Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/01/2010

QUELQUES ACTUALITES PARALLELES 15/01/2010

- CHINE - Shangai Jin Jiang rachète Interstate Hotels and Resorts, première chaîne hôtelière indépendante aux USA. (Le Quotidien du Peuple 22/12/2009)

- CHINE - La Chine dépassera cette année le Japon et deviendra la deuxième plus grande économie du monde, selon Yao Shujie, conseiller économique de la Banque Mondiale. (Le Quotidien du Peuple 28/12/2009)

- CHINE - 186 millions de véhicules sont désormais immatriculés en Chine. (Le Quotidien du Peuple 08/01/2010)

- MALAISIE - Une quatrième église chrétienne est détruite par le feu. (CNN 09/01/2010) 

- VENEZUELA - Rationnement de l’énergie. Interruption de fourniture de l’électricité de 2 à 4 heures par jour jusqu’en mars au minimum. (Le Quotidien du Peuple 14/01/2010)

- IRAN - L’Iran demande des dédommagements à la Grande-Bretagne et à la Russie pour l’occupation du pays durant la seconde guerre mondiale. Celle-ci fut décidée pour sécuriser les routes d’approvisionnement pour le traité « prêt bail » à l’URSS, et prévenir une éventuelle entrée en guerre de la Turquie aux côtés des forces de l’Axe. L’armée Iranienne s’opposa à cette occupation, mais sa résistance fut de courte durée. Le shah Reza Pahlavi (père) qui donna l’ordre de résister, dut abdiquer en faveur de son fils. (Ria Novosti 14/01/2010)

- CHINE - Davantage d’efforts doivent être faits pour augmenter la production de charbon, optimiser la production d’électricité et garantir l’approvisionnement en pétrole et en gaz de la Chine, déclare Li Keqiang, vice-premier ministre chinois. (Le Quotidien du Peuple 15/01/2010)

- CHINE - Derniers essais concluants. La Chine est un des rares pays qui ont maîtrisé la technique du bouclier anti-missile. (Le Quotidien du Peuple 15/01/2010)

- PALESTINE - Le Fatah ne discutera pas avec le Hamas tant que celui-ci refuse la proposition égyptienne sur la réconciliation nationale. (Xinhua 15/01/2010)

Autres billets similaires dans la catégorie « International ».

Aldebaran

20:16 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualité, monde, international, dépêches | |  Facebook |

15/12/2009

QUELQUES ACTUALITES PARALLELES 15/12/2009

La fin de l’année approche, et petit à petit le calme s’installe dans l’actualité « parallèle » , aussi fagocitée par l’orgie médiatique suscitée par le sommet de Copenhague, dont ceux qui me font l’honneur d'une visite épisodique, savent ce que j’en pense…

- CHINE - Désormais, le maïs transgénique est entré officiellement dans sa phase de production industrielle. (Le Quotidien du Peuple - 03/12/2009)

- INDE - Le chef d’Etat Major de l’armée israélienne est en visite officielle en Inde. (Le Quotidien du Peuple - 07/12/2009)

- SOUDAN - Le Soudan est intéressé par le développement des relations avec la Russie qui est, avec la Chine, son principal partenaire. Le président soudanais Al Béchir a hautement apprécié l’activité du groupe d’aviation russe au Soudan. (Ria Novosti - 09/12/2009)

- RUSSIE - Un échec américain en Afghanistan serait très préjudiciable à la Russie et à ses partenaires au sein de la CEI, l’Afghanistan restant la source principale de menaces terroristes sur ces pays. Toutefois, une collaboration russe avec la coalition internationale ne pourrait être inconditionnelle. (Kommersant 09/12/2009)

- TURQUIE - L’armée turque a mené une action militaire contre les Kurdes du PKK, conjointement avec l’armée iranienne. (LCI - 10/12/2009)

- RUSSIE - Deux bombardiers stratégiques russes ont effectué une patrouille au-dessus des océans Arctique et Pacifique. Ils ont été escortés par des chasseurs F15 et F4 de l’OTAN. (Ria Novosti 10/12/2009)

