Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/02/2013

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, QUEL CONSENSUS ? (40)

Suite n°40 (Voir les 39 autres listes dans la catégorie « climat »)

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

437 - « Le CO2 atmosphérique a été analysé depuis le XIXe siècle, et ces mesures ont montré des niveaux nettement plus élevés qu’aujourdhui. Le GIEC a rejeté ces mesures sans justification adéquate , leur préférant des analyses glaciaires beaucoup plus incertaines. Ole-Henrik Ellestad - Chimie - Physique - ex Directeur de recherche Centre de Recherche Industrielle - ex Directeur Conseil de la Recherche (N) http://www.idunn.no/ts/samtiden/2009/02/art15

438 - "(Pour ce qui concerne le régime des pluies) ce n'est pas une bonne idée de prendre en référence le réchauffement climatique. Aussi loin que remontent nos observations, elles correspondent à des cycles naturels. Depuis le début du XXIe siècle, le soi-disant réchauffement global a été très faible". S. Jeevananda Reddy - MSc - Géophysicien (India) http://economictimes.indiatimes.com/cmtofartfb/7267379.cm...

439 - "Le récent réchauffement climatique peut être le résultat des effets des cycles solaires de 90 et 210 ans, observés au cours du dernier millénaire, qui se caractérisent par une dynamique non-linéaire". OM Raspopov - PhD - Géophysicien - Pushkov Institute of Terrestrial Magnetism. http://www.journalogy.net/Publication/44280424/long-term-...

440 - "Il est donc possible que le rôle du soleil dans le réchauffement global est bien plus important que récemment admis". Katya Georgieva - MSc - PhD - Météorologue - Physique du climat - Professeur Space Research and Technologies Institute - Bulgarian Academy of Sciences. http://iopscience.iop.org/1755-1315/6/9/092016/pdf/ees9_6...

441 - "Le réchauffement climatique annoncé a en fait régressé au cours des dernières années. A sa place, nous avons des températures normales et à certains endroits plus basses que la normale". Martin Hovland - MSc - PhD - Géologie marine - Météorologie - Reviewer IPCC AR4 et AR5 - ex Professeur Centre de Géobiologie Université de Bergen (N) http://www.abcnyheter.no/meninger/borger/2012/05/18/klima...

442 - "La stabilisation de la température de la planète dans la dernière décennie alors que la quantité des gaz à effet de serre dans l'atmosphère n'a cessé d'augmenter, est en contradiction avec la notion selon laquelle le réchauffement global est dû aux activités humaines". V.A. Dergachev - PhD - Cosmic Ray Laboratory - Physico Technical Institute - Académie des Sciences de Russie (RUS) http://www.journalogy.net/Publication/44280477/reconstruc...

443 - « Nous contestons le fait que le réchauffement climatique soit le fait de l’homme. Cette théorie est en contradiction avec le second principe de la thermodynamique. Les changements climatiques actuels sont le fait d’un phénomène naturel ». Ahmed Boucenna - PhD - Physicien - Professeur Faculté des Sciences Université de Setif (Algérie) - Physique Atmosphérique et Océanique. http://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/0808/0808.0897.pdf

444 - "L'influence des émissions de CO2 sur le réchauffement global ne devrait pas dépasser 0,45°c avec une incertitude de 30%, ce qui est 7 fois inférieur aux prévisions du GIEC". Hermann Harde - PhD - Professeur Lasertechnik und Werkstoffkünde Helmut Schmidt Universität Hamburg (D). http://meetingorganizer.copernicus.org/EGU2011/EGU2011-45...

445 - "L'accélération de la perte de glace annuelle au Groenland est beaucoup plus faible que suggéré antérieurement". Frederik Simons - PhD - Géophysicien - Professeur assistant Géosciences - Princeton University (USA)- http://phys.org/news/2012-11-embracing-noise-greenland-co...

446 - "Le réchauffement climatique depuis 1850 est principalement dû à des variations découlant de la persistance de cycles naturels". Jan Erik Solheim - Astrophysicien - Professeur émérite Institute of Theorical Astrophysics - University of Oslo (N) http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921818...

