Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/09/2017

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (17)

climat, climat ancien,réchauffement climatique,

Suite n° 17. (anno 1775-1799)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli"

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique qui parait-il nous menace, mais dont en plus l'homme serait responsable !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et relativise la notion même de "changements climatiques", ainsi que la définition d'un "climat stable" qui n'a jamais existé mais qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir :
http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-1140511.html

Les années 1700 et suivantes sont caractérisées en Europe par de très nombreuses et destructrices chutes de grêle. Lorsque des tempêtes de grêle sont renseignées, il s'agit d'averses de grêlons d'une dimension inhabituelle.


Anno 1775 : La fin de l'hiver fut remarquable par des ouragans et des inondations, événements très rares en cette saison. Le 1 février, tempête violente à Portsmouth, avec des inondations "plus hautes que jamais vues". Le 3 février, inondations dévastatrices en Allemagne et en Hongrie. Ouragan en Lorraine. Succession d'averses de grêle en Europe pendant toute l'année de l'Angleterre à l'Espagne. Un mois de juin particulièrement chaud est suivi par un été chaud et sec sur l'Europe. Marseille manque d'eau. En juillet, violentes chutes de grêle en Alsace Moselle. Le 25 août, ouragan sur Montpellier. Le 29 octobre, violente tempête sur le nord de l'Angleterre. Le 1 novembre grand tremblement de terre de Lisbonne. 60000 morts. Le 11 novembre, tempête et inondations aux Pays-Bas. Les 26 et 28 décembre, tempêtes sur Nîmes. Le 30 décembre séisme à Caen.

Anno 1776 : En Angleterre et au Pays de Galles, des pluies continuelles causent de grandes inondations. Le 25 mars, averses de grêle et inondations en Lorraine. Le 25 avril, inondations sur le nord est de la France. Le 11 juin averses de grêle et chutes de glace sur la Hollande, Anvers et les Flandres causant des dommages aux immeubles et tuant du bétail. L'été est chaud sur le centre de la France. Le 28 novembre tremblement de terre sur les côtes de Flandre et du Pas de Calais. Séisme en Catalogne. « Un tremblement de terre épouvantable secoua la région. On vit une colline se soulever et s'affaisser. Des vignes et des jardins disparurent et firent place à un gouffre immense » ; secousse ressentie jusque Perpignan.

Anno 1777 : Le 1 janvier une effroyable tempête sévit sur les côtes de la Mer du Nord. Le village de Zuydcoote est détruit et englouti sous le sable, il sera reconstruit à proximité. En février la sécheresse règne en Angleterre depuis la dernière récolte. Les pluies et l'humidité débutent en mai. Chaleurs intenses en juillet et août sur la France, mais la région d'Orléans connait un froid particulier. Le 3 juillet, ouragan sur le Poitou. Le 15 octobre, averses de grêle d'une taille extraordinaire en Toscane. Le 16 octobre tempête dévastatrice à Florence. En Angleterre, l'automne est particulièrement chaud.

Anno 1778 : 21 et 22 janvier violente tempête sur Paris. Le 24 juin,ouragan sur la Normandie. Le même jour tempête sur Toulouse. Eté très chaud et grande sécheresse sur toute l'Europe, des chaleurs fortes, longues et constantes. Sous leur influence, plusieurs arbres fruitiers fleurirent une seconde fois . Mourgue et Lamanon ont signalé les mêmes chaleurs, l’un à Montpellier et l’autre à Salon. Ces chaleurs insolites régnèrent principalement dans les mois de juillet et d’août ; elles furent sèches et sans nuages : ce grand été se fit d’ailleurs remarquer par la fréquence des inondations, des orages, des ouragans et des tremblements de terre, notamment sur l'Alsace, la Franche Comté, la Champagne, le Béarn. En août, les arbres sont dans un "pauvre état". En septembre, le niveau de la Seine est particulièrement bas. Durant la nuit du 25 au 26 Octobre, une "innondation prodigieuse fit un dégât énorme dans toute la Lorraine".

Anno 1779 : En janvier, tempête destructrice sur toute l'Angleterre. "Il n'était pas un édifice qui n' avait pas subi de dégâts". Hiver particulièremment doux. Canicule en été et en automne qui provoque 200.000 morts en France. Sécheresse très sévère. "Le 30 Juillet il tomba à Nancy un grêle dont les moindres grains étoient de la grosseur d'une noix, et beaucoup de celle d'un oeuf. Le même jour, une trombe s'éleva près de la Moselle sous la forme d'une haute tour noire, du sommet de laquelle sortoit un feu sombre; elle passa la rivière à Bayon, emporta les toitures d'un village à deux lieues de là, déracina de gros arbres sur sa route, et disparut après avoir desséché une grosse mare" . Invasion de sauterelles dans le Languedoc.

Anno 1780 : Les 11 et 16 mai violentes tempêtes en Angleterre.
Printemps et été chaud en France et sur une partie de l'Europe. De mai à septembre, fortes chaleurs sur l'Alsace Moselle, entrecoupées de violentes averses qui provoquent des inondations. Le 15 septembre violente tempete sur les côtes françaises. Les 10, 15 et 17 octobre, tempêtes et ouragan en Angleterre.

Anno 1781 : Le 12 février, violente tempête dans le Sussex. Nouvelle tempête en Angleterre le 27. Le 3 mars, un ouragan et des inondations causent de grands dommages en France, en Flandre et aux Pays-Bas. Le 19 juin, tempête de grêle sur le Poitou. Printemps et été très chaud en France et en Europe. La sécheresse sévère affecte particulièrement le Nord de la France. Le 1 juillet, tempête sur le Pays de Galles. Le 20 août, violente tempête aux Pays-Bas et sur les régions environnantes. Le 4 septembre, averses de pluie sur l'Angleterre "les plus fortes dans la mémoire humaine". Septembre et décembre sont doux et pluvieux, conditions qui perdurent jusque fin janvier en Angleterre.

Anno 1782 : En janvier, la France connait un temps "aussi doux qu'au printemps", mais certaines régions connaissent des pluies incessantes. Le 10 février, ouragan et inondations sur La Corogne (E) . Le 11 mars, importantes inondations dues à la rivière Clyde en Ecosse. Importantes inondations en Angleterre, où de nombreux ponts sont détruits. Le 30 mai, violente tempête en Moravie. Nouvelles nombreuses tempêtes de grêle sur l'Europe. Le 16 juillet, "une des plus terribles tempêtes connues" souffle sur l'Angleterre. En France, l'été connait des périodes très chaudes entrecoupées d'averses de pluie. Le sud de la france connait une sécheresse sans interruption de juin à octobre. Plusieurs moissonneurs périrent de la chaleur. Les Pays-Bas connaissent par contre un été froid et humide. En août, importantes inondations en Irlande et en Ecosse. Inondation, sécheresse et grêle en europe orientale.

