society (Canada).

- « Des milliers de scientifiques dans le monde pensent que le CO2 n’est pas le responsable des changements climatiques » Art Horn - Météorologue - Professeur de Météorologie Naugatuck Valley Community Collège - Collaborateur de programmes météo radio-tv (USA)

- « Le recul des glaciers est dû en partie à des changements climatiques naturels, causés par les cycles de variation de température de l’Atlantique Nord ». Martin Funk - Glaciologue - Professeur de glaciologie Ecole Polytechnique de Zürich (CH)

A suivre

Voir les 15 listes précédentes dans la catégorie « climat ».

Jo Moreau

16:05 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, réchauffement, politique, giec, copenhague, co2 | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.