- CHINE - La Chine s’engage à renforcer les encouragements à la consommation, notamment dans le secteur automobile et électroménager. (Le Quotidien du Peuple - 11/12/2009)

- SYRIE - Les ministres des affaires étrangères syrien et turc ont appelé au renforcement des liens entre la Turquie et le monde arabe. (Guysen International 15/12/2009)

- BOLIVIE - L’Amérique latine constituera le second Vietnam des USA si le gouvernement des Etats-Unis poursuit son agression militaire dans la région, a déclaré le président bolivien Evo Morales. (Chine Nouvelle -15/12/2009)

Aldebaran

22:30 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualité, monde, international, médias | |  Facebook |

02/12/2009

QUELQUES FAITS D'ACTUALITE RECENTE...(5)

Pas grande chose se mettre sous la dent cette quinzaine dans l‘actualité « parallèle » , mais je vous le livre quand même… -

- RUSSIE - Les forces armées russes seront rééquipées entre 2011 et 2020. Cela concerne jusqu’à 90% des équipements. La Russie envisage aussi d’élargir sa présence navale dans le monde. (RIA Novosti 16.11.2009) -

- SYRIE - Damas refuse de faire la lumière sur le site nucléaire d’Al Kibar, détruit en 2007 par l’aviation israélienne, et qui pourrait être en cours de reconstruction. (RIA Novosti 16/11/2009)

- ISRAEL - Le général Yaïr Naveh appelle à éradiquer l’insubordination des rangs de Tsahal. Ceci après le refus de quatre soldats de détruire des habitations illégales de l’implantation de Negoubot. Nethanyaou appelle à la plus grande rigueur contre les actes d’insubordination. (Guysen International 17/11/2009)

- CHINE - La Chine est appelée à remplacer l’Europe comme le plus important partenaire de la coopération avec l’Afrique. La part la plus importante actuelle est l’importation par la Chine de bois et de pétrole. (Le Quotidien du Peuple 17/11/2009)

- GHAZA - Le Hamas déclare qu’il ne négociera jamais avec Israël. Le Hamas dispose d’une force armée de 15000 hommes dans la bande de Ghaza. (Chine Nouvelle 17/11/2009)

- SOUDAN - Des dizaines de morts dans des affrontements ethniques au Sud Soudan. Ces derniers mois, on compte plus de 2000 morts et 250.000 personnes déplacées supplémentaires. (Chine Nouvelle 19/11/2009)

- RD CONGO - Plus de 43.000 enfants travaillent dans les mines, et ce pays compte plus de 2 millions de personnes déplacées, selon l’ UNICEF. (Chine Nouvelle 19/11/2009)

- RD CONGO - Les combats interethniques ont repris dans la Province de l’Equateur, amenant en une semaine plus de 25.000 réfugiés au Congo Brazzaville. (Chine Nouvelle 21/11/2009)

- LIBAN - Le nouveau gouvernement libanais a décidé que le Hezbollah, qui est une de ses composantes, pourra conserver ses armes, en opposition avec la résolution 1701 de l’ONU. (Le Quotidien du Peuple 25/11/2009)

- ISRAEL - (En réponse au paragraphe précédent) - Israël prévient qu’une action militaire qui serait entreprise ne se limiterait plus au seul Hezbollah, mais se ferait en conséquence contre l’Etat libanais. (Guysen International )

Aldebaran.

18:04 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, actualité, international | |  Facebook |

29/11/2009

LE LIBAN, ENTRE LE MARTEAU ET L'ENCLUME

Des informations récentes (répercutées par France24 ce 29/11) font état du réarmement du Hezbollah libanais par l’Iran, notamment en missiles capables d’atteindre n’importe quel point du territoire israélien. De telles armes auraient aussi été mises à la disposition du Hamas, dans la bande de Ghaza.

Ces nouvelles trouvent une certaine vraisemblance, lorsqu’on sait que le nouveau gouvernement libanais vient de décider que le Hezbollah, qui est une de ses composantes, pourra conserver ses armes, ce qui est en totale contradiction avec la résolution 1701 de l’ONU, prise suite à la guerre entre Israël et le Hezbollah libanais. (source : le Quotidien du Peuple 25/11/2009). On se souvient également de l’arraisonnement récent d’un cargo chargé d’armes iraniennes par la marine israélienne.

