Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/05/2017

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (15)

changements climatiques,climat,climat ancien,réchauffement climatique,

Suite n° 15. (anno 1700-1749)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli"

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique qui parait-il nous menace, mais dont en plus l'homme serait responsable !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et relativise la notion même de "changements climatiques", ainsi que la définition d'un "climat stable" qui n'a jamais existé mais qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir :
http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-1140511.html

Anno 1700 : En Angleterre, janvier et février furent particulièrement doux. des épisodes de chaleur véritable régnèrent en mars et avril, avec des tempêtes de grêle. Eté chaud en France avec des pics de température les 9 et 12 septembre.

Anno 1701 : Le 2 février, un ouragan balaye Paris. Le dôme de l'église Saint Louis s'effondre sur les assistants. Les dommages sont considérables ''sur tout le royaume". Eté très chaud et grande sécheresse. A Paris, le thermomètre marqua 40° à trois heures et demie le 17 août 1701. En Provence, de nombreux puits sont à sec. En Italie, la chaleur fut intolérable. Eté excessivement chaud en Angleterre jusqu en septembre compris. Séisme à Nantes.

Anno 1702 : En 1702, l’hiver fut inhabituellement doux notamment en Italie et en Suisse. Le 3 février, violente tempête sur l'Angleterre qui cause beaucoup de dommages. En France, l’été exceptionnellement chaud fut caractérisé par 47 jours au-dessus de 25°c, 5 jours au-dessus de 31° et plusieurs jours dépassèrent même ces températures. En Provence, processions et prières pour la pluie. En Allemagne, le printemps fut extrêmement sec. Juillet et août furent très chauds. En Angleterre, du 5 au 24 mars, la chaleur fut telle qu’ en juillet. Il n’y eut ni nuages ni pluie, de telle sorte que la terre était semblable à de la poussière. Il y eut ensuite un épisode froid et pluvieux, En avril, la chaleur fut intolérable, au point que de nombreux animaux en moururent. Il y eut ensuite une longue période de sécheresse et de chaleur qui dura jusqu’en octobre. Le 21 juin, tornade sur Hatfield.

Anno 1703 : Un séisme dans les Abruzzes le 02 février fait plusieurs milliers de morts. En février, chaleur sur le nord de la France. Mai en Angleterre voit alterner des périodes de grandes chaleurs et de journées froides. L'été est généralement humide, sauf juillet qui est sec.
Le 26 novembre, un ouragan s’abat sur l’ouest de la Bretagne, puis sur le sud de l’Angleterre avec des vents de l’ordre de 180 à 190 Km/h. De nombreux dégâts sont occasionnés en mer et sur terre. Cet ouragan fait de 8000 à 15000 victimes. En Angleterre, la tempête dura du 24/11 au 02/12 et cause de grands dégâts à Londres. Raz de marée aux Pays-Bas. Tempêtes en Alsace. Les 7 et 8 décembre, violente tempête sur le sud de l'Angleterre, le nord de la France, les Flandres, les Pays-Bas, L'Allemagne et le Danemark.

Anno 1704 : En Angleterre, plusieurs tempêtes en janvier. Eté le plus sec et le plus chaud "de ces 30 dernières années". En décembre, période anormalement chaude. Grandes chaleurs sur la France. Sécheresse sur l' Europe Orientale ainsi qu'à Venise.

Anno 1705 : En Angleterre, sécheresse depuis la fin de l'hiver jusque fin août. Tempêtes fréquentes. Fortes chaleurs estivales sur l' Europe. Chaleur exceptionnelle sur le Sud de la France, telle que "de mémoire on n'en connu de pareille". Lyon est particulièrement affectée par la sécheresse "L'air était embrasé comme celui qui sort d'un four" . Le 29 décembre, violente tempête sur la France.

Anno 1706 : Fortes chaleurs estivales et sécheresse persistante en Europe et en Angleterre, des pics de chaleur atteints en juin, juillet et août. On relève 36,2° le 8 août dans les environs de Paris. Les canicules de ces 3 dernières années auront causé 500.000 morts. Le 16 juillet, violents orages et crues des rivières avec destructions de ponts en Wales. Le 7 octobre, grandes inondations en Irlande.
Séisme en Touraine.

