Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/11/2015

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (12)

climat ancien,climat,changements climatiques,GIEC,CO2,Suite n° 12. (anno 1500-1599)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli"

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique qui parait-il nous menace, mais dont en plus nous serions responsables !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et relativise la notion même de "changements climatiques", ainsi que la définition d'un "climat stable" qui n'a jamais existé mais qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir :
http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-1140511.html
----------------------------------------------------------------------------

Anno 1499-1504 5 années de sécheresse sur le Sud de la France

Anno 1500 : Eté chaud - inondations dans la vallée du Rhône. Grande tempête sur Rome, qui cause de nombreuses destructions.

Anno 1501 : Des pluies presque continuelles, qui commencent à tomber en novembre 1500, et se prolongent jusqu'à la fin 1501, produisent une grande famine. "Le resal de blé atteind la somme de 10 livres, et la queue de vin, d'ordinaire à douze sous onze deniers, se vend jusqu'à quatre livres cinq sols huit deniers". Inondations en Allemagne suite à une crue de l'Elbe.

Anno 1502-1503 : Inondations dans le bassin de l'Eure. Années chaudes et vendanges précoces. La sécheresse persiste dans le Sud de la France.

Anno 1503 : En Angleterre, sévère sécheresse en été.

Anno 1504 : En Italie, l’hiver est aussi doux que le printemps. Année chaude et sèche.
« l’un des plus chauds du demi-millénaire » « Ciel de cuivre et terre de feu ». Le bétail doit descendre des montagnes. Processions dans le Lyonnais où les cours d’eau sont à sec. Eté brûlant dans le Sud de la France. Sécheresse sévère en Angleterre. Des processions sont également organisées en Italie. En Bourgogne, l’été fut extrêmement chaud et sec. Il y eut de nombreux incendies. Vendanges le 17 septembre. Année très chaude dans l’hémisphère nord. Le 23 août, séisme en Rhénanie et en Belgique orientale.

Anno 1505 : En Hongrie, la sécheresse amena une famine telle que les parents tuaient leurs propres enfants pour les manger.

Hiver 1505-1506 très doux en France, les rosiers fleurissent en janvier dans le Midi de la France.

Anno 1506 : Du 15 au 26 janvier, nombreuses tempêtes violentes accompagnées d'orages en Angleterre.

Anno 1508 : De juin à août, d'importantes inondations affectent toute la Transylvanie et sont suivies d'une famine. Inondations en Ardèche. Nombreuses tempêtes en Angleterre. Tempêtes de grêle catastrophiques en Allemagne.

Anno 1509 : Grandes inondations aux Pays-Bas. Séisme en Haute Provence. Chaleur et sécheresse dans le Sud de la France. En juillet, le Rhône atteint un bas niveau exceptionnel.

Anno 1510 : Chaleur excessive en Angleterre. Grandes inondations en Roumanie. Tempête de grêle en Italie, "qui détruisit les oiseaux, les poissons et le bétail". Tempête de grêle en France. "Des nuages noirs envahirent le ciel, et il fit nuit en plein jour. Face à l'étonnement et à la terreur de tous, un violent orage et l'averse de grêle se déclencha. Il fit de nombreuses victimes parmi les animaux et les gens". En Allemagne et aux Pays-Bas, il y eut une tempête et des orages extraordinaires, qui déclenchèrent une panique générale.

Anno 1511 : Tremblement de terre dans le Frioul. Des chutes de matériaux font plusieurs victimes à Venise. Inondations destructrices en Irlande. Grandes inondations en Roumanie.

Anno 1512 : Eté froid, la région de Metz est particulièrement touchée.

Anno 1514 : En France, il n'y eu ni pluie ni rosée du 12 Février au 12 Mai. Grandes inondations aux Pays-Bas.

Anno 1515 : Le 1 janvier, tempête destructrice au Danemark. Les forêts sont ravagées et de nombreuses constructions détruites. Il y a de nombreuses victimes. Enormes inondations en Allemagne et en Pologne.

Anno 1516 : En France, été très chaud d'avril à octobre. Vendanges très précoces, chaleur énorme, rivières très basses, du « jamais vu » sécheresse, échaudage. Chaleur et sécheresse en Angleterre. La sécheresse se poursuit en hiver.

Anno 1517 : La chaleur et la sécheresse persistent en Angleterre.

Anno 1518 : Le 10 mai, violente tempête en Angleterre. Ouragan en Suisse, disparition de la Tour Bayard près de Neuchâtel. L'été est humide et pluvieux sur le Sud de la France. Le 10 août, ouragan et submersion des côtes sur l île de Ré.

Anno 1519 : La Bretagne essuya de si furieuses tempêtes que plusieurs clochers et plusieurs forêts furent renversées.