La réponse n’a pas tardé : un communiqué du gouvernement israélien prévient qu’une action militaire entreprise suite à des bombardements de son territoire ne se limiterait plus à l’encontre des militants du Hezbollah, mais se ferait contre l’Etat libanais, qui tolère cette situation. (Guysen International)

Il est un fait que le gouvernement iranien, (imitant en cela le gouvernement nord-coréen dans un autre contexte), se moque ouvertement de l’opinion internationale, et prolonge systématiquement des négociations élastiques, remettant sans cesse en cause des avancées péniblement acquises, tablant avec raison sur l’impuissance grandissante des anciennes puissances.

Alors, Israël laissera-t-il l’Iran mener à terme son développement nucléaire, manifestement militaire, sans réagir ?

L’hypothèse actuellement privilégiée est celle d’une attaque israélienne contre les cibles nucléaires iraniennes, scénario qui arrangerait bien l’ensemble des pays non fondamentalistes, musulmans ou non, leur évitant une intervention directe très embarrassante , et dont l’issue ne serait manifestement pas plus glorieuse qu’en Irak ou en Afghanistan.

Il existe des précédents connus, lorsque l’aviation israélienne détruisit le site nucléaire irakien Al Tuwaitha en 1981, et le site nucléaire syrien d’Al Kibar en septembre 2007. (Ce dernier semble d’ailleurs être l’objet d’une remise en état avec l’aide de la Corée du Nord).

La situation est cependant essentiellement différente aujourd‘hui, que ce soit sur le plan militaire ou sur le plan politique.

Sur le plan militaire d’abord, l’existence avérée de missiles iraniens pleinement opérationnels et pouvant occasionner de sérieux dégâts au cœur d’ Israël a profondément modifié la mise. Lors de la guerre du Golfe, on se souvient de l’emploi par l’Irak de missiles « Scud » modifiés contre les villes israéliennes. Toutefois, cette action qui avait pour but d’obliger Israël à intervenir dans le conflit afin de décrédibiliser celui-ci, échoua dans ses objectifs par la faute principalement de caractéristiques déficientes du matériel employé.

Les actuels missiles iraniens sont bien plus efficaces, aussi bien dans leur capacité de destruction, que dans leur autonomie et la précision des tirs. Plusieurs pays européens deviennent par la même occasion des cibles potentielles, ce qui n’est pas à négliger pour une évaluation correcte de la situation stratégique et politique.

Comme on l’a vu d‘autre part, ces représailles pourraient provenir de plusieurs origines géographiques, impliquant une nouvelle fois le risque d’embrasement généralisé.

En dépit de la supériorité stratégique de Tsahal, Israël ne sera donc pas à l’abri de destructions cette fois-ci dévastatrices en cas d’action militaire.

Sur le plan politique, les hésitations actuelles vis-à-vis de l’Iran démontrent l’embarras de la communauté internationale, face à ce qui pourrait aussi apparaître comme un soutien au gouvernement israélien dominé aujourd’hui par l’extrême-droite.

La prolifération nucléaire ne pourra être contenue dans un futur proche, et de plus en plus de pays -notamment au Moyen-Orient- revendiquent le droit à la possession de l’arme nucléaire dans le cas où l’Iran serait « nucléarisé », ses voisins n‘étant pas nécessairement ses alliés !

Alors, que nous réserve l’avenir ? C’est une excellente question et je vous remercie de l’avoir posée !

Jo Moreau

Les commentaires éventuels sont autorisés, pour autant qu'ils ne contiennent aucun caractère raciste, de quelque nature que ce soit. 

18:00 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iran, israel, nucléaire, hezbollah | |  Facebook |

21/11/2009

LE PARTENARIAT CHINE-AFRIQUE

Je ne résiste pas à l’envie de reprendre quelques éléments d’un article paru dans le Quotidien du Peuple, de Beijing, le 17 novembre, sous le titre « Il sera possible que la Chine remplace l’Europe pour devenir le plus important partenaire de coopération de l’Afrique ».