Anno 1707 : En mai et en décembre, avancées marines en Essex. L'inondation perdurera jusqu'en 1721. Les 07 et 08 juillet, des pics de chaleur les plus élevés depuis 46 ans sont relevés en Angleterre. On constate une grande mortalité de chevaux. A Londres, on constate une extraordinaire invasion de mouches qui recouvrent les vêtements et les rues. Juillet caniculaire entre Seine et Loire. A Paris, on relève 36,9° le 21 août. Grande sécheresse en Italie en juin, juillet et août. Nombreuses inondations en Irlande.

Anno 1708 : Des tempêtes et de violentes averses désolent la Provence. Séisme dans les Alpes de Haute Provence. Le 16 juillet, violente tempête à Ipswich. Le 28 décembre, violente tempête en Angleterre.

Anno 1709 : Plusieurs tempêtes en janvier en Angleterre. Après un hiver particulièrement froid, vague de chaleur en avril en France et en Allemagne . En juin, pluies abondantes et inondations entre Seine et Loire, dans le centre et dans l'Ouest.

Anno 1710 : En mai, pluies abondantes dans le centre de la France. En novembre, inondations entre Seine et Loire.

Anno 1711 : En janvier, terrible inondation à Lyon. En mars, crue de la Seine à Paris. Grandes averses et tempêtes sur Marseille. Le 7 juin, averse de grêle dans le Yorkshire où certains grêlons atteignent 13 cms de diamètre. Chaleur et sécheresse sur l' Europe orientale. «20 juin 1711. Cette marche près de la rivière Dniestr a été extrêmement difficile en raison du manque d’eau, de trop forte chaleur, de soif douloureuse, et beaucoup de soldats ont vomi du sang». Séisme dans le Poitou. Le 09 novembre dans la région de l'île de Ré, ouragan et submersion des côtes. Inondations généralisées en France.

Anno 1712 : En juin, inondations entre Seine et Loire et dans le Sud-Ouest de la France. Eté très chaud et grande sécheresse en France. Les cours d'eau sont asséchés et les récoltes sont détruites. Chaleur excessive en Hongrie.
Grandes inondations dans le bassin pyrénéen.

1712-1713-1714-1715
Ouragans fréquents sur l île de Ré.

Anno 1713 : Crue de la rivière Trent en Angleterre.

Anno 1714 : Le 13 janvier, séisme dans le Limbourg hollandais. Eté très chaud et sécheresse en Angleterre.

FIN DU "MINIMUM DE MAUNDER".

Anno 1716 : Année excessivement chaude et sèche en Angleterre. Le 14 septembre, la Tamise est à sec à Londres.

Anno 1717 : Le 25 décembre, grandes inondations en Flandre et aux Pays-Bas. Il y a plus de 12000 morts. La région et la ville de Namen aux alentours de Saaftingen fut définitivement engloutie. Le Danemark fut également touché. Eté très chaud et sec en Angleterre. Eté très chaud et sec en Provence.

Anno 1718 : Chaleur et sécheresse sur l'Europe orientale, les puits s’assèchent, la nourriture manque, on dénombre des dizaines de milliers de morts de faim ou de peste dans toutes les régions. Eté très chaud et grande sécheresse. chaleurs sèches, violentes, longues et soutenues. A Paris, le 7 août 1718, le thermomètre de Lahire, malgré son exposition défavorable, indiqua néanmoins vers trois heures de l’après-midi 35° ou 36° : il s’éleva aux mêmes chiffres le 11, le 21 et le 23. Année exceptionnellement chaude en Alsace. Invasion de sauterelles en Languedoc et en Provence. Un hiver très doux succéda à ces chaleurs.