Anno 1520 : Le 18 juin, tempête destructrice sur l'Angleterre. Chaleur et sécheresse en Provence. Des processions pour la pluie sont organisées.

Anno 1521 : Au printemps,Chaleur, sécheresse et grande mortalité en Provence. "La même année connut la plus grande sécheresse qu'une vie d'homme ait jamais vue". Invasion de sauterelles à Tarascon.

Anno 1523 : Sécheresse en france. En Provence, "les pluies furent tellement rares pendant l'année qu'on n'avait jamais vu pareille aridité". Chaleur excessive au mois d'août en italie. Eté pluvieux en Angleterre.

Anno 1524 : En France, grande sécheresse, chaleur torride du 25 mai au 24 juin. L'année du "Grand desluge". Au commencement de Janvier, les eaux passent par dessus les murs de Metz. Dégâts immenses à Pont-à-Mousson, Saint-Nicolas, Varangéville, Thionville et Sierck. Les rivières furent si grandes " qu'on ne les avoit jamais vues si hors des rives"(ou 1540). Terrible inondation à Naples. L'hiver 1524-1525 est doux et sec en Belgique.

Anno 1525 : Année chaude et sèche, sécheresse meurtrière, incendie de Troyes.

Anno 1527 : Grandes inondations en Angleterre, suite à des pluies ininterrompues en novembre et décembre 1526 et janvier 1527. causant de grandes pertes parmi les grains et le bétail. Il s'ensuit une sécheresse de février au 12 avril, et ensuite de nouvelles pluies journalières jusqu'en juin. Le 2 décembre, violente tempête de grêle à Rome.

Anno 1528 : Suite à un hiver et un printemps pluvieux, l'Angleterre est en proie à des inondations particulièrement destructrices.

Anno 1529 : Il n'y eut nulle gelée en hiver, et il fit aussi chaud en mars que d'ordinaire à la Saint-Jean. Retour d'un froid inhabituel en avril. En juin, inondations en Suisse par la crue du Rhin. Inondations en Roumanie. En octobre, crue de la Tamise.

Anno 1530 : Hiver chaud et doux en Provence. Grandes inondations à Paris, Rouen, en Jura et en Suisse. Printemps sec et doux. En avril inondation dans la vallée de l’Elbe. En été, inondations à Bâle (juillet) et en Thuringe (août). L'été est extraordinairement chaud en France. automne sec et doux. Inondations à Rome (octobre), à Paris, Belgique, Pays Bas et Angleterre (novembre). En novembre-décembre, inondations suite à un raz-de-marée aux Pays-Bas et en Flandre . On dénombre de 100.000 à 400.000 morts . Calais, Anvers, Dunkerque, Gravesend (Angleterre) et les côtes danoises sont ravagées. Les 4 et 5 novembre, violentes tempêtes en Angleterre. Les maisons et les forêts sont détruites.

Anno 1531 : Grandes inondations. Pluies excessives et « ambulatoires ». Récoltes désastreuses. En janvier, inondations en Ile de France. en avril inondations à Augsbourg. En mai inondations en Saxe, à Dresde, en vallée de l’Elbe. Sécheresse et famine dans la vallée du Rhône. En juillet inondations aux Pays-Bas. Crue du Lot à St-Céré. « On monte les chevaux au 1er étage des maisons pour pas qu’ils ne se noient » . Important tremblement de terre à Lisbonne. 30.000 morts.

Anno 1532 : Nouveau raz-de-marée aux Pays-Bas.

Anno 1533 : Inondations catastrophiques en Europe orientale, suivies d'une famine.

Anno 1534 : Le 26 avril, début d'importantes inondations en Pologne. Eté brûlant en France.

Anno 1535 : En France, pluies ininterrompues pendant 2 mois.

Anno 1536 : La sécheresse sévit en Bretagne du printemps jusqu’en décembre. Eté brûlant et très sec, vendanges très précoces chaleur et sécheresse extrêmes, rivières à sec (2 Sèvres). Nombreuses tempêtes. 24 navires sont détruits sur les côtes de la Provence, où règne une sécheresse telle que tous les cours d'eau, lacs et fontaines sont à sec.

Anno 1537 : Eté excessivement pluvieux en Angleterre. Chaleur et sécheresse en Provence accompagnée d'une invasion de sauterelles. "Le bétail périt, les fruits se pourissent. Les bouchers abattent les bêtes aussi bien malades que saines ". Le 22 août ouragan et submersion des côtes de l' île de Ré.