Il s’agissait de rendre compte du rapport du Congrès des Syndicats du Ghana, qui s’est tenu à Accra le 12 novembre. Sur base d’enquêtes menées dans dix pays africains, soit l’Afrique du Sud, le Nigeria, l’Angola, le Kenya, le Ghana, le Botswana, la Zambie, la Namibie, le Zimbabwe, le Malawi.

On y constate que le volume global du commerce sino-africain est passé de 11 milliards de dollars en 2000 à 107 milliards de dollars fin 2008..

 Plus surprenants, toutefois, sont les commentaires émis par Anthony Yaw Baah, secrétaire général adjoint du Congrès des syndicats du Ghana, et dont voici un florilège.

« La demande croissante de produits africains par la Chine a poussé à la hausse des prix de ces produits, ce qui est favorable à la croissance des exportations africaines, mais la concurrence entre les produits chinois importés et les produits locaux conduit à des conditions défavorables pour ces derniers sur les marchés locaux.

Les entreprises chinoises installées en Afrique introduisent et utilisent un trop grand nombre d’ouvriers chinois et n’utilisent pas assez de main-d’œuvre locale. Des problèmes de communication font que ces entreprises chinoises adoptent une attitude hostile aux syndicats locaux.

 Cependant, les enquêtes menées par l’AROA (Association de Recherches des Ouvriers Africains) dans les dix pays mentionnés ci-dessus sont unanimes à déclarer que c’est seulement en utilisant des ouvriers chinois qu’on peut garantir la qualité des travaux et le respect des délais d’exécution. C’est pourquoi il sera peut-être utile aux syndicats des pays concernés de traduire en chinois leurs lois respectives sur le travail et les travailleurs afin de permettre aux entreprises chinoises de respecter les lois locales. Les Chinois pourront apprendre la langue locale, tandis qu’il est nécessaire pour les habitants locaux d’apprendre le mandarin afin de pouvoir développer les échanges avec les Chinois.

Il a terminé en déclarant que les relations avec l’Europe n‘ont apporté aucun bénéfice à l‘Afrique, au contraire des relations « win-win » avec la Chine, qui est un partenaire sincère. C’est pourquoi l’Afrique pourra considérer la Chine comme un possible remplaçant de l’Europe. »

Je suppose que le deuxième « win » n’est pas perdu pour tout le monde. Cet article est révélateur du type de « coopération » envisagée entre la Chine et l‘Afrique, avec l’aval d’autorités locales -en l’occurrence des syndicats- et je crains qu'à leur niveau, les populations africaines ne soient un jour déçues par les retombées espérées du fait de ce partenariat si prometteur… La réaction de nombreux petits commerçants de Kinshasa à l’égard de commerces chinois -de plus en plus nombreux à s’implanter en RDC- est révélatrice à ce sujet.

D’autre part, je n’ose imaginer la levée de boucliers qu’aurait soulevé ce type de relation si un pays européen l’avait appliqué en Afrique en 2009 !

Enfin, je présume que dans le futur, l’Europe aura toujours le droit d’y envoyer ses ONG !

Jo Moreau

LAISSEZ-MOI VOS COMMENTAIRES…!

18:26 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : afrique, chine, coopération | |  Facebook |

15/11/2009

QUELQUES ACTUALITES RECENTES (4)

Quelques nouvelles internationales récentes qui n’ont pas eu (ou peu) les honneurs de nos médias, et porteurs d’une certaine signification dans l’évolution mondiale (à mes yeux du moins …).

