Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/02/2014

UCL : TRISTE VICTOIRE DES INTEGRISTES DE LA CLIMATOLOGIE

réchauffement climatique,UCL,censure,GIEC,Le Professeur Istvan Marko ainsi que le philosophe Drieu Godefridi devaient présenter le livre « Climat, 15 vérités qui dérangent », dont ils sont co-auteurs, ce 13 févier devant la Diffusion universitaire CIACO, à Louvain-la-Neuve, siège de l’Université Catholique de Louvain.

Il faut constater que décidément, ce livre dérange effectivement beaucoup de monde, car les organisateurs de cette réunion qui se voulait amicale, ont avisé leurs invités qu’ils étaient dans l’obligation d’annuler cette réunion suite à « l’ampleur de la polémique (qui) nous empêche de l’organiser sereinement ».

On peut imaginer aisément les pressions et les menaces qui se sont exercées pour que cet évènement ne puisse se dérouler, et faut-il le rappeler, si Istvan Marko est professeur à l’Université de Louvain, celle-ci abrite également un vice-président du GIEC.

Sans préjuger de l’origine des pressions qui se sont exercées aujourd‘hui., ce vice-président du GIEC fut déjà à l’origine d’une annulation similaire en septembre 2011. Je reprends ici l’extrait d’un billet que j’écrivais à cette occasion :

« Le professeur Henri Masson organise, dans le cadre d’un groupe de réflexion (think-tank) de la Société européenne des ingénieurs et industriels (SEII), qui est hébergée dans les locaux de la Fondation Universitaire à Bruxelles, des séances d‘analyse-débat dont le but est de comprendre pourquoi la théorie de l’influence humaine sur les changements climatiques est l’objet de si vives controverses. Il s’agit d’une réunion strictement privée prévue dans la perspective de la visite de deux éminents spécialistes du sujet, le Prof. émérite Fred Singer (Univ. de Virginie, USA, ancien chef de projet à la Nasa pour les mesures de température atmosphérique par satellite) et le Prof. Claes-Göran Johnson (Ecole Royale Polytechnique, Université de Stockholm ; Suède, spécialiste de la turbulence et de la thermodynamique de l’atmosphère). Or il s’agit de deux personnalités qui mettent en doute les conclusions climatiques du GIEC. Cela ne pouvait laisser indifférent notre illustre vice-président du GIEC, Monsieur Van Ypersele. Usant de pressions inqualifiables et utilisant des arguments dont il est coutumier, celui-ci parvint à faire annuler ces réunions, encore une fois privées. Ceci démontre une nouvelle fois à suffisance le pouvoir quasi-dictatorial exercé par certains pour étouffer toute velléité de débat réellement scientifique quant aux origines des changements climatiques, au profit de lobbies politico-idéologiques. » (1).

L’ épisode d’hier est à mettre en parallèle avec le refus systématique de tout débat public et contradictoire que ces gens opposent à toute occasion.

On doit très sérieusement s’inquiéter de la censure exercée désormais par les Gardiens de la Vérité Climatique distillée par le GIEC, et la main-mise dictatoriale sur ces questions dont bénéficient les groupes de pression environnementalistes ultra-puissants, qui en sont les porte-paroles.

Ce qui se passe est scandaleux et inqualifiable, et il est désolant de constater que certains groupes d’étudiants universitaires assistent sans réagir au retour en force de l’obscurantisme scientifique et à l’occultation de débats ouverts portant sur des théories scientifiques.

Même si celles-ci impliquent de très importants intérêts financiers et idéologico-politiques.

Diffusez ceci autour de vous, le plus largement possible !

Jo Moreau

(1) http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2011/08/30/inquisition-climatique-inqualifiable-en-belgique.html

 

10:33 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : réchauffement climatique, ucl, censure, giec | |  Facebook |

Commentaires

N'est ce pas de la calomnie que d'accuser sans preuve et de la désinformation que de ressortir des affirmations maintes fois démontées?

Quand vous dites: "ce vice-président du GIEC fut déjà à l’origine d’une annulation similaire en septembre 2011", c'est faux, comme l'indique le président de la SEII, Philippe Wauters, sur le site: http://www.desmogblog.com/henri-masson

Écrit par : Sylvain | 07/02/2014

Sylvain, quand on ne peut vérifier ses sources et qu'on se base comme unique preuve de ce qu'on affirme sur les dires d'un site d'une organisation de public relation, payée pour noircir ceux qui ne partagent pas les vues du GIEC, "on la ferme et on s'en va" comme dit une chanson éstudiantine bien connue.

Écrit par : henri Masson | 07/02/2014

la vérité est celle-ci: pendnant que Philippe Wauters et JP van Yperseele se goinfraient ensemble, aux frais des contribuables, dans un palace de Genève, dans le cadre du congrès mondial des ingénieurs,moi, en tant que membre du comité exécutif de la SEII (à l'époque) et coordonateur d'un think tank de pensée critique, j'ai voulu organiser une réunion de ce think tank, avec des guest speakers s'intéressant (de façon critique)au changement climatique. Ce qui était parfaitement dans mes attributions, telles que définies par le dit bureau exécutif, bien avant que Philippe Wauters ne débarque, juste avant les évènements, à la SEII.Ceci a déplu à JP van Yperseele qui a "mis la pression" sur la SEII et la Fondation Universitaire qui héberge la SEII en ses locaux(et dont le Président est aussi le Vice-Président du WWF Belgique, soit dit en passant) Je dispose des preuves formelles de ce que je raconte sous forme d'échanges d'e-mails qui sont particulièrement édifiants des méthodes de JP van Yperseele.