Anno 1537-1538 : L'Europe occidentale et centrale a connu le plus doux hiver 1537-1538 dans la mémoire vivante. Entre Noël et Nouvel An des fraises mûres se vendent sur le marché à Liège. (...) En 1538, les merles premières aurait sifflé en Février. Eté chaud et sec, vendanges très précoces. Incendie de Troyes. Eté extrêmement chaud en Italie, en France et en Angleterre où règne la sécheresse.

Anno 1539 à 1544 : Etés anormalement chauds et secs en Europe orientale. Invasion de sauterelles.

Anno 1539 : En décembre et janvier, il fait si chaud en Europe que les jardins sont couverts de fleurs. Sécheresse en Angleterre.

Anno 1540 : Année dite "chaude année", printemps très chaud et extrêmement sec. A la fin de mai, on mangea des cerises. Mois de juin très chaud tout du long.
La moisson se fait le 15 Juin, et les vendanges en Août. Le 25 juin on était au milieu des moissons. Vin extrêmement chargé de sucre. Il s’agit de l’année la plus chaude dans les Alpes. En Bretagne, le beau temps et la chaleur durèrent depuis le mois de février jusqu'au 19 septembre. Dans cet intervalle, il ne plut que six fois. Année remarquable par son extrême abondance de toutes choses nécessaires à la vie. Sécheresse anormale en Provence: aucune pluie de mai à septembre. Les puits sont à sec. Rhin et Seine franchissables à pied sec. Anticyclone bloquant dominant toute l’Europe occidentale. Automne 1540: septembre et octobre chauds et secs. La sécheresse dura 7 mois sur l'ensemble de l' Europe. Chaleur et sécheresse excessive sur l'Angleterre. Le niveau de la Tamise était si bas que l'eau de mer remonta jusque Londres. En Suisse, vif retrait du glacier de Grindelwald.

Anno 1541 : Eté extraordinairement chaud en France. Sécheresse en Angleterre.

Anno 1542 : Séisme en Italie au Nord-est de Florence. Eté très chaud sur le Nord de l'Italie.
Terrible tempête sur Budapest.

Anno 1543 : Importantes inondations dans le Vivarais et le Dauphiné, telles que de mémoire d'homme on n'avait jamais connu.

Anno 1544 : « La ville de Rennes essuya aussi, cette année-là, un tremblement de terre si violent que les meubles s'entrechoquaient dans les maisons ; mais ni le mois ni le jour de cet événement n'ont été marqués ». En novembre, crue du Rhône. Avignon, Arles et Tarascon sont dévastées.

Anno 1545 : En juillet, un ouragan dévaste Derbyshire. Eté très chaud et sec en France, vendanges précoces tandis que la chaleur persiste en automne.

Anno 1546-1548 : Sécheresse persistante en France. les moissons sont compromises.

Anno 1546 : Dans les Flandres, violent orage et une tempête de grêle cause de grandes destructions à Malines (ou 1547).

Anno 1547 : En Provence, la sécheresse était si grande que "le peuple allait de ville en ville en procession".

Anno 1548 : Année très pluvieuse avec de nombreuses inondations en France et en Angleterre. Les 4 août et 5 septembre, de violentes tempêtes de grêle causent de grands dommages à Louvain.

Anno 1549 : Des pluies continuelles causent des inondations en Angleterre.

Anno 1550 : En Ecosse au milieu de l'hiver, les cours d'eau sont à sec, tandis qu'en été elles débordent et entrainent constructions et bétail vers la mer. De nombreuses tempêtes de grêle de la taille d'oeufs de pigeon ravagent les récoltes. Une disette règne sur tout le pays. Eté chaud et sec en Provence. Le 18 décembre en Angleterre, crue de la Tamise.

Anno 1551 : Inondations importantes en Allemagne. un grand nombre d'habitants et le bétail sont balayés par une terrible tempête. Les nuages se déchirent et déversent de violentes et inhabituelles averses avec une "étrange violence". Un grand nombre de villages sont ravagés. Inondations dans le Pays de Galles. Printemps et été chauds et secs en Provence. En certains endroits, la sécheresse empêche les moulins de fonctionner.

Anno 1552 : L'hiver est chaud et sec en Italie. Le 13 janvier, suite à une violente tempête, la mer inonde les côtes du Kent, décimant le bétail. Grandes inondations aux Pays-Bas également. En juin, chaleur et sécheresse dans le Nord de la France.


Anno 1553 : En janvier, le Rhin cause d'importantes inondations aux Pays-Bas et en Allemagne. Au printemps, invasion de sauterelles en Provence, qui font "de grands maux". Eté très chaud et grande sécheresse.

Anno 1554 : En Irlande, pluies continues en hiver, cause de grandes inondations.
Le 22 mars, séisme en Limbourg hollandais. En mai, invasion de sauterelles à Arles.