Les années 1783 - 1785 connaissent différents désastres et anomalies, à noter le passage d'une comète ou météorite qui se désintègre dans l'atmosphère, et l'éruption d'un volcan en Islande.

Anno 1783 : L'hiver 1782-83 est qualifié de chaud en Bretagne. En janvier, poursuite de la chaleur et tout est fleuri. L'Oder déborde et cause des inondations en Prusse. Le 15 janvier, séisme en Hongrie. Le 5 février séisme en Calabre suivi de violentes répliques. 50.000 morts. Le 6 février séisme et tsunami dans le golfe de Messine 1500 morts. Le 14 février inondations à Rome. Nombreux séismes en Europe. Plusieurs tempêtes en Angleterre les 26,29,31 janvier, les 7, 13 et 23 février, les 5, 9 et 13 mars, le 20 juin, le 14, 20, 24 juillet, les 28, 30, 31 août, 3,10 septembre, le 25 novembre. Le 5 mars, ouragan sur l'Ecosse. Le 8 mars, violente tempête en Ecosse. Le 11 avril violente tempête à Venise. Le 13 mai, violente tempête en Hongrie et Slovaquie, la ville de Kremnitz est entièrement détruite par la tempête et des incendies. Le 30 mai inondations désastreuses en Lithuanie. Le 22 juin, tempête en Allemagne. L'été en Europe est très chaud et parsemé de violents orages. Une brume sèche, donne une teinte rougeoyante au soleil, conférant un aspect sinistre à cette canicule. Epais brouillards sur toute l'Europe pendant l'été. les Pays-Bas subissent une vague de chaleur sans précédent. En juillet, une série de violents orages fait de nombreuses victimes en Angleterre . Le 23 juillet, ouragan en Suisse . Le 2 août tempête à Orléans. Le 3 août tempêtes sur toute la France. Le 7 août, séisme sur les Cornouailles. Séisme à Prats de Mollo qui cause beaucoup de dommages. Le 4 septembre, inondation brusque a Westmoreland, l'eau de la rivière est devenue noire et nauséeuse. Le 6 septembre, seismes enThessalonique. le 9 décembre, séisme à Cambrai. Le 22 décembre, inondations "extraordinaires" en Hongrie et aux Pays-Bas. Le 23 décembre et jours suivants, tempêtes et inondations sur l'Espagne.

Anno 1784 : Le 17 et 18 janvier, une tempête violente ravage le littoral saintongeais (charentes). Le 19 janvier inondations importantes en Allemagne. Le 23 janvier tout le pays entre Liège et Maastricht est sous eau. Le 30 janvier, tempête violente sur Livourne (I) Le 3 février, tempête sur Gênes qui cause d'immenses dommages. Le 4 mars crue de la Seine. Inondations à Haarlem, un village est complètement détruit. Le 5 mars, inondations en Espagne cause des dévastations généralisées. Tous les pays d'Europe sont touchés par des inondations. Des tempêtes de grêle touchent l'Angleterre les 31 mai et 5 juin ainsi que la France le 18 juillet. Le 6 mai, trombe sur Aberdeen. Le 19 juillet, violent tempête sur le Lac Majeur. L'été est caractérisé par une sécheresse sévère en France, Angleterre, Italie et Espagne. Entre les 5 et 11 décembre, tempêtes sur les côtes de l'Angleterre et de l'Ecosse, les côtes sont jonchées d'épaves de navires. Tempête sur l'Italie.

Anno 1785 : Le 20 janvier, inondations en Allemagne, des centaines de maisons sont détruites. La sécheresse signalée en 1784 se poursuit. Par contre, l'Europe de l'Est connait de grandes pluies. Le 10 mars, le niveau du Rhin en Suisse est très bas. Le 9 mai, la Tamise est à son niveau le plus bas en de nombreuses régions. L'Allemagne connait de grandes inondations au printemps, causées par l'Elbe et l'Oder. Le 12 juin, tempête en Angleterre. Le 22 juin, le Danube est en crue en Autriche. En Angleterre, tempêtes de grêle destructrices les 16 et 25 juin, le 11 juillet, le 12 septembre, 12 octobre et en France le 1 juillet. Bretagne : Grande sécheresse dans le Trégor. Le 5 août, tempêtes en France et sur la Prusse. Le 29 août violente tornade sur Gloucester. Les 5 et 6 septembre, ouragan sur l'Angleterre. Le 6 septembre, un raz de marée dévaste la région de La Rochelle. Le 25 septembre, nouvel ouragan en Angleterre. En automne, inondations destructrices en Ecosse. Le 1 novembre, tornade sur Nottingham. Le 19 novembre, ouragan sur Londres. Les 3 et 4 décembre, "la plus violente tempête dans la mémoire des plus anciens" souffle sur Plymouth, et touche également les côtes de France et des Pays-Bas.

Anno 1786 : Le 3 janvier, violente tempête sur la Provence. Le 4 janvier, les inondations causent des dommages immenses en Irlande. Grande tempête sur la Manche. Le 10 février violentes tempêtes sur les Pays-Bas. Le 17 juillet, tempête de grêle à Ferrara (Italie). Eté très chaud sur le Nord de la France. Les 16 août et 12 septembre, tempêtes de grêle en Angleterre. En août, violente tempête sur l'Alsace Moselle. Le 9 octobre, inondations à Exeter (GB).

Anno 1787 : En août, tempête destructrice sur plusieurs régions d'Angleterre. Le 4 août, tempête de grêle en Normandie. Le 19 août, tempête de grêle sur le nord de l'Italie. En septembre, des inondations en Navarre font 2000 morts. Le 12 novembre terrible inondation à Dublin. Décembre est exceptionnellement doux sur l'Alsace Moselle.