- Moscou négocie la vente d’hélicoptères lourds MI26T à l’OTAN. (RIA Novosti 03/11/2009)

- Hugo Chavez a prévenu l’armée vénézuélienne qu’elle devait se préparer à une guerre contre la Colombie voisine, suite à la mise à disposition par cette dernière de bases à l’armée US. (03/11/2009)

- Les entreprises de mode chinoises souhaitent acquérir les marques occidentales. (Le Quotidien du Peuple 10/11/2009)

- La Chine et la Serbie s’engagent à renforcer leurs relations militaires. « La compréhension et le soutien mutuels dont bénéficient la Chine et la Serbie résistent aux bouleversements de la situation internationale ». (Chine Nouvelle 10/11/2009)

- Suite à la visite de Shimon Peres au Brésil, ce pays acquiert 14 drones de construction israélienne. Les deux pays signent un certain nombre d’accord, dont un accord d’extradition. (Guysen News 11/11/2009)

- Un groupe lié à Al Qaïda basé au Yémen a mis en garde la majorité sunnite contre les visées dangereuses de l’Iran (majoritairement chiite). « L’Iran chiite représente un danger plus extrême pour les sunnites que les juifs ou les chrétiens », déclare Mohammed bin Abdul Rahman al Rashid. (Le Quotidien du Peuple 11/11/2009).

- L’aviation saoudienne bombarde des cibles de rebelles chiites yéménites. 145 missiles ont été tirés dans la province de Saada. (Chine Nouvelle 15/11/2009)

-Les USA et la Russie pourraient recourir à d’autres moyens que les négociations, si l’Iran ne fournit pas de réponses concluantes concernant son programme nucléaire, déclare Mr Dimitri Medvedev. (RIA Novosti 15/11/2009)

Voir autres billets similaires dans la catégorie « international).

Aldebaran

20:14 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualité, monde, international, médias | |  Facebook |

08/11/2009

QUELQUES ACTUALITES RECENTES (3)

Quelques nouvelles internationales récentes qui n’ont pas eu (ou peu) les honneurs de nos médias, et porteurs d’une certaine signification dans l’évolution mondiale (à mes yeux du moins …).

- Dans le cadre de la lutte contre la déforestation et la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le Brésil va recevoir de l’ONU des crédits-carbone à raison de 8 à 16 milliard d’US $ par an. (Chine Nouvelle 26/10/2009)

- L’ Union Européenne lève l’embargo d’armes vers l’Ouzbekistan (RIA Novosti 27/10/2009).

Depuis la découverte d’un gisement de 230000 tonnes d’uranium dans le sous-sol de ce pays, il est l’objet de toutes les attentions, désintéressées, bien entendu…

- Al-Jazeera interdite par l’Autorité Palestinienne. « Cette chaîne diffuse des mensonges et incite à la haine contre l’Autorité Palestinienne » déclare le ministre palestinien de l’information. (RIA Novosti 15/07/2009).

Bien qu’elle soit relativement ancienne, cette nouvelle me parait assez symptomatique des visées réelles de cette chaîne.

- Monsieur Ahmadinedjab remercie Monsieur Recep Erdogan, premier ministre turc en visite en Iran, pour ses violentes critiques à l’égard d’Israël et son soutien à l’Iran sur le dossier nucléaire. (GUYSEN TV 28/10/2009).

L’Union Européenne se prépare décidément de sérieux problèmes diplomatiques en cas d’intégration de la Turquie

- L’agence spatiale russe prépare un vaisseau à propulsion nucléaire. (RIA Novosti 28/10/2009).

Dans leur rage écologique à se débarrasser du nucléaire, de nombreux pays européens dont le nôtre se coupent d’une recherche fondamentale essentielle, et de ses applications civiles.

- Plus de 50% de la communauté d’origine turque en Autriche voudrait légaliser certaines règles de la charriah. Le débat est lancé . (EURONEWS 02/11/2009).

- Madame Gulnara Shahinian, représentante de l’ONU, a exhorté les Mauritaniens à prendre toutes les mesures juridiques nécessaires en vue d’éradiquer toutes formes d’esclavage. Elle a tout particulièrement salué la promulgation, en 2007, d’une loi criminalisant l’esclavage. (Chine Nouvelle 03/11/2009)

- La Chine entreprend la construction de 3 nouvelles centrales nucléaires. (Le Quotidien du Peuple 05/11/2009).