Anno 1555 : L'année est excessivement pluvieuse sur toute l'Europe. En mai et juin, invasion de sauterelles sur la Camargue qui détruisent une grande partie des blés. Le 21 septembre, inondations en Angleterre suite à la crue de la Tamise.

Anno 1556 : Grande sécheresse en France. Il ne pleut pas du 26 mars jusqu’au 10 août. Printemps très chaud. Brusque coup de chaleur. Blés échaudés. Eté brûlant. Vendanges extrêmement précoces. Incendies de forêt en Normandie. Partout, les cours d’eau s’assèchent. En Italie, la chaleur est excessive. Séisme dans le Comté de Nice :150 morts . En Angleterre, le 29 décembre, a lieu une terrible tempête accompagnée d’orages.

Anno 1557/ En avril et mai, il y eut une telle sécheresse en Provence qu'il n'y eut aucune pluie pendant onze semaines. Inondations dans le Languedoc en septembre. Les gens croyaient vivre leurs derniers jours. L' Angleterre connait également des pluies excessives.

Anno 1558 : L'année connait de nombreuses tempêtes. En mars, un ouragan destructeur souffle sur l' Angleterre. Le 18 juin, une violente tempête souffle sur Calais pendant 5 jours. Eté chaud et sec en Angleterre. La Tamise est presque à sec. Terrible tempête (tornade ?) près de Nottingham le 11 juillet. Les habitations et les églises sont détruites. Un enfant est enlevé des bras de sa mère et projeté vers le ciel.

Anno 1559 : Après un hiver particulièrement doux, le printemps est très chaud dès le mois de mars. Eté très chaud et très sec, vendanges très précoces en France. En Provence, il ne plut point pendant sept mois entiers. Le 5 septembre, terrible tempête en Angleterre.

Anno 1560 : En Provence, l'été fut d'une chaleur excessive, suivi de pluies abondantes. Séisme à Perpignan. Terrible tempête en Angleterre. En Suisse, le lac de Constance déborde.

Anno 1561 : En février, grande tempête sur Londres. Le 21 avril importantes inondations à Bruxelles. En juin, violents orages sur Londres.

Anno 1562 : Gros orage « accablant » l’Europe centrale. 63 sorcières en sont jugées responsables et envoyées au bûcher. En avril chute d’énormes blocs de glace sur le Beaujolais.

Anno 1563 : Le 9 janvier, importante tempête sur Leicester. Plusieurs tempêtes toucheront L'Angleterre cette année, notamment en juin, et du 1 au 12 décembre. Importante sécheresse en Provence. Le Rhône et la Durance se passent sans bateau. La terre ne peut être cultivée. Les puits et fontaines sont taries.

Anno 1564 : Le 24 janvier, grande tempête de grêle sur Louvain. Le 17 juillet, tempête de grêle sur l'Essex. Séisme dans le Comté de Nice : 500 morts. Raz de marée dans la région de la Côte d' Azur. Le 20 septembre, importante crue de la Tamise. Grandes pertes dans le bétail. Le 26 décembre, importante tempête de grêle sur l'Angleterre.

Anno 1565 : Le 20 mai, importante tempête de grêle sur plusieurs régions en Angleterre. Le 16 juillet, nouvelle tempête de grêle. Le 24 décembre, un ouragan provoque de grands dommages suite à des inondations par la mer et la Tamise. En Provence, un procès est engagé contre les sauterelles pour qu'elles soient chassées du territoire.

Anno 1566 : Le printemps est excessivement pluvieux sur une grande partie de l'Europe. Ensuite, sécheresse en Angleterre durant tout l'été. Une tempête de grêle en Essex détruit les récoltes. Aucune pluie sur Avignon pendant 6 mois.

Anno 1567 : Un violent orage détruit l'arsenal de Venise. En mai, juin et juillet pluies continuelles sur la région parisienne. L' automne est extrêmement sec en France. Violent orage et ouragan sur Paris.

Anno 1568 : Printemps excessivement pluvieux sur l'Angleterre. Eté extrêmement chaud, causant de grandes pertes dans le bétail. Grandes inondations à Rome, suite à la crue du Tibre, détruisant une partie de la ville et causant 1500 morts. Le 18 mars, ouragan sur l'Angleterre et les Pays-Bas causant de grandes destructions. Le 1 novembre, la mer submerge de nombreuses îles aux Pays-Bas.(confusion avec 1570 ?).

Anno 1569 : Nombreuses inondations en France et en Angleterre. Le 13 juillet, grande tempête et orages sur l'Angleterre. Le 30 octobre, une tornade sur le Northamptonshire détruit tout sur son passage. Pluies excessives sur l'Italie.