Écrit par : Henri Masson | 07/02/2014

Cher Henri,

affirmez-vous que Philipe Wauters raconte n'importe quoi? On peut lui redemander si vous voulez ;-), mais cela me semblait déjà assez clair.

Sylvain

ps: Jo, j'espère que vous ne qualifierez pas d'attaque personnel cette rectification qui me semblait bienvenue. Pour le reste, si la CIACO tend à garder du crédit en tant que diffuseur de savoir, il me semble normal qu'elle ne participe pas à ce genre de campagne de désinformation.

Écrit par : Sylvain | 07/02/2014

(peut faire double emploi)
Sylvain,Et bien oui, je prends cela comme une attaque personnelle. Sivous estimez que je pratique la calomnie, il vous est toujours loisible d'initier une pétition contre mon blog.
Quant à l'affaire de la SEII, voici la lettre de Monsieur Van Ypersele telle que reprise sur le blog du Professeur Claes Johnson. Quand on parle de désinformation...:
"Instead the following letter was sent on August 22 by Jean-Pascal van Ypersele, Vice-Chair of IPCC, Membre de l'Académie royale de Belgique, on mission in the US, to Fondation Universitaire:

Objet : La SEII et l'honnêteté scientifique

Monsieur le Secrétaire général,

La SEII soutient-elle implicitement le déni climatique, à la veille du congrès mondial des ingénieurs à Genève consacré aux défis énergétiques (où j'aurai l'honneur de donner une "keynote lecture") ?

L'utilisation du papier à lettres de la SEII par votre administrateur M. Masson pour l'invitation ci-jointe le suggère malheureusement, malgré une phrase hypocrite pour indiquer que la SEII ne "sponsorise" pas l'événement.

Vous devez savoir que MM Fred Singer est une personne dont l'honnêteté scientifique laisse fortement à désirer. Ses activités de désinformation sont financées par les lobbies des combustibles fossiles (voir XXXXXXXXXXXXXX) , et il est scandaleux qu'une telle personne puisse être associée, de près ou de loin, à la SEII et à la Fondation universitaire.
Des collègues éminents m'ont écrit que M. Johnson ne valait pas mieux. Un de ses "textbooks" récents, où il parlait à tort et à travers des changements climatiques, publié par le Royal Institute of Technology (KTH, Suède), a dû être rétracté par ce dernier tellement il contenait d'erreurs.
Merci de me dire très rapidement quelles mesures la SEII compte prendre pour se distancier de cet "événement"? Je serais heureux également de savoir quel est le mandat de ce "think tank" de la SEII sur les changements climatiques que Mr Masson préside (alors que son CV n'est pas disponible sur le site de l'Université d'Antwerpen, et que je n'ai jamais entendu parler de ses compétences en matière de climat).

Cordialement, Prof. Jean-Pascal van Ypersele
The effect of the letter was that the SEII/Fondation Universitaire seminar was cancelled, stopped, censored."
http://claesjohnson.blogspot.be/2011/08/ipcc-censorship.html

Écrit par : jo moreau | 07/02/2014

Bonjour Sylvain

Ca fait un peu mal de découvrir les techniques qu'emploient vos petits camarades?
...
...
..
Ha ben non, c'est juste! Vous ne le découvré pas puisque c'est aussi les techniques que vous utilisez:
http://bit.ly/MySSb8
http://bit.ly/1bEpJol

J'en conclus que c'est surtout le fait qu'elles soient mises au grand jour qui doit vous gêner....
http://www.lalibre.be/actu/planete/a-l-ucl-un-professeur-qui-derange-52f4c7b03570516ba0b644a9#.UvVSe-iDXso.twitter

Écrit par : Vistodelperu | 08/02/2014

Soyez indulgent avec Sylvain, il n'est qu'un second couteau, le bon petit soldat formaté qu'on met en première ligne.

Écrit par : Marcus 54 | 08/02/2014

A l'attention de Jo Moreau,

Monsieur, j'apprécie beaucoup la mesure de vos propos au sujet de cette incroyable arnaque planétaire, dont on se demandera plus tard comment nous avons pu arriver à de telles errances. Je constate avec une infinie tristesse que la présentation du Livre "15 vérités qui dérangent" du Professeur Marko, est contrariée par une censure absolument inqualifiable. Je croyais que nous n'étions plus à l'époque de Galilée où le Pape disait la science !!! Ce monsieur qui ne "manque pas de sel", se rend-t-il compte qu'il fait la preuve d'un manque complet d'intelligence en refusant le débat ? Quel triste personnage, ce dictateur de la pensée. Ceci est d'autant plus grave, que les faits réels semblent ne pas vouloir s'inscrire dans les courbes définies par les "modèles"... En attendant j'aurais aimé savoir si la présentation des "15 Vérités" avait eu lieu et comment cela s'était déroulé.
Merci pour votre blog et surtout pour l'esprit qui l'anime.

Écrit par : BLARD | 15/02/2014

Les commentaires sont fermés.