Anno 1719 : L'été est si chaud que la terre desséchée est comme de la cendre, les grains brûlent sur pied, le vent dessèche tout. La plupart des arbres se couvrirent de fleurs dès le mois de février et de mars 1719. Les fortes chaleurs reparurent avec le mois de juin. Plus intenses que celles de l’année précédente, elles durèrent aussi beaucoup plus longtemps. A Paris, le thermomètre de Lahire indiqua une température de 37° ; en outre, la table de Cassini attribue à cet été quarante-deux jours d’une température de 31° ; enfin, les chaleurs ont persévéré trois mois et demi, depuis le mois de juin jusqu’à la moitié du mois de septembre. L’extrême abaissement des eaux de la Seine au pont de la Tournelle, durant cette année si sèche, donna le zéro des mesures pour les hauteurs variables de ce fleuve. En Lorraine, l’été est si chaud que les grains brûlent sur pied, le vent dessèche tout. En Normandie, la sécheresse règne et on note des invasions de sauterelles. Le père Feuillée, cité par Maraldi, écrivait en même temps de Marseille que des chaleurs insolites y avaient fait refleurir les arbres au mois d’octobre, et qu’ils s’étaient plus tard chargés de nouveaux fruits. Les froids survenus au mois de décembre empêchèrent ces fruits de grossir comme à l’ordinaire, mais ils ne les empêchèrent pas d’aboutir à une parfaite maturité. Le père Feuillée ajoute qu’il a cueilli, le 18 décembre, des cerises et des pommes complètement mûres. La sécheresse se poursuit aussi dans l’Ouest et le Nord de la France et en Belgique. Ces deux années de canicule extraordinaire provoquèrent 700.000 morts, dont un nombre considérable d'enfants. La chaleur et la sécheresse perdurent en Europe Orientale.

Anno 1720 : A Northampton, importants dommages aux ponts et constructions dus à une inondation.

Anno 1721 : Inondations en Alsace, dans le Haut Rhin à cause de pluies répétées.
Terribles inondations en Adige (Italie).

Anno 1722 : En Provence, l'hiver est si chaud "qu'en février, il y eut des fleurs".
En mai, des pluies continuelles causent de grands dommages dans le Yorkshire. En Alsace, menaces d'effondrement de collines ou de pans de montagnes suite aux pluies continuelles.

Anno 1723 : Hiver doux et été caniculaire en Alsace. Hiver particulièrement doux en Angleterre. Au Portugal, décembre et janvier étaient semblables au printemps, les arbres étaient verts et couverts de fleurs. En Bretagne, cette douceur persista jusqu'en 1730. Importantes inondations à Madrid. Grande sécheresse à Paris avec à peine un tiers de pluie d'une année normale. Sécheresse en Angleterre. Chaleur extrême en Provence.

Anno 1724 : En janvier, crues importantes en Alsace, suivies d'un nouvel été chaud et sec. En mars, violentes pluies et inondations à Bruxelles. Chaleur et sécheresse de juin à septembre en France, Angleterre et Italie.
Sécheresse en Moldavie.

Anno 1725 : Le 13 janvier : tremblement de terre survenu dans la région guérandaise . De la mi-janvier jusque avril, sécheresse et douceur en Angleterre, suivi d'une période de froid. En France, eté très sombre et froid avec des pluies permanentes. Mauvaises récoltes.

Anno 1726 : Eté très chaud et grande sécheresse. L’été de 1726 débuta vers la fin du mois de mai, continua ensuite durant les mois de juin, de juillet et d’août. Cassini y a compté à Paris soixante-deux jours d’une température de 25°, et dix jours d’une température de 31°, sa plus grande chaleur, observée le 27 et le 28 août. Les fruits mûrirent un mois plus tôt qu’à l’ordinaire. Le maximum de la chaleur fut beaucoup plus précoce en Provence. A Toulon et à Aix, il eut lieu le 13 et 14 juillet. C’est en 1726 que Delande vit à Brest son baromètre parfaitement immobile depuis le 2 février jusqu’au 1er septembre. Sécheresse également en Europe orientale. En Angleterre, l'été fut également caractérisé par de nombreuses tempêtes et orages.

Anno 1727 : Eté très chaud et grande sécheresse. Le thermomètre commença à monter le 7 février. Le 10 mai suivant, il marquait déjà, au lever du soleil, 18°, et à deux heures le soir près de 27°. Les chaleurs se poursuivirent en augmentant pendant les mois de juillet et d’août. Le 7 de ce dernier mois, à trois heures de l’après-midi, elles atteignirent le maximum de 35° ; depuis, la température ne cessa d’être élevée le reste du mois d’août et dans le cours du mois de septembre. A Paris, il y eut 59 jours de chaleur. Sécheresse en Europe orientale . "dans toutes les principautés, les puits et les sources d’eau se sont taries",

Anno 1728 : En France, l'été est chaud et sec, avec 48 jours de chaleur à Paris. Le 3 août, séisme à Colmar avec d'importants dégâts.