Anno 1788 : En février, submersion des côtes de Vendée et Charentes suite à de très violentes tempêtes. En mai et juin, fortes chaleurs sur l'Alsace Moselle, et en juillet, afflux d'air torride. Le 20 juin, dommages considérables à Londres suite à une tempête. Le 26 juin, inondations à Londres suite à des averses de pluie. En juin 1788, le bas de Guingamp (Bretagne) est noyé sous près d'un mètre d'eau à la suite des pluies torrentielles. En d’autres régions, la chaleur est intense et les blés sont échaudés. Le 11 juillet, inondations sur le nord de l'Angleterre et l'Ecosse. Le 12 juillet : orages terribles sur la France. Cultures ruinées par la grêle. Le 13 juillet, tempête de grêle sur le Cheshire. Le 13 juillet, ouragan sur le centre et le nord de la France, les Flandres et les Pays-Bas, nombreuses destructions, immenses dommages à Paris dus à la grêle. L'été est très chaud sur l'Europe. Eté caniculaire sur le Poitou. Sécheresse en Angleterre. Le 4 octobre, rupture des digues et inondation à Kirkwald (Ecosse). L'Ecosse connait "la plus grande sécheresse qu'on ait vu".

Anno 1789 : Le 29 juin, tempête sur Liverpool. Le 16 juillet, inondations sur le nord de l'Angleterre et l'Ecosse. Le 22 juillet, importante tempête de grêle sur Cambridgeshire. Le 3 août tempêtes de grêle sur plusieurs régions d' Angleterre. Le 22 août, tempête de grêle en Ecosse.

Anno 1790 : L'hiver est remarquablement doux en France. Grande chaleur et sécheresse sur l'Europe Orientale . «Le 6 juillet, avec mon régiment, j’ai pris la route, difficile en raison de la chaleur extrême... j’ai traversé la rivière Prut. Je ne crois pas qu’en traversant les déserts d’Egypte les troupes auraient souffert plus de la chaleur et du sable que l’armée russe au cours de ce voyage. Tous les régiments ont été touchés par des épidémies, qui ont tué un grand nombre de soldats ...». Sécheresse sur le nord de l'Europe à l'exception de la Suède. Eté caniculaire sur le Poitou. Le 30 juillet, tempête de grêle en Ecosse. Le 21 novembre, tempête de grêle en Angleterre. Le 23 décembre, violente tempête en Angleterre.

Anno 1791 : Le 24 janvier, une violente tempête ravage les côtes charentaises. Le 2 février, crue de la Tamise. En juin, et le 17, le 18 juillet, le 3 août, le 22 et 26 octobre, plusieurs violentes tempêtes de grêle en Angleterre. En juin, tempête de grêle en Italie. Le 17 juin, averses de neige en plusieurs parties de l'Angleterre. L'été est particulièrement chaud en France. En septembre, tempête de grêle sur la Calabre. Le 25 octobre, violente tempête sur le Kent. Le 20 novembre, inondations en Angleterre.

Anno 1792 : Le 27 janvier, tempête sur Plymouth. Le 4 avril, violente tempête sur Waterfold (Irlande). Violentes tempêtes de grêle en Angleterre les 12 avril, le 23 juin, le 17 juillet. Le 13 avril, inondations dans le Worcestershire. Le 8 juillet, inondations dans le Poitou. Le 16 juillet, tempête sur le nord de l'Angleterre. Le sud de la France connait des pluies continuelles, des brouillards pestilentiels, et des tempêtes dans "une grande agitation de l'atmosphère". En août inondations dans le Lancashire. La nuit du 6 décembre sera parmi les plus tempêtueuses d'Angleterre.

Anno 1793 : Le 2 mars, violente tempête sur l' Angleterre. En France, un printemps froid et pluvieux est soudainement suivi par un été très chaud et grande sécheresse. Les grandes chaleurs commencèrent à Paris le 1er juillet ; Pendant tout le mois, le thermomètre se balança, de 30 à 40°c au milieu du jour, et 25° à 26° la nuit. Ces grandes chaleurs ont été très sèches, quoique entrecoupées de violents orages, de tempêtes et d'averses de grêle dévastatrices les 1 et 2 mai, 8,9,10,13,17 juillet. Les objets exposés au soleil s’échauffaient à un tel degré qu’ils étaient brûlants au toucher. Des hommes et des animaux moururent asphyxiés, les légumes et les fruits furent grillés ou dévorés par les chenilles. Le vent du nord vint apporter le 7 juillet une chaleur si extraordinaire, qu’il paraissait s’exhaler d’un brasier enflammé ou de la bouche d’un four à chaux. Jusqu'à la mi-septembre, le niveau de la Seine atteignit son plus bas depuis 1719. A Vérone, en Italie,la chaleur fut si suffocante que plusieurs moissonneurs perdirent la vie dans les champs. Cette chaleur inhabituelle sévit sur toute l’Europe. Tempêtes de grêle en Angleterre les 3 et 7 août, Le 17 août, terrible tempête en France. Tremblement de terre à Nantes.

Anno 1794 : Le 16 janvier, violente tempête en Angleterre. Tempêtes de grêle en Angleterre les 3,11,12 juin, 6 juillet, 7 août. Chaleur et sécheresse sur l'europe Orientale; les puits sont taris et il s'ensuit la famine. En France, printemps et début de l'été très chauds, entrecoupés de grosses pluies, ouragans, grêles. Les 6 octobre et 2 décembre, violentes tempêtes en Angleterre.

Anno 1795 : Tempête de grêle en Angleterre le 18 mai, le 12 juin, le 5,21 août. Le 4 novembre, violente tempête en Angleterre. On note une avancée des glaciers alpins.

Anno 1796 : Hiver très doux en France et en Belgique jusque fin février. Le 7 juin, violente tempête en Angleterre. Tempête de grêle en Angleterre les 16 juin, le 5 novembre.

Anno 1797 : Le 3 janvier, inondations aux Pays Bas. Tempêtes de grêle en Angleterre le 6 mai, le 5 juin, le 5 août. On rapporte plusieurs violentes tempêtes en France.
Sécheresse persistante en Europe Orientale. Séisme dans le Roussillon.

Anno 1798 : Le printemps et l'été sont très chauds et secs dans le sud de la France, en Poitou et en Bourgogne. Le 7 novembre, une violente tempête ravage les côtes charentaises.

Anno 1799 : Le 25 janvier en Bretagne : Josselin, 6 pluviôse, an VII, — 25 janvier 1799. « Ce matin, à quatre heures moins un quart, on a éprouvé, à Josselin, une secousse violente de tremblement de terre qui a duré environ soixante-trois secondes, qui a été précédée d'an bruit souterrain semblable à celui du tonnerre et qui a paru venir du sud-sud-ouest et se prolonger à l'ouest-nord et nord-nord-est. Ce tremblement fut suivi d'une pluie très forte. Ce tremblement de terre parait avoir été général en France, suivant les papiers publics » ;
Importantes inondations en Ecosse. Le 4 février, la Seine est en crue. Le 18 mars, inondations importantes à Bath (Angleterre). Eté caniculaire sur le Poitou. Tempête de grêle en Angleterre le 16 août.