447 - « Impliquer l’influence des activités humaines sur l’évolution du climat est totalement absurde ». Scott Chesner - BS - Météorologue. http://www.ketknbc.com/news/ketk-interviews-dr-bill-gray-...

448 - "On nous suggère que nous avons dans les mains le contrôle du climat si nous réduisons le CO2. Mais cela est un concept politisé, comme le sont toutes les recherches sur le climat". Frans Sluijter - Professeur émérite Physique Théorique - Technische Universiteit Eindhoven (NL) http://www.wbs.nl/system/files/sluijter_-_klimaatbeleid_e...

A suivre.

« Non seulement les journalistes n’ont pas à rendre compte de ce que disent les scientifiques sceptiques, ils ont la responsabilité de ne pas en rendre compte ». (GELBSPAN ROSS- éditeur du Boston Globe - 07/2000)

 ***********************************************************************************La La liste complète par ordre alphabétique des « déclarations de scientifiques sceptiques sur les conclusions du GIEC», mise à jour au 12/12/2012 et reprenant l’ensemble des listes à cette date avec tous les liens utiles, peut vous être envoyée sur simple demande à jo_moreau@yahoo.fr

 En indiquant « liste » comme objet du message. Un outil efficace de contre-information pour votre entourage, à diffuser sans modération !. ***********************************************************************************

Des records climatiques « sans précédent » ??? : Anno 1204. La sécheresse régna dès le mois de janvier. En France, Angleterre, Espagne et Italie, été très chaud et grande sécheresse. Il ne plut pas ou presque pas pendant les mois de février, mars et avril 1204 : de fortes chaleurs succédèrent à ces trois mois de sécheresse Il s’ensuivit une famine. En Allemagne il y eut de grandes inondations. Dans le Nord de la France, la région de Caen fut submergée (probables submersions marines)

Jo Moreau

Commentaires

Pourquoi ne pas lancer un vrai débat:
Comment nommer la tendance de Belgotopia sur le thème du climat?

Il y a bien sûr le terme "dénialisme" qui est pas mal.

Certains préfèreront peut-être le terme "négativisme".

Allez, à vos plumes...

"Négativisme" est tiré du chouette article "Oui à la recherche scientifique, non au négativisme manipulatoire" http://www.les-crises.fr/climat-29-conclusion-1/

Écrit par : Sylvain | 19/02/2013

Alors là, vous me sciez, Sylvain. Voilà donc ce que vous considérez comme le vrai débat : c'est quoi, belgotopia ????

Etant bien entendu qu'il ne peut y avoir débat sur la question de fond : l'homme est-il responsable des variations climatiques : débat avec des pairs que vous refusez systématiquement.

Ce qui est à vos yeux un véritable blasphème contre GIEC, je m'en revendique en effet sous un terme que j'emplois couramment : je ne suis ni dénialiste, ni négativiste, ni crypto-fasciste, ni négationniste, je ne suis pas payé par l'industrie pétrolière ou nucléaire, non, je suis simplement GIECOSCEPTIQUE.

Écrit par : jo moreau | 20/02/2013

Je n'en reviens pas. Les rats réchauffistes quittent le navire les uns après les autres. Jamais nous n'avons vu autant d'articles expliquant que le réchauffement s'est arrêté et qu'il était moins important que par le passé. Même le giec l'a admis dans son rapport non encore officiel (édulcoré? expurgé?). La courbe est claire. Même le Met. Office anglais, ce bastion du réchauffement à tout prix, le reconnaît. Il prédit maintenant une non-progression avec une marge d'erreur vers le haut et vers le bas à faire frémir. On ne sait jamais, il faut assurer ses arrières. D'autres clament que les modèles avaient prévu le plateau. En effet, dans le plat de spaghettis pourris servi par les modélisateurs, on trouve effectivement une courbe qui semble indiquer un plateau. Bizarre que l'on n'en ait jamais parlé avant. Seul les +2°C, +6°C et autres fadaises avaient primeur. Certains gieco-croyants essayent même de nous faire croire que le fond des océans contient cette chaleur et qu'elle va refaire surface, tel un Poséidon vengeur, clamant sa dîme. Que c’est lamentable !! La vérité commence à être connue et les rongeurs malodorants tentent de s’en sortir par tous les moyens. Seuls de pauvres êtres lobotomisés comme Sylvain ne l’ont pas encore compris. Retourne à tes calculs dérisoires, mon petit Sylvain, et essaye de passer ta thèse avant que tes résultats n’aient vraiment l’air de ce qu’ils sont : du pipeau. Après, tu pourras toujours entrer dans la cours des grands. Exit Sylvain.

