Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/06/2012

CHANGEMENTS CLIMATIQUES : QUEL CONSENSUS ? (37)

Suite n°37

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

- 400 "L'accumulation d'anomalies solaires explique le changement climatique, sans avoir besoin de recourir à la théorie des gaz à effet de serre". David RB Stockwell - PhD - Research Scientist National Center for Ecological Analysis and Synthesis - University of California. http://vixra.org/pdf/1108.0032v1.pdf

-401 "Le changement climatique suit un processus cyclique. Nous sommes entrés dans une période de refroidissement qui pourrait déboucher à terme vers un petit âge glaciaire". Ritesh Arya - PhD - Géologue - Spécialiste de l'hydrogéologie de l'Himalaya (India) http://ritesharya.com/?page_id=2

-402 "Les modèles n'ont pas démontré leur capacité à prédire les changements climatiques globaux et régionaux". Roger Pielke Sr - PhD - Météorologue - ex Professeur Colorado State University - Contributing Autor IPCC démissionnaire en 1995. http://pielkeclimatesci.wordpress.com/2011/09/29/can-clim...

-403 "Le problème du réchauffement climatique mérite une étude approfondie, quoiqu'il apparaisse probable que l'agent principal en soit le rayonnement solaire, et non les activités humaines". Bruce Merrifield - PhD - Physical Organic Chemistry - Member of Visiting Committee for Physical Sciences University of Chicago (USA) http://www.americanthinker.com/2007/07/global_warming_and...

-404 "Il est temps de revenir à la réalité, et de ne pas gaspiller nos énergies à combattre une catastrophe climatique qui reste à prouver". Wolfgang Thüne - PhD - Météorologue - Sociologue http://www.derwettermann.de/allgemein/25-jahre-%e2%80%93-...

-405 "J'ai cessé d'être un alarmiste sur le réchauffement climatique. Le changement climatique ne se déroule pas comme prévu. La température globale est stable depuis le début du millénaire, malgré l'augmentation du CO2 atmosphérique". James Lovelock - Sciences de l'atmosphère - Militant écologique - Auteur de la théorie "Gaïa". http://www.jameslovelock.org/new10.html

-406 "La baisse du niveau des océans en 2010-2011 combinée à l'arrêt du réchauffement climatique met en évidence l'influence du soleil sur le climat terrestre". John L Casey - Ingénieur en astronautique - ex consultant NASA - auteur de "Cold Sun" http://www.spaceandscience.net/sitebuildercontent/sitebui...

-407 "La théorie des gaz à effet de serre, développée au XIXe siècle notamment par Svante Arrhenius, était entachée d'une erreur fondamentale. La correction qu'il a ensuite apportée n'a jamais été prise en compte". Hans Erren - Géophysicien - Consultant en Engineering (NL) http://www.klimatosoof.nl/errenontgroeningsdag

-408 "Dans la science du changement (climatique) global, il est trop fréquent de voir la démonstration s'effondrer dès qu'on prend le temps et l'effort de creuser derrière les gros titres. Il en est ainsi pour les pseudo-tendances d'augmentation des tempêtes". Max Beran - Hydrologue - Dept of Continuing Education - University of Oxford (UK) http://www.john-daly.com/guests/max-beran.htm

- 409 "C'est étonnant de voir les scientifiques se battre pour défendre un consensus, celui de la responsabilité humaine dans les changements climatiques". Bob Foster - Géologue - Ingénieur (AUS). http://jennifermarohasy.com/2009/08/global-cooling-has-be...

- 410 "Les idéologues qui manipulent les alarmistes du réchauffement climatique sont guidés par un désir de contrôle et de manipulation politique et économique. Le mythe du politiquement correct met en danger à la fois la Terre, et les êtres humains qui y vivent". Shigenori Maruyama - Géologue - Professeur Sciences de la Terre Tokyo Institute of Technology. http://www.ofitexto.com.br/produto/aquecimento-global-.html

- 411 "Les avertissements quasi-hystériques du GIEC sur les gaz à effet de serre, avec le soutien actif de l'ONU et de nombreux organismes gouvernementaux, sont devenus un nouveau dogme fondé sur une science fausse et une information trompeuse". David Raal - Professeur émérite Chemical Engineering University of Kazulu Natal (SA) http://hiltonratcliffe.com/blog/

Des records climatiques « sans précédent » ? : "Méfiez-vous des prophètes qui nous mettent en garde contre des changements climatiques sans précédent. Ils ne sont sans précédent qu'en raison des limites de leurs propres souvenirs". Robert E Davis-PhD-Professeur de climatologie Université de Virginie. Ex collaborateur du GIEC.