- Le ministre britannique des Affaires Etrangères, Monsieur David Miliband, s’est déclaré favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union Européenne. (RIA Novosti 05/11/2009)

Voir quelques posts ci-dessus …

- Le Hamas interdit à Ghaza les commémorations de l’anniversaire du décès de Yasser Arafat. (Chine Nouvelle 06/11/2009)

- 950 usines chinoises sont déjà implantées en Egypte, en zone duty free, où ils bénéficient d’une main-d’œuvre moins chère qu’en Chine. (TV5 Monde 07/11/2009)

Aldebaran

 

14:18 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, europe, politique | |  Facebook |

25/10/2009

QUELQUES ACTUALITES RECENTES

J’ai recueilli quelques actualités de fin septembre à aujourd’hui , qui m’ont interpellé à un titre ou un autre, et qui n’ont pas (ou peu) reçu les honneurs de nos médias nationaux.

Yémen : les combats se poursuivent entre l’armée et les rebelles chiites pro-iraniens. Il y a de nombreux morts y compris dans la population civile.

Russie : Monsieur Nikolai Patrouchev , président du Conseil National de la Sécurité, a défini la nouvelle doctrine militaire russe, dont l’élément de base déclare qu’une frappe nucléaire préventive contre l’agresseur n’est plus exclue. Ceci constitue un changement de cap majeur dans la doctrine militaire russe.

Israël : Une semaine du film chinois a été inaugurée par Zhao Jun, ambassadeur de Chine. Il a insisté sur le fait que les échanges culturels entre les deux pays ont été considérablement renforcés ces dernières années.

France : arrestation de deux islamistes qui préparaient des attentats. L’un d’eux est ingénieur au CERN (Centre européen pour la recherche nucléaire - Genève).

Pakistan : une dizaine de chrétiens assassinés par des extrémistes islamistes.

USA : le 30 septembre, des bombardiers stratégiques russes TU95 Bear ont été « raccompagnés » par la chasse américaine alors qu’ils s’approchaient de trop près du territoire US.

Il n’est pas spécifié si la base de départ de ces bombardiers est le Vénézuela d ’ Hugo Chavez, qui il y a peu, a accepté d’héberger ce type de bombardiers stratégiques.

Ouzbékistan : Le sous-sol de l’Ouzbékistan recèlerait 230.000 tonnes d’uranium. (AIEA) De futurs problèmes internes et/ou externes pour ce pays, une république laïque au régime présidentiel « fort », dont 90% de la population est musulmane de rite sunnite. Dès le 23/10, Monsieur Guo Boxiong, vice-président de la Commission Militaire Chinoise a rencontré Kabul Berdiev, ministre Ouzbek de la Défense en vue de renforcer la coopération militaire entre les deux pays.

Chine : La Chine, déjà troisième puissance maritime militaire, va entreprendre la construction de deux navires porte-avions.

Ceux-ci seraient les clones du porte-avions ex-soviétique «Admiral Kouznetsov», dont la construction ne fut jamais terminée suite à la Glasnost, et qui fut acquis par la Chine par les voies détournées. La Russie ne serait pas prête à aider la Chine, et certains experts estiment que celle-ci ne serait pas à même de mettre en œuvre opérationnellement de tels navires. A méditer toutefois, dans le cadre du transfert de technologie de Airbus notamment.

Voir autre note similaire dans la catégorie "international"

Jo Moreau

Laissez-moi votre commentaire !

 

15:39 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, actualité, international | |  Facebook |

01/10/2009

QUELQUES FAITS D'ACTUALITE RECENTE...

QUELQUES FAITS D’ACTUALITE RECENTE…

J’ai recueilli quelques actualités de la deuxième quinzaine de septembre, qui m’ont interpellé à un titre ou un autre, et qui n’ont pas (ou peu) reçu les honneurs de nos médias nationaux.

Venezuela : un accord pétrolier d’une valeur de 16 milliards de US $ est signé avec la Chine, outre un accord récent avec la Russie. Par contre, Total va investir 25 milliards US $ dans ce pays pour l’exploitation de gisements . Le Venezuela va ainsi augmenter considérablement sa production pétrolière.

Le rapprochement de ces éléments est significatif. D’un côté, les pays (actuellement encore) industrialisés en tête desquels l’Europe, prennent des mesures de plus en plus coûteuses pour économiser le pétrole, et de l’autre les pays émergents en consomment de plus en plus. 