A SUIVRE

Jo Moreau


BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

12:21 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, climat ancien, réchauffement climatique | |  Facebook |

04/09/2017

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (16)

climat,climat ancien,réchauffement climatique,

Suite n° 16. (anno 1750-1774)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli".

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique qui parait-il nous menace, mais dont en plus l'homme serait responsable !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et relativise la notion même de "changements climatiques", ainsi que la définition d'un "climat stable" qui n'a jamais existé mais qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir :
http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-1140511.html

Les années 1700 et suivantes sont caractérisées en Europe par de très nombreuses et destructrices chutes de grêle. Lorsque des tempêtes de grêle sont renseignées, il s'agit d'averses de grêlons d'une dimension inhabituelle.


Anno 1750 : Le 16 janvier, le niveau du Rhin est au plus bas suite à la sécheresse de ces derniers mois. France : "De mémoire d'homme, on n'a vu le niveau du Rhône si bas ni depuis autant de temps". Le 30 janvier à Cork et en divers endroits d' Irlande, on observe une marée tellement haute que toutes les rues sont sous eaux. Le même jour, une tempête d'une violence inhabituelle pour la saison cause de grands dommages à Bristol et Norwich. Succession de tempêtes en Angleterre les 10, 11, 20, 25 février, 8 mars, 3, 10, 26, 30 juin Le 17 mars, la Meuse déborde. En mars, Ostende est inondée suite à une "grande violence des flots" qui est aussi la cause de naufrages. Le 14 mai séismes dans la région de Bordeaux et ressenti jusque Lourdes. Le 11 juillet, violente tempête sur l'Angleterre avec de grands dégâts sur Londres, et nouvelle succession de tempêtes les 11, 12, 13, 16, 24 juillet . En juillet, vague de chaleur sur l'Angleterre. Le 5 août, grandes pluies et inondations en Ecosse. Le 11 août, une "quantité prodigieuse" de criquets est observée en Pologne, qui dévorent fruits et cultures. Le 15 août, inondations dans le Dauphiné. Sécheresse considérable en Provence. "le bétail est incapable de se relever des pertes subies depuis plusieurs années par le dérangement des saisons". Le Rhône est si bas qu'on peut le traverser à cheval et à pied. Le 12 septembre, la chaleur est si insupportable que les habitants de Gênes ont déserté la ville pour un air plus frais à la campagne. De vastes forêts sont détruites par le feu. Le 30 novembre, violente tempête sur l'Angleterre qui cause également des submersions marines.

Anno 1751 : En janvier, crue de la Seine à Paris. Séisme et tsunami en Croatie, une île habitée est définitivement engloutie. Le 26 février, violente tempête sur l'Angleterre et l'Irlande qui cause de nombreux dommages. Autres tempêtes les 27 février, 21 avril, 20 mai. Le 7 mars, importante tempête sur Nantes, on compte 66 naufrages et la mort de 800 marins. Du 14 au 15 mars, une violente tempête ravagea la Bretagne .163 jours de pluie sur les Pays-Bas. La saison est généralement pluvieuse et humide. Eté caniculaire sur le Poitou. La sécheresse est intense sur le sud de la France. Le 30 août, crue de l'Elbe à Hambourg. Le 21 novembre, les pluies abondantes causent de nombreuses inondations en Angleterre. Le 8 décembre, ouragan sur Cadix, naufrage de 100 navires.

Anno 1752 : Le 14 janvier, tempête sur l'Angleterre. Autres tempêtes sur ce pays les 23 janvier, 18 février, 20 juillet. Violente tempête en Ecosse qui dure 3 jours à la mi-janvier. Le 15 janvier à Cadix, "le pire ouragan qu'on ait jamais vu" (confusion avec le 08/12/1751 chgt de calendrier ?) Le 8 mars, tempête sur Dublin (Irlande) suivie d'autres tempêtes les 22 et 30 mars, 14 et 26 août, 1, 19 septembre pendant 3 jours, 10 et 11 octobre, 4, 8, 10 novembre, 12, 14, 18, 19, 23 et 26 décembre. Violente tempête et nombreux dégâts sur l'Angleterre le 15 mars. Le 5 mai, 4 tornades sur le Lincolnshire. Le 29 juin, violente tempête sur Bristol. L'été est frais et humide à Londres, par contre, octobre y est chaud et sec. Les 25 et 26 août, violentes tempêtes sur le Kent et le nord-est de l'Angleterre, d'une violence telle que "les plus anciens ne s'en souviennent". En septembre, de grandes quantités de pluie causent la crue du Danube et "d'incroyables dommages", aussi en Allemagne et en Tchéquie par la crue de la Moldau. Les 2 et 3 novembre, ouragan sur St Petersbourg et de grandes parties de l' empire. Le 10 novembre, ouragan sur le Danemark. La sécheresse persiste dans le sud de la France. Le Rhône et la Durance se traversent à gué. Le 30 décembre, inondations à Bristol.

Anno 1753 : En février, inondations en Angleterre et en Irlande, causées par des pluies abondantes. En février, on rapporte une grande sécheresse en Espagne telle qu'on n'en a connu depuis de nombreuses années. Grande sécheresse sur le Portugal en mars. Le 6 mars, marées exceptionnelles sur la Sicile, la mer est si agitée qu'elle passe par-dessus les digues. Le 22 mars, marée exceptionnelle en Angleterre. Le 04 avril, ouragan et submersion des côtes région de l'île de Ré. Le 31 mai, ouragan sur Rome accompagné de grêle. Le nord de la France est affecté par une vague de chaleur et sécheresse de mai à début août, interrompue temporairement par de légères pluies, mais la sécheresse reprend ensuite jusque novembre. Dans le sud de la France règne un des étés les plus chaud du 18e siècle. Le 9 juillet, tornade en Pologne. Le pays est également affecté par une invasion de criquets. En août, inondations en Irlande. Le Rhin déborde en Allemagne et aux Pays-Bas. En décembre, nombreuses tempêtes sur le Danemark. Inondations aux Pays-Bas. Le 22 décembre, grandes inondations sur le pays de Liège, telles que de grandes étendues du pays sont sous eau. Nouvelles inondations en Allemagne, causant 'd'incroyables dommages'.
L'année 1753 fut également caractérisée par un nombre inhabituel de grands incendies causés par la chaleur et la sécheresse à travers toute l'Europe, qui réduisirent de nombreuses cités en cendres.