Anno 1729 : Le 20 mai, ouragan en Angleterre. Grandes pluies et inondations en Angleterre et en Irlande. Eté caniculaire en France.

Anno 1730 : hiver particulièrement doux. Plusieurs régions d'Angleterre connaissent une sécheresse. En août, tornade sur le Nottinghamshire. Sécheresse de février à octobre en Provence.

Anno 1731 : En février, nouvelle tornade sur le Nottinghamshire. En juin, violente tempête sur le Gloucestershire qui cause d'énormes dégâts. En juillet, tempête sur le Yorkshire. En France, forte chaleur et grande sécheresse qui dura plus de 240 jours. La Seine n'est plus navigable. En Transylvanie, suite à des inondations catastrophiques, les habitants émigraient au-delà des Carpates vers la Valachie, même si, là bas, il y avait la sécheresse et la famine. Le 30 octobre, une terrible tornade détruit Cerne Abbas à Dorset. Le 17 décembre, violente tempête sur les Pays-Bas, qui produit à Rotterdam "la plus haute marée de mémoire d'homme".

Anno 1732 : Le 15 septembre en Angleterre, on rapporte un grand nombre de navires perdus suite à une succession de tempêtes. En octobre, en Allemagne, les dégâts dûs aux inondations "dépassent toute imagination". Le 4 octobre violente tempête à Lisbonne. 5 ou 6 navires sont perdus corps et biens.

Anno 1733 : Le 1 mars, importante inondation dans le Yorkshire
Le 13 mars, séisme au Luxembourg. En juin, fortes chaleurs et tempêtes de grêle dans le Leicestershire. En juillet, fortes chaleurs en Angleterre, "telles que les chevaux mouraient sur les routes". A la mi-décembre, nombreux dégâts et naufrages suite à des tempêtes.

Anno 1734 : Hiver très doux en Suède, Norvège et Irlande. Inondation dans le Derbyshire. Début juillet, importantes pluies dans le Nord de la France, crues de la Marne, la Meuse et la Moselle. Ces pluies affectent également l'Angleterre. Une série de petits séismes sur l'Alsace. Grandes inondations le 1 octobre à Chester. Le 26 novembre, violente tempête sur les côtes du Kent. Fin décembre, violente tempête sur Paris.

Anno 1735 : le 8 janvier, une violente tempête souffle sur l'Angleterre, la France et les Pays-Bas. De nombreuses maisons sont détruites à Londres. Naufrages de plusieurs navires. Les averses qui accompagnent cette tempête causent de nombreuses inondations avec de grandes pertes de bétail, tandis que les gens doivent se réfugier sur les étages et les toits des maisons. Le 19 janvier, forte tempête sur l'Angleterre, le nord de la France et la Belgique. En février, inondation dans l'Essex. Le 9 mars, tornade sur Norfolk. L'Angleterre connait une succession de nombreuses tempêtes et d'inondations de juin à décembre, avec un été remarquablement froid et humide "semblable à un hiver". Le 30 juillet, important glissement de terrain dû à la pluie en Ecosse.

Anno 1736 : L'hiver 1735-1736 est remarquablement doux, des pluies importantes causent d'importantes inondations. Le 2 février, tempête sur le Leicestershire. Le 16 février, la Tamise atteint un niveau à Londres "tel qu'on n'a vu ces 50 dernières années". L'année entière est caractérisée par des pluies continuelles et de nombreuses inondations. Chaleur en France de mai à septembre. Canicule en juillet à paris. le 31, on note 37°. Plusieurs tempêtes en octobre en Angleterre et en France. Le 24 décembre, nouvelle importante inondation à Londres.