 Car seuls les écolos font semblant de croire que le pétrole que nous ne consommerons pas restera sous terre... En définitive, le gain écologique qu'on nous promet faussement en échange de nos sacrifices sera nul. En somme, nos populations payent (cher) pour que d’autres disposent de tout le pétrole dont ils ont besoin…

Russie : Staline est réhabilité dans les manuels scolaires.

La Russie a la nostalgie de la puissance de l’ex URSS, qu’elle dominait en fait. Il est normal qu’elle retrouve la place qui lui revient dans le concert international, mais je crains qu’à terme, elle retrouve le goût d’une politique de puissance du style URSS capitaliste.                   Staline était le symbole même de cette puissance crainte à travers le monde, et parfaitement acceptable dans ce rôle par une population avide de se réapproprier un nationalisme triomphant.                                                                                                                                       La montée en puissance de l’armée russe, en plein réarmement, et engagée en Mer Noire dans plusieurs conflits locaux, est inquiétante dans un pays non maîtrisé par une classe politique rongée par la corruption.

Yémen : 80 civils tués dans un raid aérien contre les rebelles.

Des rebelles au Yémen ? De quoi s’agit-il ? L’Europe ne se préoccupe que des Palestiniens alors que les morts se comptent par dizaines de milliers dans des conflits déclarés ou non de par le monde. On peut dire par exemple qu’un palestinien ou un juif mort au Proche-Orient vaut 150 morts en Afrique.                                                                                                                                                                   Question de poids respectif dans les enjeux politiques…ou de couleur de peau ???

Grande-Bretagne : les cinq plus importantes banques acceptent de limiter les bonus.

Nous voilà sauvés ! La question des bonus (parfaitement scandaleux, j’en conviens) est devenue prioritaire dans l’opinion publique. Alors qu’ils ne sont nullement la cause de la crise boursière, et que même leur suppression totale n’aurait aucun effet sur sa résolution. Poudre aux yeux destinée au bon peuple…

Afghanistan : Peter Galbraith, représentant spécial adjoint (américain) de la Mission des Nations Unies, est limogé par Ban Ki-Moon. Pour la raison, semble-t-il qu’il s’élevait trop fermement contre les fraudes électorales constatées dans ce pays.

Vouloir imposer une démocratie à l’occidentale dans des pays à structure féodale me semble du dernier ridicule.                                          Le jour où les troupes missionnées par l’ONU quitteront ce pays, il est évident que les anciennes structures reprendront le dessus, avec les Talibans renforcés comme cerise sur le gâteau.

Voir aussi la catégorie « International ».

Jo Moreau

D’ACCORD ? PAS D’ACCORD ?? Laissez-moi votre commentaire !

12:34 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualité, monde, international, médias | |  Facebook |

06/09/2009

POUR UNE NOUVELLE STRATEGIE ANTITERRORISTE

La dernière action des troupes engagées en Afghanistan, débouchant sur la destruction par un raid aérien de 2 camions-citernes volés par les talibans et débouchant sur la mort de 54 personnes, dont 6 civils (chiffres au 06/09 à 10 heures par un ministre afghan) est exemplative non seulement de l‘efficacité d‘un combat dit « conventionnel » contre des insurgés, de la justification de celui-ci, de l’état des opinions publiques occidentales et de leur personnel politique.

Pour être compréhensible, j’utiliserai dans ce texte le mot « islamiste » pour qualifier les fondamentalistes musulmans, partisans de l’application universelle de la charriah en lieu et place des lois civiles. Dans ce combat, tous ceux qui ne partagent pas cette vision de la société sont des ennemis à abattre, musulmans trop « tièdes » à leurs yeux compris (ils en sont d‘ailleurs les premières victimes et les plus nombreuses).

Quoiqu’on en dise, et malgré toutes les dénégations intéressées ou non, il est évident que nous sommes aujourd’hui pleinement engagés dans une confrontation mondiale entre une vision « légaliste » de la société, et un retour vers une conception religieuse obscurantiste digne du Moyen-Age.