Anno 1754 : En janvier, importantes inondations dans la région de Brême. Inondations destructrices également et tempêtes en Irlande, telles "qu'on ne s'en souvient". Les inondations affectent aussi les Pays-Bas. En mars, violentes tempêtes en Espagne. Le 16 mai, tempête et inondations en Allemagne. Le 14 juin, 'terrifiante" averse de grêle sur le pays de Galles, suivie d'averses de pluie causant une importante inondation. Autres inondations et tempêtes en Angleterre les 16 et 28 juillet, 12 août, 29 octobre, 5, 7 et 9 novembre, 12, 13,20 et 31 décembre. L'année est très sèche en France, principalement à la fin de l'hiver et au printemps, la Seine est pratiquement au niveau atteint en 1719. Le 26 août, tempête et inondations sur l'Allemagne.

Anno 1755 : En janvier, inondations en Alsace. Tempêtes et inondations en Angleterre les 17 mai, 10 juin, 5 et 7 juillet. 1 et 29 septembre. Grande sécheresse en Europe Orientale. Des tempêtes et un séisme désolent la Provence.
Séisme dans le Valais. Eté très chaud dans la région de Toulouse., Important tremblement de terre à Lisbonne suivi d'un raz de marée. 60.000 morts. Le tsunami qui s'ensuit est ressenti jusque sur les côtes de Flandre. Nombreux séismes sous-marins en Europe. En octobre, tempête et inondations dans le Piedmont. Le 27 décembre, séisme en Rhénanie et en Belgique orientale. Le Rhône atteint un niveau "jamais vu", toute la région de Arles est sous eau.

Anno 1756 : L'année est caractérisée par de nombreuses inondations. Tempêtes et inondations en Angleterre les 10 et 13 janvier (ouragans), 20 avril, 27 juin; en Irlande les 19 janvier, 11 février; en Ecosse en février (des phénomènes "terrifiants"). Grande tempête en Alsace. Le 18 février, séisme en Rhénanie et en Belgique orientale, également ressenti à Paris. En avril, gigantesque glissement de terrain en Norvège. Tempête sur l'île de Minorque.Grandes chaleurs en juin sur l'Allemagne. Le printemps et l'été sont froids en France. Le 16 juin, "quantité extraordinaire de grêle d'une grosseur prodigieuse" sur le Poitou. nombreuses inondations en novembre. Le 17 Août, "la plus terrible tornade qu'on ait vue en Europe" fait de grandes destructions et des morts à Padoue. Le 6 octobre, ouragan sur l'Angleterre, l'Irlande et les Pays-Bas. L' hiver 1756 - 1757 est particulièrement doux en Belgique.

Anno 1757 : En février, nombreuses inondations en France, les crues sont si violentes qu'en Artois, hommes femmes et enfants sont emportés par les flots. En Angleterre, tempêtes et inondations les 6 mars (ouragan), 13 juillet, 15 août; en Ecosse le 6 février; en Irlande le 3 novembre. Le 3 mars, tempête sur Brest. Le 1 avril, ouragan sur la France. En été en France, sécheresse extrème qui crevasse profondément la terre, fait tomber les feuilles des arbres comme en automne, dessèche les raisins et ruine la vendange. Sécheresse sévère sur le Nord de la France. Eté très chaud sur l'Allemagne et l'Angleterre. Le 29 octobre ouragan sur l'île de Malte.

Anno 1758 : En juillet, inondations à Londres. Climat particulièrement doux en Ecosse. Le climat est humide, froid et variable sur le Sud de la France. Fortes inondations dans le Bas Rhin. Durant tout l'été, pluies abondantes sur la Suisse. Le 8 octobre, ouragan sur la Manche.

Anno 1759 : Dans le sud de la France, "l'hiver fut un printemps continuel". Le 10 mars, une violente tempête sur la Cornouaille cause "d'incroyables dommages aux navires et aux bâtiments". De très violents orages sont observés durant l'été. Eté très chaud en France. Le 1 juillet, violente tempête sur le Danemark. Séisme dans le Bordelais. Le 23 août, séisme en Rhénanie. 5 mois de sécheresse en Alsace Moselle.

Anno 1760 : Le 20 janvier, séisme en Rhénanie et en Belgique orientale. Le 27 janvier, la rupture des digues du Rhin cause d'importantes inondations en Allemagne et aux Pays-Bas. Le 15 février, ouragan sur Londres. Le 22 mai, violente tempête sur l' Allemagne. En été, nombreuses averses de grêle sur l'Angleterre et la France. Eté caniculaire sur le Poitou. Le 19 septembre, des trombes d'eau causent d'importantes inondations en Angleterre. En octobre, importantes inondations en Allemagne. Aux Pays-Bas, on dénombre 300 naufrages dûs à différentes tempêtes du 29 septembre au 31 décembre. Le 5 décembre, tempête sur les côtes anglaises. Séisme à Calais (date ?)

Anno 1761 : Le 1 janvier, ouragan sur Leeds. Sur l'année, pluies abondantes et inondations en Angleterre et en Irlande et sur le sud de l'Europe. Le 31 mars, plusieurs séismes sont ressentis à Cork (Irlande), à Madrid et les côtes espagnoles, à Bayonne, Bordeaux, Amsterdam, Lisbonne, les îles Canaries et les Açores. Le 8 avril, ouragan sur le sud de la France. En juin, août et septembre, averses de grêle destructrices en Angleterre. Eté chaud en France. Le 20 novembre, ouragan sur Londres.

Anno 1762 : En janvier et février, inondations en Angleterre, à Lisbonne et en Espagne. En mai, inondations en France. Inondation catastrophique aux environs de Tarascon. Juillet et automne très beau et très chaud en France. Chaleur excessive dans le sud de la France et sécheresse "extraordinaire". Le 21 octobre, inondations à Dublin.