Anno 1134+1135+1136+1137

1134 Sécheresse extrême dans le nord de la France. En juin, un vent chaud assèche la Normandie. Un peu partout les gens assoiffés se jettent dans les cours d’eau et les rivières et beaucoup se noient. En septembre en Normandie et ailleurs, beaucoup de villes et de villages sont entièrement détruits par le feu, comme Le Mans, Chartres, Alençon, Nogent et Verneuil. Raz de marée sur les côtes de la Mer du Nord en septembre ou en octobre. En une nuit, la mer envahit les terres sur une profondeur de 7 milles, renversant les villages et les habitations sans qu‘aucune tempête ne soit signalée. La catastrophe touche la Flandre et les pays voisins. En décembre, grandes inondations en Normandie. Les crues atteignent les toits des habitations

1135 Grande chaleur et sécheresse généralisée en France et en Angleterre. « la terre brûlait ». Les pâtures et les champs sont grillés et il s’ensuivit une grande famine. Les rivières et les lacs sont à sec. Les bruyères dans les montagnes et les forêts prennent feu par l‘action du soleil. En Allemagne, le Rhin est presque entiè!rement à sec et peut être traversé à pied. Les forêts sont en feu Le 1 décembre l’ Angleterre fut balayée par un ouragan.

1136 La sécheresse se poursuit. En France la chaleur était intense le 27/10 un ouragan détruit de nombreux bâtiments en France

1137 Eté très chaud et grande sécheresse dans toute l’ Europe. Les cours d eau étaient à sec. En France, les puits, fontaines et fleuves étaient taris et beaucoup de gens moururent de soif. Dans le Nord de la France, la chaleur était étouffante. Au milieu de cette chaleur, plusieurs villes furent détruites par le feu, en Allemagne notamment Mayence et Speyer. En Angleterre, la famine régnait et la sécheresse etait générale. En Italie, des feux souterrains apparurent qui durèrent trois ans.

 *********************************************************************************************************** La liste complète par ordre alphabétique des « déclarations de scientifiques sceptiques sur les conclusions du GIEC», mise à jour au 27/04/2012 et reprenant l’ensemble des 35 premières listes avec tous les liens utiles, peut vous être envoyée sur simple demande à jo_moreau@yahoo.fr En indiquant « liste » en référence. Un outil efficace de contre-information pour votre entourage, à diffuser sans modération !. ************************************************************************************************************ A suivre.

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

Jo Moreau.

Commentaires

@Jo Moreau

Si vous le voulez, je peux vous aider à faire le tri dans votre longue liste de citations.

Premièrement, je vous propose d'uniquement sélectionner les passages tirés d'articles publiés dans une revue scientifique avec comité de lecture et de les classer en fonction du facteur d'impact du journal.

Ensuite, il faut lire l'article en entier, surtout la conclusion, pour voir si l'affirmation n'est pas mal interprétée.

Il faut aussi vérifier si d'autres articles font référence au premier, abondent dans son sens ou au contraire le contredisent.

Comme vous le voyez, cela peut vite prendre du temps et nécessiter une expertise assez poussée dans le domaine en question, mais cela aura beaucoup plus de poids que de simplement faire une longue liste hétéroclite de citations venant de blogs, d'interview et d'articles non-publiés.

ps: vous pourriez aussi prendre un peu de temps pour parcourir les rapports du GIEC qui sont justement une revue complète de toutes les connaissances les plus récentes sur le climat. Vous y trouverez aussi des références à des scientifiques sceptiques (McKittrick, par exemple) mais remises dans leur contexte et comparées à d'autres études.

Bien à vous et que GAIA vous guide dans votre conversion vers la vérité vrai ;-)

Écrit par : Sylvain | 02/08/2012

Sylvain, je crois que vous vous méprenez sur le but de mes listes, pourtant annoncé en titre (c'est fou comme je dois mal m'exprimer) : montrer que le prétendu consensus autoproclammé n'est pas partagé par tous les scientifiques. D'autre part, le GIEC serait bien inspiré en ayant la même exigence sur tous les articles retenus, si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, j'ai bien suivi la voie montrée par GAIA : voir la récente volte-face de James Lovelock. ;0)
Cordialement,

Écrit par : jo moreau | 02/08/2012

Un consensus scientifique émerge quand une très forte majorité des experts du domaine en question sont d'accord.

En ce qui concerne le réchauffement climatique, plus de 97% des scientifiques en climatologie soutiennent son origine anthropique. Plusieurs études portant sur plusieurs milliers de scientifiques arrivent à la même conclusion:
Le consensus sur le réchauffement et son origine anthropique est très fort.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Positionnement_de_la_communaut%C3%A9_scientifique_envers_le_r%C3%A9chauffement_climatique

Ce consensus est par ailleurs renforcer par l'absence d'une opposition réelle. Aucune étude scientifique ne permet de remettre en cause les principales conclusions du GIEC.