Anno 1737 : Le 9 janvier, grande tempête et inondations en Angleterre, les dégâts sont importants et cause de grandes pertes dans le bétail. Le 13 mars, grande tempête en Irlande. En mai, la sécheresse grandissante en Pologne y cause la famine, des cas de cannibalisme sont rapportés. Cette sécheresse cause d'importants incendies en Pologne, en Allemagne, en Russie et en Suède. En juin, sécheresse sur l'ouest de l'Angleterre. L'été est excessivement sec et chaud sur la France et l'Italie. du 2 au 4 août, violentes tempêtes et ouragans en Angleterre. En septembre, pluies violentes en Angleterre qui causent des inondations. Ensuite succession de tempêtes jusqu'en décembre.

Anno 1738 : Le 2 janvier, grande tempête sur Bristol. Un grand nombre d'animaux et de personnes sont noyées dans les inondations qui s'ensuivent. Succession de tempêtes sur l'Angleterre, l'Irlande et l'Ecosse. Les dégâts sont immenses.
Nouvel été chaud et sec en France. Le 25 juillet, grande tempête et grêle sur une partie de l'Angleterre, avec de nombreux dégats aux bâtiments et aux récoltes.

Anno 1739 : Le 4 janvier, violente tempête sur Bristol, également ressentie en France. D'importantes inondations en sont la conséquence. Le 13 janvier, ouragan sur l'Ecosse, qui atteint la Normandie le 14. et l'est de la France le 16. Les dégâts sont immenses. Le 11 mai, tempête sur l'Essex. Le 20 mai, tempête sur le Surrey. Les dégâts causés par la grêle sont considérables. Les 10 et 11 septembre, violente tempête sur Norfolk et Londres. Des navires sont naufragés dans le Sussex. Cette tempête est également ressentie à Bremen, en Allemagne. Le 28 septembre, importantes inondations en Angleterre et au Pays de Galles. Le 30 octobre, tempête sur Newcastel on Tyne. Le 3 décembre, grandes inondations et pertes de plusieurs navires au Portugal.

Anno 1740 : Eté particulièrement froid en France. Le 4 septembre, tempête sur Londres, et nouvelle tempête le 7. Les 16 et 17 Octobre tous les cours d'eau montent à une hauteur extraordinaire. A Mirecourt, les eaux montent à plus de 10 pieds dans la rue Basse, à Neufchâteau, jusqu'aux chambres du 1er étage. Le 1 novembre, ouragan destructeur sur Londres et le nord-est de l'Angleterre. Le 21 décembre la moitié de la ville de Verdun est submergée. A Metz, la Moselle monte jusqu'à 15 ou 16 pieds dans la partie basse de la rue du Champé. Le 25 décembre, inondation à Paris. Importantes inondations aux Pays-Bas et en Allemagne, où de grandes étendues du territoire sont sous eau.

Anno 1741 : Sécheresse en Provence. Le Rhône est presque à sec. Eté caniculaire en France. Le 28 juillet, importantes chutes de grêle en Angleterre, certains grêlons aussi gros que des oeufs de pigeons, causant de nombreux dégâts parmi les bâtiments et les récoltes. Le 29 grande tempête sur la Suisse. Le 8 août, ouragan sur le Huntingdonshire. Le 8 septembre, tempête sur Canterbury. En octobre, crues importantes en Lorraine.

Anno 1742 : Le 20 janvier, chaleur exceptionnelle sur le Surrey. En Angleterre, tempêtes les 20 juin, 18 et 31 août, 2 et 3 octobre. Eté caniculaire en France. Le 9 novembre, marée exceptionnelle à St Malo. Le 21 novembre, violente tempête sur Gibraltar.

Anno 1743 : Le 3 février, violente tempête sur Londres. Le 1 avril, ouragan sur le nord-est de l'Angleterre. De nombreux naufrages sont enregistrés. D'autres tempêtes sont notées les 27 avril ,15 juillet ,18 et 19 août avec d'importantes inondations à Leicester. Nouvel été caniculaire en France.

Anno 1744 : En janvier, un brouillard exceptionnellement épais tombe sur La Haye, aux Pays-Bas, immobilisant les habitants dans les lieux oû ils se trouvent.
En Angleterre, tempêtes les 19,24,25 et 28 février, 4 juin, 13 et 14 août. Le 20 février, tempête sur Guernesey. A partir du 20 avril, jours de chaleur sur Londres. En octobre, les pluies constantes causent d'importantes inondations causant de grandes pertes dans le bétail. Les Flandres et la France sont également touchées.