Anno 1763 : En Angleterre et en Irlande, et plus généralement sur toute l'Europe, année remarquable par les inondations et les hautes eaux, "telles que les plus anciens n'en avait jamais vues". Nouvelle abondance de chutes de grêle, en France également. Le 1 février, ouragan et submersion des côtes dans la région des sables d'Olone. Le 26 février, ouragan sur le Worcestershire. En août, températures très élevées sur la France et la Belgique. Sécheresse excessive sur le sud de la France. 16 octobre - Séisme à Prats de Mollo."vers les 3 heures du matin, il se produisit un tremblement de terre au Canigou « Il y eut de tels écroulements de rochers que les vallées en furent obstruées ; en sorte que les fortes pluies qui suivirent le même jour provoquèrent une terrible inondation, pendant que soufflait un vent impétueux d'Orient. Des maisons furent détruites, des passerelles emportées, ainsi que du bétail. Douze personnes furent noyées. » . Les 16 et 17 octobre, grandes inondations dans le Roussillon, faisant des dizaines de morts.

Anno 1764 : En janvier, grandes inondations en plusieurs endroits d'Irlande. L'année est à nouveau caractérisée par de nombreuses tempêtes de grêle dévastatrices en Angleterre, en France et en Allemagne. En été, vague de chaleur sur la France, la Suisse et la Belgique. Le 15 novembre, crue de la Seine à Paris.

Anno 1765 : L'hiver est modéré sur l'Europe, et particulièrement doux en Italie. Ensuite, nombreuses pluies, averses de grêle et inondations sur l'Europe et l'Irlande.
En été, très forte canicule sur l' Europe, en août on relève +40°C en France.

Anno 1766 : Le 30 janvier, violente tempête de grêle sur Gibraltar, suivie le 3 février par une tempête destructrice. Les 14 et 15 février, grande tempête en Angleterre. Nouvelles tempêtes de grêle les 10, 13, 17 juillet en Angleterre. Le 21 juillet, ouragan sur Verdun où 12 morts sont décomptés. Inondations en Alsace Moselle. Des températures exceptionnelles sont constatées par endroit en France. Par contre, le sud de la France connait en automne des tempêtes et de grandes averses de pluie. Grandes inondations dans le Roussillon.

Anno 1767 : En janvier, marée très importante en Angleterre; en Essex, plusieurs îles sont submergées; dans le Suffolk, la mer arrive aux fenêtres des maisons. En février, de nombreuses rivières débordent en Angleterre, en Irlande et en Ecosse. Le 7 avril , tremblement de terre à Nantes à une heure du matin. Le 8 avril, grande tempête en Provence. Nouvelles averses de grêle destructrices en Europe.Après un froid rigoureux, la chaleur ne revient qu'en mai; elle est extrême jusqu'en septembre. On relève +39°C les 25 Juin, 20 Juillet, 9, 10, 14 Août. Certainement l'un des étés les plus chaud du siècle en France, car Mai et Septembre furent également chauds. Le niveau de la Seine est au plus bas à Paris. Inondations en Juin, Octobre et Novembre.

Anno 1768 : De juin à octobre, nombreuses averses de grêle en Europe, avec des grêlons aussi gros que des oeufs. Cette année et suivantes, "quantité prodigieuse de sauterelles" dans le sud de la France. En septembre importantes inondations en Ecosse

Anno 1769 : Séisme dans le Vaucluse. L'été est frais en France.

Anno 1770 : Le 22 juin en Bretagne : Secousses dans la région de Dol. Le marais est subitement envahi par les eaux. L'été est froid en France. Inondations catastrophiques sur le flanc nord des Pyrénées, de l' Ariège, du Piémont, cataloguées comme une des pires inondations de l'histoire. Inondations en Seine et Marne. En novembre, inondations meurtrières à Coventry.

Anno 1771 : Le 2 février, violente tempête sur le nord-ouest de l'Angleterre. Inondations sur le nord de l'Angleterre. En été, grandes chaleurs et absence de vent en Provence. Le 1 août, "incroyables destructions" suite à une inondation aux environs de Hambourg. Grands dommages dans la région de Namur suite à des averses de grêle, certains grêlons ont un poids de 3,6 kgs.

Anno 1772 : "Il y eut de fréquentes innondations pendant l'hivers, les maladies putrides continuèrent leurs ravages". Fréquentes averses de grêle destructrices sur plusieurs pays d'Europe. Le 21 août, le niveau de la Tamise est si bas qu'on peut la traverser à pied. Grandes inondations en Ariège. Séisme dans le Poitou. En France et plus généralement en Europe, de grandes chaleurs débutent en juin jusque septembre. Sécheresse sur plusieurs régions. L'été est torride sur la Provence, avec une absence de vent, mais entrecoupé d'averses violentes. Le 7 septembre, importantes inondations dans l'ouest de l'Ecosse. Le 25 septembre, tempête sur Londres. Le 25 décembre, séisme à Prats de Mollo. "... à 5 heures du matin, la terre trembla. Des maisons furent lézardées et sérieusement endommagées. Ce tremblement fit tarir les sources".

de 1773 à 1784, succession d'étés très chauds en France, en Angleterre, en Suède, aux Pays Bas.

Anno 1773 : Le 26 février, ouragan sur l'Angleterre. En mars, tempête sur l'Angleterre et la France. Torrents de pluie sur l'Irlande. En mai, violentes chutes de grêle en Lorraine. Canicule en août. A Paris on relève 39,4° en août . Le 18 août en Bretagne, un orage terrible, accompagné de tonnerre et suivi, selon Habasque, d'un tremblement de terre provoque la rupture de la chaussée de l'étang du Minihy près de Châtelaudren. Le Leff déborde. A Saint-Brieuc, le même orage emporte un pont de pierres élevé en 1756 par le duc d'Aiguillon. Sécheresse et chaleur excessive dans le sud de la France. Séisme dans le Dauphiné. Le 16 octobre, ouragan sur Oxford. Le 10 novembre, inondations catastrophiques à Venise et Naples. Le 15 novembre, inondation à Anvers. Le mois de décembre est particulièrement doux en Alsace Moselle.

Anno 1774 : Le 9 mars, importantes inondations dans la région de Londres. En mai, violentes tempêtes sur la Saxe. Nouvelles averses de grêle qui ravagent des régions anglaises et françaises. Chaleurs insupportables dans le sud de la France. En Angleterre, fréquentes violentes tempêtes en septembre, novembre et en décembre. Le 28 septembre, violente tempête en Méditérrannée.

Jo Moreau

A SUIVRE


BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

16:16 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, climat ancien, réchauffement climatique | |  Facebook |

28/08/2017

LA PEUR DU RECHAUFFEMENT ET L'EXCES DANS LA MALEDICTION.

réchauffement climatique,climat ancien,Jacques Le Goff était un historien de réputation internationale, médiéviste et ancien directeur de l'Institut des Hautes Etudes en Sciences Sociales, décédé en 2014. En 2010, il rédige un article paru notamment dans "Le Monde", qui garde toute sa pertinence aujourd'hui. (1) Plusieurs historiens ont comme lui fait un parallèle entre les grandes peurs du moyen-âge et l'effroi obsessionnel des changements climatiques actuellement répandu dans le public. (Voir notamment (2) et (3). )

Jo Moreau.