Pour différentes raisons, les courants d’extrême-droite et d’extrême-gauche se rejoignent dans un soutien pratiquement inconditionnel à cette mouvance islamiste.

L’Afghanistan était donc un de ces états islamiste, dirigé par les talibans et servant aussi de base arrière au terrorisme non seulement islamique, mais tous les mouvements terroristes y bénéficiaient de camps d’entraînement pour autant qu’ils soient engagés dans un combat contre un gouvernement « légaliste » ou antisémite.

Une intervention militaire fut décidée et couverte par la résolution 1386 du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Mais comme pour toutes les interventions militaires récentes, il semble qu’ aussi bien les gouvernements que les opinions publiques des pays participants ne sont pas prêts à mettre en oeuvre tous les moyens militaires nécessaires pour gagner cette guerre. On veut une guerre soft, faite par des soldats dont on attend qu’ils soient plus des fins psychologues secouristes que des combattants.

On veut aussi croire ou faire croire que la guerre peut être faite sans qu’un seul civil non-combattant n’en soit victime, et au premier civil tué, le pouvoir politique, qui a décidé cette guerre comme toutes les autres d’ailleurs, se détourne alors de ses militaires et est prêt à les condamner avec mépris.

Dès l’annonce du bombardement des camions, et du fait qu’il y aurait 90 morts, sans même attendre les conclusions ou les explications, les médias européens s’emparent des victimes et en font leurs gros titres en parlant d‘office de bavure. Affolés, les politiques prennent alors immédiatement leurs distances, dont Bernard Kouchner (« C’est une grosse erreur »), ou Jean Asselborn ministre luxembourgeois des affaires étrangères (« Même s’il n’y avait eu qu’un civil sur place, cette opération n’aurait pas dû avoir lieu »). Nos hommes politiques devraient donner des cours aux militaires, leur apprenant la différence entre un civil innocent et un terroriste. 

Je n’ose penser au moment où, par malheur, un soldat belge serait malheureusement tué. Ce serait sans doute le rappel général de notre contingent, comme au Rwanda où le massacre de 10 soldats sonna le repli précipité de nos troupes, ordonné par un pouvoir politique irresponsable -car il était parfaitement informé des conséquences certaines de ce repli- et ouvrant la voie au massacre d’un million de personnes.

Il est clair qu’avec une telle vision des choses, la guerre en Afghanistan, et en général contre le fondamentalisme islamique, est dès à présent perdue, d’autant plus qu’on ne discerne pas très bien pour qui roule le pouvoir en place en général et Hamid Karzai en particulier.

Il est évident qu’aussi bien sur le plan stratégique que sur le plan politique, il est désormais inutile d’entreprendre une guerre « conventionnelle » dans des conflits contre des groupes insurrectionnels, surtout quand ces mouvements bénéficient d’un large appui logistique dans les pays voisins, mais également idéologique dans les pays qui fournissent les contingents censés les combattre ! Il est par exemple symptomatique et interpellant de constater l’empressement de nos médias à donner crédit à priori au point de vue de ces groupes terroristes, et à trouver des tas d’excuses à leur action.

Nous devons donc envisager l’évacuation de l’Afghanistan, notre position militaire chèvre-choutiste devenant peu à peu intenable. Il faut être conscient bien entendu que ceci suppose que nous ne pourrons désormais plus donner d’aide à caractère militaire à des populations gravement menacées.

La seule stratégie qui semble encore envisageable dans l’avenir pourrait être des frappes ponctuelles sur des objectifs clairement identifiés, soit par des actions aériennes, soit par des actions de style « commando », mais sans occupation des territoires, et seulement lorsque notre propre sécurité est en jeu. Ceci devrait être appuyé par une contre-propagande dans nos propres pays, sans concession aucune envers une idéologie qui prône des idées et des comportements à l’opposé de la dignité de l’être humain.

Jo Moreau

D’ACCORD ? PAS D’ACCORD ?? Laissez-moi votre commentaire !!!

17:18 Publié dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : terrorisme, talibans, islamisme, intégrisme | |  Facebook |