Anno 1745 : Grandes inondations à Dublin. De nombreux ponts sont endommagés.
Le 11 mai, tempête de grêle sur le Yorkshire. Pluies intenses sur le sud de la France, provoquant d'importantes inondations. En Angleterre, l'automne et l'été sont chauds et secs. Du 18 au 20novembre, importante tempête sur la Grande Bretagne, causant de nombreux naufrages.

Anno 1746 : Eté très chaud dans le Languedoc. En juin, nombreuses tempêtes sur le centre de la France. Le 24 juin, violente tempête sur l'Angleterre. L'été est globalement très chaud. Plusieurs tempêtes de grêle sur l'Alsace, causant de grands dommages parmi les bâtiments et le bétail.

Anno 1747 : Inondation à Londres. Le 3 juin tempête sur le Sussex. Le 8,9 et 11 juillet, tempêtes sur l'Angleterre. Sécheresse sur l'Ecosse, les cours d'eau sont plus bas "qu'on ait jamais vu". Eté caniculaire qui provoque plus de 200.000 morts.
Le 1 décembre, violente tempête sur Londres. Nombreux naufrages sur les côtes de l'Angleterre du Danemark et des Pays Bas. L'ouragan touche Bruxelles, et la crue du Rhin détruit des ponts à Cologne.

Anno 1748 : Le 25 janvier, de nombreuses rivières écossaises et irlandaises sont asséchées pendant plusieurs heures. Ce phénomène se répéta les 19 et 23 février, sans qu'aucune explication ne puisse être trouvée. Le 18 mai, violente tempête sur la Champagne, détruisant maisons et vignes. Les 11 et 12juin, grandes tempêtes et grêle sur l'Angleterre. Ensuite, chaleur et sécheresse en France et en Angleterre. Le 23 juin, on note 37° à paris . Le 27 juin, terrible tempête sur l'Ecosse. Sécheresse en Europe orientale. Après un été trop sec, est arrivée une suite d’invasions d’énormes criquets, par vagues successives, entre 1746–1749, cachant le ciel, le soleil et la terre par leurs nuées, et "les gens ne se voyaient plus". Les prix ont augmenté et s’installa la famine. De grands incendies dus à la sécheresse sont signalés un peu partout en juin et juillet, notamment en Russie (Moscou), Lithuanie et Espagne. Le 23 juillet, terrible tempête en Angleterre et en Ecosse "la plus puissante qu'on ait jamais vue" causant de grands dommages aux constructions et aux ponts . Autres tempêtes les 23 août, 1 septembre, 10 octobre et 16 décembre.

Anno 1749 : Le 11 janvier, violent orage "inhabituel" sur Londres. Le 16 janvier, violente tempête suivie d'inondations en Dorset. Le 27 avril, tempête et inondations dans le Oxfordshire. Le 3 mai, tempête sur Porto (Portugal), détruisant bâtiments et récoltes, causant plusieurs morts. Les 14 et 15 mai, tempêtes sur le Worchestershire et le Derbyshire et d'autres régions en Angleterre. L'inondation qui suit est violente. Le 26 mai, grande tempête sur Aix-la-Chapelle. De nombreuses rivières sont en crue, et font de grandes destructions en Pays Bas et en Belgique. Le 29 mai, tempête sur Cologne accompagnée de trombes d'eau "telles qu'on n'en connu de mémoire d'homme". De nombreux cadavres et animaux morts étaient charriés par les cours d'eau. Le 14 juin, tempête sur Rome qui cause un "retour au chaos originel". L'été est chaud en France. Le 2 juillet, marée inhabituelle au Pays de Galles, après s'être retirée profondément, la mer revient rapidement et dans un bruit "hideux". Ceci se répète sept fois en trois quarts d'heure. Autres tempêtes en Angleterre les 1 et 23 août. Le temps extrêmement chaud provoque également des orages et inondations notamment le 22 août à Wolverhampton, ainsi qu'en Irlande. En septembre, les ravages causés par les criquets se poursuivent en Europe centrale.

A SUIVRE

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/


Jo Moreau.

 

 

18:21 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : changements climatiques, climat, climat ancien, réchauffement climatique | |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.