« Historien du Moyen Age, j’ai consacré l’essentiel de mes recherches et de mes publications à restaurer l’image d’époque des ténèbres que la Renaissance puis l’époque des Lumières avaient donnée à cette période de notre histoire.

Le Moyen Age m’est apparu comme une époque créative et innovante qui, de la croissance agricole à Dante, en passant par les universités et les cathédrales, avait été un grand moment de la construction de notre civilisation européenne. Je n’ai pas caché qu’il présentait des manifestations d’irrationalisme tout à fait dépassées comme la peur du Diable, la peur de l’Antéchrist, ou la peur de la fin du monde.

Or je crois voir et entendre dans la plupart des médias une renaissance de ces côtés arriérés que je croyais disparus. L’écologie, la peur du réchauffement climatique engendrent des propos producteurs de transes et de cauchemars. Certes, nous devons accorder plus d’attention qu’on ne l’a fait en général dans les décennies précédentes au respect de l’environnement, et prendre des mesures de précaution face à d’éventuelles conséquences graves d’un réchauffement climatique. Il faudrait par ailleurs que ces affirmations et ces craintes soient justifiées par l’opinion de personnes compétentes, et il conviendrait que leurs propos ne soient ni déformés ni exagérés.

Puis-je souligner que les peurs qui sont ainsi suscitées d’une façon souvent irrationnelle ont pour conséquence certaine et vérifiée qu’elles frappent encore plus les populations à l’existence difficile et précaire ? L’incroyable assaut à la consommation de la viande contribue largement aux graves difficultés des agriculteurs, une catégorie sociale sur laquelle l’Europe s’est en partie fondée. Le coût élevé de l’alimentation bio écarte un peu plus les pauvres de la table des riches et rajoute aux difficultés des habitants de pays émergents chez qui la famine fait de cruels ravages.

Voilà, me semble-t-il, le type de problème qui réclame toute l’énergie des nantis : la lutte contre la faim, les maladies, la mort, pour l’équilibre social et pour la mise à niveau des pays émergents. Qu’on n’oublie pas non plus que l’excès dans la malédiction peut aller à l’encontre de son objet. Les critiques énoncées posément et rationnellement justifiées sont les plus efficaces.

Comment peut-on réduire à l’écologie le programme économique, social et politique que doit présenter tout parti en démocratie ? Le souci de l’environnement ne doit être qu’un des sujets d’un programme plus large et plus profond. Cet abus me semble se rattacher à la regrettable obsession que je cherche par ces lignes à faire rentrer dans le cadre de la raison, sans pour cela rester les bras croisés devant les réels efforts que demande l’environnement. Il m’est souvent arrivé de m’insurger contre les personnes parfois éminentes qui disaient « nous ne sommes plus au Moyen Age ». Aujourd’hui, face à ces transes, j’ai envie de dire moi aussi : nous ne sommes plus au Moyen Age. «

(1) http://blog.passion-histoire.net/?p=5213
(2) http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2017/07/05/la-chasse-a-l-heresie-climatique-au-xxie-siecle-1159212.html
(3) http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2017/07/10/un-discours-recurrent-le-changement-climatique-1159263.html

 

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

16:14 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, climat ancien | |  Facebook |

10/07/2017

UN DISCOURS RECURRENT : LE "CHANGEMENT CLIMATIQUE"

réchauffement climatique,climat,climat ancien,Emmanuel Garnier est historien du climat et directeur de recherche au CNRS.

Voici quelques extraits d'une étude qu'il consacra au "Sociétés méditerranéennes à l'épreuve du climat 1500-1850", extraits qui permettent de relativiser certains phénomènes météorologiques actuels. (1)

Bonne lecture !

Jo Moreau.

(...)
En revanche, l’observation effectuée sur le temps long écorne sérieusement le caractère « nouveau » de notre actuelle phase de Global Warming. En effet, deux pics thermiques se dessinent nettement, dont les niveaux rivalisent avec la crête du réchauffement en cours. Le premier correspondrait à un pas de temps compris approximativement entre 1665 et 1680 et le second, plus long, aux années 1700-1725. La première séquence est avérée dans les sources archivistiques avec des printemps et des étés plutôt ardents et à la clef, une succession de sécheresses qui se traduisent par les étiages des cours d’eau et le tarissement des fontaines publiques. Très nombreux eux aussi, les embâcles des fleuves ne doivent pas faire illusion sur la température ambiante. Dans leurs délibérations, les capitouls et consuls ne manquent pas de souligner que les eaux, à l’approche de l’hiver, sont anormalement basses. Ces faibles débits favorisaient certainement le gel du cours d’eau dès l’arrivée des premiers frimas. Les reconstructions de températures effectuées à cette occasion montrent que la température aurait augmenté de 1,8° C entre 1674 et 1684 au beau milieu du minimum de Maunder8. Plus étonnant encore, est le niveau de température atteint à la fin du xviie siècle et qui équivaudrait sensiblement à celui des années 1990. L’honnêteté intellectuelle commande néanmoins de préciser que cette poussée est de bien moindre durée que celle enregistrée par Météo France depuis 1980 (+ 1,8 °C jusqu’en 2000).
(...)

D’emblée, il convient de souligner le caractère permanent du sentiment de « changement » météorologique au cours des cinq derniers siècles. Les bases de données établies pour différentes régions de France attestent toutes, statistiques à l’appui, la certitude de nos ancêtres d’avoir assisté, à un moment ou à un autre, à un dérèglement général du climat.

Les « dérèglements du temps », que nous appellerions aujourd’hui les événements extrêmes, alimentent un discours millénariste à l’image du petit notable de Toulouse Pierre Barthès qui prétend se faire l’écho du sentiment général en matière de météorologie au tournant des années 1760. Constatant la succession des sécheresses printanières et estivales et des inondations de la Garonne en raison de précipitations automnales et hivernales toujours plus soutenues, il dénonce avec véhémence les « saisons depuis longtemps confondues », ainsi que « les monstruosités (événements extrêmes, invasion d’insectes) de toute espèce multipliées à l’infini… ». Loin du principe qui voudrait que la mémoire des anciens soit plus fiable que celle de nos contemporains, les exemples archivistiques abondent pour témoigner de la relativité de la mémoire humaine en matière climatique. Des calculs opérés à partir de la base de données méridionales montrent que l’espérance de vie moyenne d’un événement anormal, entre 1500 et 1900, est de l’ordre de 2 à 5 ans tandis que les phénomènes plus catastrophiques comme les inondations ou les sécheresses majeures survivent généralement dans les mémoires une trentaine d’années. Ce dernier pas de temps ne doit pas surprendre quand on sait que l’espérance de vie moyenne était de l’ordre de 28 ans vers 1750.
(...)