Anno 1570 : Le nord de la France connut une chaleur étouffante pendant tout l'été. Le 5 octobre, ouragan et raz de marée en Angleterre, le port de Liverpool est détruit.
Raz de marée aux Pays-Bas et en Flandre du 10 au 12 novembre, plus de 20.000 morts sont dénombrés. L' eau atteint une hauteur exceptionnelle. Elle fut de 4m15 dans l’église de Scheveningen. Nombreuses destructions à Anvers. Il semble qu'une grande partie de l'Europe fut touchée par des tempêtes exceptionnelles. Crue subite du Rhône en décembre.

Anno 1571 : Sécheresse continuelle sur la Provence. Eté chaud et pluvieux. le 17 juillet, violente tempête sur l'Allemagne. Eté extrêmement pluvieux et venteux sur l'Angleterre. en août, grandes inondations sur la Flandre, l'Allemagne et la France.
Le 5 octobre, inondations en Angleterre. Le bétail est décimé et de nombreuses constructions sont détruites. Le 17 décembre, le Rhin déborde en Allemagne.

Anno 1573 : En Bretagne, les arbres se couvrirent de fleurs en janvier et abritèrent en février les nids des oiseaux. A Pâques, les blés étaient prêts pour la moisson. Le 7 juin, tempête et ouragan en Angleterre. le 1 septembre, raz-de-marée en Hollande.
L'hiver est particulièrement chaud.

Anno 1574 à 1577 Grandes chaleurs et sécheresse en Europe orientale. la famine est si grande que "les gens s'entretuent pour un morceau de pain".

Anno 1574 : A Leyden, la tempête d'équinoxe brise les digues. Le 4 septembre, grande tempête sur Londres. Le 18 novembre, ouragan en Angleterre.

Anno 1575 : Le 30 juillet, violente têmpête et grêle sur l'Angleterre. Nombreux morts et le bétail est décimé.

Anno 1577 : Le 17 mars, le Yorkshire est le théatre d'une "étrange tempête" qui détruit les forêts, les habitations et les églises. Le 4 août, tornade sur le Suffolk. Les éclairs et le bruit semèrent la terreur dans la population.

Anno 1578 : Le temps est exceptionnellement chaud sur la Belgique. En France, grande sécheresse de mai à août après un court épisode de pluie du 24 au 27 avril. Sécheresse "affreuse" sur la Provence. Prières pour implorer la pluie.

Anno 1579 : Séisme dans le centre et le sud-ouest de la France. En septembre et novembre, nombreuses tempêtes en Angleterre, qui causent des inondations marines. Tempêtes en Allemagne qui causent de grands dommages.

Anno 1580 : Le 6 avril, séisme dans le Pas de Calais, ressenti aussi en Angleterre et en Flandre. Plusieurs victimes. Plus de 30 vaissaux sont coulés sur la Manche. Deux séismes en Catalogne. Eté caniculaire sur le sud de la France, entrecoupé d'inondations et de tempêtes.

Anno 1581 : Le 26 mars, tempête sur Paris et en Beauce, de nombreux arbres sont abattus. Nouvel été caniculaire en Provence.

Anno 1582 : Le 12 août, violente tempête sur Norfolk accompagnée de grêle, qui ruina de nombreuses constructions et églises. Le 29 décembre, violente tempête sur l'Angleterre.

Anno 1583 : Printemps et été chaud et très sec sur l'Angleterre et la France. La sécheresse est épouvantable sur le Dauphiné, le Languedoc et la Provence.

Anno 1584 à 1588 : Grandes chaleurs et sécheresses en Europe orientale. La famine qui s'ensuit est terrible.

Anno 1584 : Le 24 juillet, violente tempête accompagnée d'orages et de grêle pendant 12 heures sur Chester. Le 12 novembre à 7 h. du soir, violent tremblement de terre au Mont-Saint-Michel.
L'hiver 1584 - 1585 est particulièrement doux.

Anno 1585 : L'hiver est très chaud en Provence. On voit des fleurs en janvier.

Anno 1586 : Fin septembre, ouragan destructeur sur l'Angleterre.

Anno 1587 : Inondations à Derby, détruisant ponts et constructions. Eté très chaud sur la Provence.

Anno 1588 : Le 24 janvier, brouillard particulièrement dense sur Paris et sa région. Il était si sombre et épais que deux personnes marchant ensemble dans les rues ne pouvaient se voir l'une l'autre. Un grand nombre d'oiseaux furent retrouvés morts après qu'ils eurent heurté des obstacles. Le 30 mai, violente tempête sur les côtes de l'Angleterre.

Anno 1589 : en février et en août, sévères tempêtes de grêle sur Londres. Le 8 septembre, rupture du barrage glaciaire de Mattmark. Vallée de Saas inondée. Le 11 décembre, ouragan et submersion des côtes de l'île de Ré.