Alors votre liste de 400 scientifiques n'est juste qu'un bel exemple de "cherry picking", une des méthodes préférée des denialistes en tous genre. Vous trouverez des listes similaires sur

la théorie de l'évolution:
http://www.discoveringdesign.org/framelink.php?mylink=/articles/100ScientistsAd.pdf

les dangers du tabac:
http://tctactics.org/index.php/Critical_Scientists

la vision biblique de la création:
http://creation.com/creation-scientists#presentsci

Bonne amusement ;-)

Écrit par : Sylvain | 02/08/2012

@ Sylvain : Vous ne répondez toutefois pas à la question principale : la Science est-elle soumise aux conditions de la démocratie, soit que la majorité a forcément raison. J'ai cité quelques cas, parmi bien d'autres, de consensus scientifiques qui ont été démentis ensuite, et qui vaut bien votre énumération... Je comprends que le consensus soit un moyen de progresser, une base d'étude, mais ne peut en aucun être une preuve définitive d'exactitude d'une théorie.
Je suppose, pour rester sur ce terrain, que vous exigez des 97% autoproclammés de scientifiques adhérant à ce consensus, les mêmes exigences que celles que vous réclamez pour ceux qui n'y adhèrent pas, soit : qu'ils aient tous publié dans une revue scientifique avec comité de lecture, (etc...) et surtout, qu'ils se soient tous penchés sur le problème avec assez d'intérêt que pour émettre un avis personnel.
Je crois donc que ces 97% (en bon scientifique, je suppose que vous vous basez sur des chiffres vérifiés et publiés suite à un décompte rigoureux) mérite aussi une analyse assez poussée, mais je constate que malheureusement, vous continuez à propager l'idéologie qui consiste à assimiler tous ceux qui, hors GIEC, ne peuvent être que des partisans de la cigarette, du pétrole, du créationnisme ou... de la Terre Plate. :0)
Cordialement,

Écrit par : jo moreau | 02/08/2012

@Jo Moreau

Le consensus n'est bien sûr pas une preuve scientifique mais je suis content que vous admettiez qu'il y a bien un consensus scientifique sur l'origine anthropique du réchauffement climatique actuel.

Pour ce qui est de 97%, oui cela provient bien d'une étude scientifique: http://www.pnas.org/content/early/2010/06/04/1003187107.full.pdf+html
et oui, le critère de sélection était de publier activement dans le domaine du climat.

Dans l'étude suivante, vous trouverez aussi la forte différence entre l'opinion publique américaine (52% de convaincus) et l'opinion des spécialistes du sujet (97% de convaincus, ).
http://tigger.uic.edu/~pdoran/012009_Doran_final.pdf

Dans une étude de Bray et von Storch, seul 1,35 % des climatologues interrogés ont répondu que les changements n'étaient pas d'origine anthropique.

Et enfin, dans cette étude publiée dans Science, on montre que sur 928 articles scientifiques contenant le mot clé « climate change » publiés entre 1993 et 2003, aucun ne remet en cause le consensus défini par le GIEC.
http://www.sciencemag.org/content/306/5702/1686.full

Pour ce qui est de l'assimilation aux autres courants dénialistes (tabac, créationisme, ozone,...), plusieurs études sont aussi disponibles pour vous éclairer sur leurs liens (même personnes ou organisations) et sur les méthodes communes à ces différents mouvements (la théorie du complot, le recours à de faux experts, la sélectivité des résultats scientifiques, etc...)

Ce qui est aussi particulièrement intéressant, c'est le lien entre libéralisme et dénialisme climatique:
http://liberalismepourlesnuls.over-blog.com/article-liberalisme-et-denialisme-climatique-105967527-comments.html

Bref, j'espère que ces quelques liens pourront vous convaincre que pour élever un peu le niveau de ce blog, il faudrait être plus critique avant de relayer vos super infos tirés de la blogosphère sceptique.

Bien à vous

Écrit par : Sylvain | 02/08/2012

Un grand bravo pour ce billet!!
L'un des plus réussis et étayés à ce sujet que j'ai eu la chance de lire.
Tu prévois d'en écrire à nouveaux sur ce thème ??
A plus !

Écrit par : Cadeaux noel homme | 07/11/2012

Ben, il y a les 38 autres... et la série n'est pas finie...

Écrit par : jo moreau | 07/11/2012

Mouais, un peu facile ce discours, il y a quand même une tendance forte au réchauffement qui est bien créée par l'homme.

Écrit par : Vu de mon lit | 16/11/2012

Les commentaires sont fermés.