Écrit par : Hector | 20/02/2013

Cher Jo,

vous avez sûrement raison d'être GIECOSCEPTIQUE.

D'après une récente étude, il s'avère en effet que les scientifiques du climat ont sous-estimé les récents changements du climat. Dans cette étude "publiée dans une revue à comité de lecture", les auteurs identifient un biais systématique vers le coté le moins dramatique avec comme conséquence un manque de prédiction ou une minimisation des changements du climat.

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0959378012001215

Il ne s'agit donc pas de croire ou de blasphèmer, mais juste de trouver des articles sérieux pour soutenir ses arguments.

Et, on a dit sérieux, c'est à dire publié, récent et pertinent. C'est d'un autre niveau que la série d'affirmations retirées de leur contexte que vous semblez vouloir continuer à publier sur ce blog.

Vous voyez qu'il y a là matière à débat...

Écrit par : Sylvain | 20/02/2013

Les commentaires que je publie ne trahissent nullement l'opinion de leur auteur, comme vous semblez l'affirmer. D'ailleurs, je ne retiens que des scientifiques, tout aussi estimables et compétents que ceux du GIEC, qui ont exprimé un avis personnel sur la question. Le lien permet de recadrer cet avis dans son contexte.
Quant aux "revues à comité de lecture", je me prépare à sortir un billet sur leur rôle et leurs limites.

Écrit par : jo moreau | 21/02/2013

Un exemple, le commentaires 426, on peut par exemple y lire:

"What we are observing in the present day is the mankind has caused the CO2 content in the atmosphere to rise as much in just 150 years as it rose over 8,000 years during the transition from the last ice age to the current interglacial period"

mais vous avez retenu:
“Our analyses of ice cores from the ice sheet in Antarctica shows that the concentration of CO2 in the atmosphere follows the rise in Antarctic temperatures very closely and is staggered by a few hundred years at most,”

que vous avez traduit en
"L'étude des carottes de glaces dans l'Antarctique a mis en évidence le fait que la concentration de CO2 dans l'atmosphère a augmenté à la suite de la hausse des températures, avec un retard de quelques centaines d'années".

Disparu le "very closely" et "at most", pour mieux transformer une affirmation correcte d'un scientifique travaillant sur le sujet en une pseudo-révélation.

C'est juste un exemple de la désinformation récurrente que vous proposez sur ce blog.

Écrit par : Sylvain | 21/02/2013

Exemple d'utilisation de la même technique de "quote mining" par le mouvement anti-vaccins:

http://www.attention-aux-vaccins-meurtrier.info/docteur_ghislaine_lanctot___la_mafia_medicale__198.htm

Écrit par : Sylvain | 21/02/2013

Sylvain, voici le texte original exact :

“Our analyses of ice cores from the ice sheet in Antarctica shows that the concentration of CO2 in the atmosphere follows the rise in Antarctic temperatures very closely and is staggered by a few hundred years at most,”

En quoi donc ai-je fait de la désinformation, ou trahi en quoi que ce soit les conclusions de l'auteur ?

Vos tentatives répétées de décridibiliser mon blog sont dérisoires et marquées par une mauvaise foi crasse.

De nous deux, je ne suis certainement pas le principal désinformateur.

Écrit par : jo moreau | 22/02/2013

Les commentaires sont fermés.