Anno 1590 : L'été est si chaud et sec qu'il entraine beaucoup de problèmes en Angleterre et en Europe. (...) Même les Espagnols et les Italiens assurent que leur pays n'a jamais connu une telle chaleur en été. Les feux de forêt, landes et les villages incendiés sont à l'ordre du jour. Il n'ya pas d'eau ou de boue permettant de lutter contre les incendies. L'air est saturé par les fumées des feux de tourbe. Les sources et cours d'eau sont à sec. Nombreux incendies de forêts en Allemagne qui détruisent villes et villages. La Bohême est également ravagée par les incendies.

Anno 1591 : Le 24 février, ouragan et submersion des côtes de l' ile de Ré. Printemps et été venteux et sec en Angleterre, asséchant les cours d'eau. Le 5 octobre, aurore boréale rouge-sang à Nuremberg. « un incendie dans le ciel ».

Anno 1592 : Sécheresse extrême en Angleterre. Le manque d'eau provoque une grande mortalité dans le bétail. La Tamise est pratiquement à sec à Londres. L'hiver 1592-1593 particulierement doux en Belgique, avec seulement 5 jours de gelées.

Anno 1593 : Le 21 mars, grande tempête sur l'Angleterre, qui provoque la destruction de forêts et bâtiments. Le 15 juin, violente tempête sur l'Allemagne. Les orages causent plusieurs incendies, et des gens sont tués par la chute de gros grêlons.

Anno 1594-1598 : Fréquentes ruptures du barrage glaciaire du Ruitor (Italie).

Anno 1595 : En février, l'Allemagne, l'Angleterre, la Hollande et le reste de l'Europe sont l'objet de pluies intenses qui provoquent des inondations extraordinaires qui submergent de nombreux villages, et causent de grandes pertes humaines et parmi le bétail. Ce fut la cause d'une famine qui força la population à manger les animaux les plus divers, comme des rongeurs, les chiens et les chats, des reptiles etc... Ces conditions persistèrent en 1596. En Suisse, rupture du Glacier de Giétroz, Martigny est submergée.

Anno 1596 : Persistance des conditions de 1595. En Angleterre, tout l'été connait des pluies abondantes. 29 décembre : Crue de la Seine. Le pont de Meniers est emporté.

Anno 1598 : Mars est très chaud et sec. En France et en Angleterre, l'été est très chaud et sec. avec une grande abondance d'insectes. En décembre, grandes inondations en Italie.

Anno 1599 : En Angleterre, le printemps est particulièrement froid et sec. Ensuite, été chaud et sec, vendanges précoces également en France, suivi d'un automne extrêmement chaud et sec. En Provence, grande sécheresse de juin à septembre, suivie de pluies torrentielles.

A SUIVRE

Jo Moreau.

climat ancien,climat,changements climatiques,GIEC,CO2,

 

12:34 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat ancien, climat, changements climatiques, giec, co2 | |  Facebook |

12/11/2015

MODIFICATIONS CLIMATIQUES BRUTALES DANS L'HISTOIRE

réchauffement climatique,GIEC,climat,COP21,CO2,Un des arguments les plus fréquemment utilisés pour impliquer les activités humaines dans le réchauffement climatique récent, consiste à proclamer que dans l’histoire de la Terre, jamais ces changements n’avaient été aussi rapides. Nonobstant le fait qu’une augmentation de la température globale de 0,7°c constatée sur tout le XXe siècle puisse paraître très éloigné de la notion de modification rapide, des études relativement récentes contredisent cette affirmation.

Le Professeur Peter Ditlevsen, de l’ Institut Niels Bohr, branche de l’Université de Copenhague et par ailleurs chercheur au Ice and Climate Group , a publié en 2010 dans la revue Geophysical Research Letters une étude qui conforte le fait que des changements climatiques très brutaux ont bien eu lieu dans le passé (1).

L’étude des carottes de glace extraites notamment au Groenland montre qu’à la fin de la dernière époque glaciaire, la température augmenta de 10 à 15 degrés en moins de 10 ans. Ce réchauffement brutal dura environ un millénaire et tout aussi brusquement, la température a de nouveau chuté de façon drastique. Ces épisodes ne sont pas uniques, et sont imbriqués dans les cycles période glaciaire-période interglaciaire décrits comme les évènements de Dansgaard-Oescher, qui impliquent les courants océaniques. L’origine exacte de ces « points de basculement » fait toujours l’objet de théories diverses, et ne sont pas reproductibles dans les modèles climatiques actuels.

