Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

01/11/2012

SANDY, LES OURAGANS ET LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE.

réchauffement climatique,changements climatiques,co2,GIEC, L’ouragan Sandy, qui a balayé les côtes américaines, a eu la vedette dans les médias du monde entier. Les dégâts spectaculaires, certains commentaires journalistiques infondés et les témoignages des habitants « qui n’avaient jamais connu cela » ont convaincu une majorité de gens que nous étions face à un évènement unique dans l’histoire de la côte Est des USA.

Or, dans un passé pas si éloigné, le grand ouragan de 1938 (illustré par la photo ci-contre) balaya une région similaire, soit Long Island, le Connecticut, Rhode Island et le Massachusetts, pour s’éteindre au-dessus du Canada, où les vents étaient cependant encore violents . Par bonheur, il évita de justesse la ville de New York. Les dommages furent immenses dans les villes touchées, et il y eut plus de 680 morts. A certains endroits, des maisons furent emportées à 3 kilomètres de leur emplacement initial. Normal, quand on sait que cet ouragan fut classé en catégorie 3 au moment où il touchait les côtes américaines, alors que Sandy n’atteignit « que » la catégorie 1. Jusque dans les années ’50, les cicatrices étaient encore visibles dans les forêts et sur certains bâtiments touchés.

Un autre ouragan remarquable toucha New York en août 1893, y causant des dégâts considérables et de nombreux morts.

D’autres exemples existent, voir notamment http://www.livescience.com/3820-history-reveals-hurricane...

Tout ceci pour démontrer que si cet évènement n’est pas courant, il n’est pas non plus « extraordinaire » pour la région concernée.

Toutefois, dans l’environnement idéologico-écolo dans lequel nous baignons, nul doute que le réchauffement climatique (qui ne peut qu’être provoqué par l’homme) allait sortir du chapeau comme LA cause de ce phénomène météorologique.

Bingo : au cours du JT de 13 heures, la RTBF nous gratifiait d’une interview de Monsieur JP Van Ypersele -le vice-président du GIEC que le monde entier nous envie- qui ne laissait aucun doute à ce sujet : Sandy est bien l’enfant naturel du réchauffement climatique (dont l‘homme est responsable, bien entendu), suivi d’une explication saisissante et plutôt biaisée du mécanisme des ouragans.

Au même moment, dans l’émission RTL+ sur RTL-TVI, le météorologue prévisionniste Fabian Debal, pas encore touché par la Pensée Unique, disait exactement le contraire : l’ouragan Sandy n’a rien à voir avec le réchauffement climatique.

Mais je suppose que cette apparition d’un troll partisan de la Terre plate fut financée par les lobbies pétroliers….

De nombreuses études le confirment : Il n’y a aucune corrélation entre le nombre et la puissance des phénomènes extrêmes, et l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère. Ce serait même le contraire qui se passe à l‘heure actuelle…

A ce sujet, je ne peux que vous inciter à prendre connaissance du rapport parlementaire établi à la suite de la tempête Xinthia, par Monsieur Emmanuel Garnier, Historien et Maître de Conférence à l’Université de Caen, qui met en évidence le fait qu’il y eut plus d’ouragans au XVIII e siècle qu’au XXe. Il met aussi l’accent sur la volonté des médias et d’une certaine partie du monde politique à rattacher à tout prix tout évènement extrême à la problématique du changement climatique. http://securite-commune-info.info/documents/crues/Xynthia...

De nombreux autres scientifiques partagent ce point de vue, et j’en ai évoqué quelques-uns dans un billet précédent : http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2012/05/19/les...

 Il est parfois nécessaire de relativiser les choses, en recadrant le dernier évènement dans son contexte historique.

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

Jo Moreau.

15:35 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : réchauffement climatique, changements climatiques, co2, giec | |  Facebook |

Commentaires

Les réchauffistes diront que c'est la fréquence des ouragans qui est anormale ainsi que leur remontée "anormale" vers le Nord et se reposent alors sur le fait qu'Irène, fin août 2011, a fait de gros dégats dans de nombreuses Etats du Nord des USA ainsi que de nombreux morts...

2 ouragans en 14 mois, c'est trop, c'est anormal ! C'est forcément du au réchauffement climatique !

Mais qu'observe-t-on réellement ?

Et bien que l'énergie cyclonique cumulée globale ainsi qu'en hémisphère Nord est au plus bas de 30 ans !

On observe que l'intensité moyenne et le nombre d'ouragans est au plus bas...

http://www.rechauffementmediatique.org/wordpress/2011/11/28/nouveau-record-pour-les-ouragans-aux-etats-unis/

Avec une analyse très fine et très pointue ici>>

http://www.pensee-unique.fr/calamites.html#ourag

ainsi que le deuxième article de cette page >>

http://www.pensee-unique.fr/calamites.html

Très bon article comme d'habiture Cher Jo !

Didier

Écrit par : vanderbiest | 01/11/2012

""""De nombreuses études le confirment : Il n’y a aucune corrélation entre le nombre et la puissance des phénomènes extrêmes, et l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère. Ce serait même le contraire qui se passe à l‘heure actuelle…""""

Ah l'ignorance menant au mélange des genres... Un ouragan n'est pas un phénomène extrême et Sandy n'est jamais que le 10ème ouragan de la saison 2012 pour l'atlantique nord. Ce qui en fait un ouragan hors du commun c'est sa superficie....

Écrit par : Robert | 01/11/2012

Les commentaires sont fermés.