L’étude de Peter Ditlevsen conclut à la responsabilité de causes chaotiques, influencées peu ou prou par les tempêtes, de fortes précipitations, les fluctuations des calottes glaciaires etc. Cela démontre l’ extrême difficulté de prévoir ces changements de climat. Pour être complet, signalons que Ditlevsen n’exclut pas l’influence éventuelle du CO2 antropique comme facteur supplémentaire dans l’actuel changement climatique, mais précise que ses recherches ne concernent que le passé.

Mais je soupçonne fort qu'il s'agit là d'une utilisation prudente de la "phrase magique", utilisée par nombre de chercheurs pour préserver leur réputation, et leur ouvrir la possibilité de publier leur étude dans une revue à comité de lecture ? (2)

Cela fit également l’objet d’une étude du CNRS parue en 2008, sur un basculement semblable il y a environ 14700 ans par un réchauffement rapide de plus de 10°c, suivi à -12900 d’un refroidissement causant un nouvel épisode glaciaire, et enfin un nouveau réchauffement menant à la fin de la dernière période glaciaire il y a 11700 ans (3). Cette étude, à laquelle participèrent des paléoclimatologues du Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement, concluait quant à elle à la responsabilité des modifications radicales dans les courants atmosphériques. Les chercheurs ont montré que le climat a véritablement basculé d’une année à l’autre. « Les renversements climatiques ont véritablement eu lieu comme si quelqu’un avait appuyé sur un bouton » a constaté Dorthe Dahl-Jensen, coordinatrice du projet de forage glaciaire NorthGrip.

Les scientifiques mettent en cause notamment le contenu en poussières de l’atmosphère, entraînant les modifications brutales de la circulation atmosphérique tropicale, puis polaire.

En juillet 2011, une équipe européenne (Université d’Utrecht) mettait en évidence un changement climatique brutal survenu il y a 200 millions d’années, simultanément à une extinction massive d’espèces marines et de vertébrés (4). Selon ces scientifiques, ce changement climatique fut causé par un largage massif de méthane (sans doute aux environs de 12.000 gigatonnes) consécutif à un épisode volcanique géant en Sibérie. Cela n’est pas un épisode unique dans l’histoire de la Terre, puisqu’il se produisit aussi il y a 55 millions d’années. Ce largage de méthane provient du plancher océanique, les bactéries qui le produisent étant stimulées par un réchauffement climatique déjà en cours.

Il peut aussi exister d’autres causes possibles, parmi lesquelles on peut citer des modifications dans le régime du Gulf Stream. Celui-ci réchauffe l’Atlantique Nord (et l’Europe par la même occasion) surtout en hiver. Certaines études font coïncider un arrêt ou un ralentissement de ce courant marin avec de brusques changements climatiques passés.

Ils peuvent bien entendu aussi se produire soit par des causes extra-terrestres, notamment la chute de météorites ou de comètes sur notre planète, de modifications de l‘activité solaire, un bombardement de particules cosmiques, soit aussi par des éruptions volcaniques « mégacolossales », parmi lesquelles l‘éruption du Lac Toba il y a 75000 ans, qui causa un mini âge glaciaire qui dura un millier d‘années.

Dans une période plus récente, David Hodell, du département de Géologie de l'Université de Floride, implique ainsi des changements climatiques, caractérisés par une sécheresse implacable, à la fin brutale de la civilisation Maya vers les années 900 (5).

L’étude des carottes glaciaires met en évidence non seulement l'existence de modifications climatiques brutales dans le passé, mais également le fait que la période de relative stabilité actuelle est exceptionnelle.

A cela, les tenants de la responsabilité humaine dans les modifications climatiques récentes me diront : tout cela, nous le savions déjà et il n’y a aucun point commun avec le réchauffement actuel (?). Cela ne les empêche pas de persister à utiliser cet argument en toutes occasions. Cependant, il reste une certitude absolue : lors des périodes glaciaires et interglaciaires, les activités humaines ne pouvaient en aucun cas être mises en cause…!

(1) http://climatechangepsychology.blogspot.com/2010/08/peter-ditlevsen-sudden-climate-change.html

(2) http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2014/02/18/la-phrase-magique-merveilleux-conte-climatique-1124655.html

(3) http://www.insu.cnrs.fr/co/environnement/climats-du-passe/le-climat-a-bascule-de-facon-extremement-brutale-a-la-fin-de-la-derni

(4) http://meetingorganizer.copernicus.org/EGU2010/EGU2010-7212.pdf

(5) http://www.nature.com/nature/journal/v375/n6530/abs/375391a0.html

 

Jo Moreau

 

Un nouveau livre sous la direction du Professeur Istvan Marko.

Peut être commandé via 

http://www.amazon.fr/Faillite-du-climatisme-Oyster-Club/dp/2251503072/r

réchauffement climatique,GIEC,climat,COP21,CO2,

12:13 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, giec, climat, cop21, co2 | |  Facebook |

06/11/2015

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : QUEL CONSENSUS ? (50)

Suite n°50

(Voir les 49 listes précédentes dans la catégorie « climat »).

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer que contrairement à un prétendu consensus, de nombreux scientifiques et spécialistes du climat ont émis un avis personnel et contestent tout ou partie des conclusions climatiques émises par le GIEC. 

D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

558 - "Un article de "Nature" prétendait que la preuve scientifique de l'influence du CO2 (sur le climat) était établie. Les mesures démontrent exactement le contraire".

Siegfried Dittrich - Physicien - Chimiste (D).

http://notrickszone.com/2015/03/08/german-physical-chemistry-scientist-on-nature-article-of-proof-of-co2-forcing-measurements-show-exact-opposite/#sthash.PSNu9mK9.dpbs

559 - "Nous croyons que la théorie de l'impact du CO2 émis par l'homme sur un changement climatique mondial catastrophique n'est pas étayée".

Harold H Doiron - PhD - Physicien - Mathématicien - Ex collaborateur à la NASA. 

http://www.therightclimatestuff.com/BoundingClimateSensitivityForRegDecisions.pdf

560 - "Le climat est devenu un sujet complètement artificiel calé sur un calendrier diplomatique et politique".

Philippe Verdier - Master en développement durable - Présentateur météo TV - Chef du service météo France Télévision.

https://www.dailymotion.com/video/x2vp3yz_teaser-climat-investigation-philippe-verdier_news?start=4

561 - "Les scientifiques qui émettent des doutes sur l'exactitude des modèles climatiques (du GIEC) sont stigmatisés et assimilés à ceux qui nient les crimes nazis".

Gordon Brown - PhD - Physicien - Professeur de physique Duke University.

http://gradyent.blogspot.be/2013/12/global-warming-spitting-in-wind.lhtm

562 - "Malgré les tentatives de lier tous les événements météorologiques au réchauffement climatique, la température de la Terre a été globalement stable depuis 2002".

Bill Steffen - Météorologue en chef Wood TV.

http://gradyent.blogspot.be/2013/12/global-warming-spitting-in-wind.html

563 - "Le climat change et a toujours changé. (...) Même si l'influence humaine peut avoir de notables conséquences, elle est peu de chose au vu de l'ensemble du système climatique".

Steven E Koonin - PhD - Physique théorique- Directeur du Centre pour la science Université de New York. Ex sous-secrétaire pour la science du gouvernement Obama.

http://www.wsj.com/articles/climate-science-is-not-settled-1411143565

564 - "L'évolution du climat ne peut s'évaluer que sur un grand nombre d'années, voire des décennies ou des millénaires, et sur de vastes étendues géographiques".

Scott Sabol - Météorologue - WJW FOX 8.

http://sabolscience.blogspot.be/2012/04/dallas-tornadoes-global-warming.html

565 - "La diminution de l'activité solaire conduira à un mini âge glaciaire vers 2030, semblable à celui connu par notre planète vers 1645".

Valentina Zharkova - PhD - Astrophysique - Astronomie - Northumbria University (GB).

http://www.ras.org.uk/news-and-press/2680-irregular-heartbeat-of-the-sun-driven-by-double-dynamo

566 - "Nous allons tout droit vers des hivers très rudes, vers un mini âge de glace"

Richard Harrison - PhD - Physique spatiale - Scientifique en chef Rutheford Appleton Laboratory (GB)

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

567 - "On n'a pas assez de données pour dire que l'homme est seul responsable du réchauffement climatique".

Luc Trullemans - Météorologue (B)

http://www.sudinfo.be/1398094/article/2015-10-16/luc-trullemans-ne-croit-pas-au-rechauffement-climatique-cause-par-l-homme-oui-je?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

568 - "Je suis bouleversé par la quantité de mauvaise science publiée simplement parce qu'elle abonde dans le sens de l'idéologie dominante des catastrophes climatiques (...) causées par le CO2"

Jim Steele - MSc - Environnementaliste - Biologiste.

http://www.mercurynews.com/pacifica/ci_24317137/avid-environmentalist-challenges-climate-change-alarmists-book-event

 

A  SUIVRE

Voir la liste complète arrêtée au 10/10/2015 : 

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/10/550-scientifiques-giecosceptiques-1146796.html 

 

Jo Moreau

 

Un nouveau livre sous la direction du Professeur Istvan Marko. Peut être commandé via :

http://www.amazon.fr/Faillite-du-climatisme-Oyster-Club/dp/2251503072/r 

réchauffement climatique,giec,co2,cop21,consensus

 

12:03 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, giec, co2, cop21, consensus | |  Facebook |