Face à ce qui fait figure de « nouveauté » dans les médias, la migration dite « climatique » est également un facteur de permanence historique. Les archives révèlent que le bassin méditerranéen fut affecté dans les années 1610-1615 par une sécheresse sans précédent dont les conséquences sociales furent largement plus dramatiques que les pires scenarii imaginés aujourd’hui. Inscrite dans la plaque de marbre des processions pro pluvia de la cathédrale d’Erice en Sicile, elle est aussi signalée dans les archives ibériques et languedociennes (Piervitali et al., 2001). Privée d’eau, la ville de Barcelone opte pour la construction de moulins à vent et exhume de ses archives des plans pour capter des sources depuis le Llobregat au moyen de coûteux canaux
(...)


Alors que l’on ne cesse de mettre en avant la vulnérabilité particulière et croissante du bassin méditerranéen à l’heure du changement climatique et d’une anthropisation galopante, en raison de son développement démographique et économique, le recours à l’expérience historique puisée au cœur des archives produites par les hommes apparaît comme une impérieuse nécessité. De facto, l’approche historique est un préalable pour qui veut prendre en compte à la fois la dimension culturelle du fait climatique et la prise en charge des risques engendrés par la nouvelle donne environnementale. Elle est à même d’évaluer plus précisément ses impacts pour déboucher sur la création d’outils d’aide à la décision dans le cadre de politiques globales de prévention et de gestion des crises futures. Les exemples développés dans cette contribution montrent à l’envi quelles incidences purent avoir les accidents climatiques du passé sur les sociétés méditerranéennes et leurs environnements. Cette réalité illustre la nécessaire sauvegarde d’une culture de la « conservation » fondée sur la capacité d’une communauté à acquérir et à développer, à travers l’histoire, la mémoire de son propre héritage en matière de survie. Sa préservation serait probablement très utile pour la création d’un système d’adaptation aux enjeux climatiques futurs.

(1) https://soe.revues.org/651

 

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

 

11:43 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, climat, climat ancien | |  Facebook |

23/05/2017

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (15)

changements climatiques,climat,climat ancien,réchauffement climatique,

Suite n° 15. (anno 1700-1749)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli"

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique qui parait-il nous menace, mais dont en plus l'homme serait responsable !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et relativise la notion même de "changements climatiques", ainsi que la définition d'un "climat stable" qui n'a jamais existé mais qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir :
http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-1140511.html

Anno 1700 : En Angleterre, janvier et février furent particulièrement doux. des épisodes de chaleur véritable régnèrent en mars et avril, avec des tempêtes de grêle. Eté chaud en France avec des pics de température les 9 et 12 septembre.

Anno 1701 : Le 2 février, un ouragan balaye Paris. Le dôme de l'église Saint Louis s'effondre sur les assistants. Les dommages sont considérables ''sur tout le royaume". Eté très chaud et grande sécheresse. A Paris, le thermomètre marqua 40° à trois heures et demie le 17 août 1701. En Provence, de nombreux puits sont à sec. En Italie, la chaleur fut intolérable. Eté excessivement chaud en Angleterre jusqu en septembre compris. Séisme à Nantes.

Anno 1702 : En 1702, l’hiver fut inhabituellement doux notamment en Italie et en Suisse. Le 3 février, violente tempête sur l'Angleterre qui cause beaucoup de dommages. En France, l’été exceptionnellement chaud fut caractérisé par 47 jours au-dessus de 25°c, 5 jours au-dessus de 31° et plusieurs jours dépassèrent même ces températures. En Provence, processions et prières pour la pluie. En Allemagne, le printemps fut extrêmement sec. Juillet et août furent très chauds. En Angleterre, du 5 au 24 mars, la chaleur fut telle qu’ en juillet. Il n’y eut ni nuages ni pluie, de telle sorte que la terre était semblable à de la poussière. Il y eut ensuite un épisode froid et pluvieux, En avril, la chaleur fut intolérable, au point que de nombreux animaux en moururent. Il y eut ensuite une longue période de sécheresse et de chaleur qui dura jusqu’en octobre. Le 21 juin, tornade sur Hatfield.

Anno 1703 : Un séisme dans les Abruzzes le 02 février fait plusieurs milliers de morts. En février, chaleur sur le nord de la France. Mai en Angleterre voit alterner des périodes de grandes chaleurs et de journées froides. L'été est généralement humide, sauf juillet qui est sec.
Le 26 novembre, un ouragan s’abat sur l’ouest de la Bretagne, puis sur le sud de l’Angleterre avec des vents de l’ordre de 180 à 190 Km/h. De nombreux dégâts sont occasionnés en mer et sur terre. Cet ouragan fait de 8000 à 15000 victimes. En Angleterre, la tempête dura du 24/11 au 02/12 et cause de grands dégâts à Londres. Raz de marée aux Pays-Bas. Tempêtes en Alsace. Les 7 et 8 décembre, violente tempête sur le sud de l'Angleterre, le nord de la France, les Flandres, les Pays-Bas, L'Allemagne et le Danemark.

Anno 1704 : En Angleterre, plusieurs tempêtes en janvier. Eté le plus sec et le plus chaud "de ces 30 dernières années". En décembre, période anormalement chaude. Grandes chaleurs sur la France. Sécheresse sur l' Europe Orientale ainsi qu'à Venise.

Anno 1705 : En Angleterre, sécheresse depuis la fin de l'hiver jusque fin août. Tempêtes fréquentes. Fortes chaleurs estivales sur l' Europe. Chaleur exceptionnelle sur le Sud de la France, telle que "de mémoire on n'en connu de pareille". Lyon est particulièrement affectée par la sécheresse "L'air était embrasé comme celui qui sort d'un four" . Le 29 décembre, violente tempête sur la France.

Anno 1706 : Fortes chaleurs estivales et sécheresse persistante en Europe et en Angleterre, des pics de chaleur atteints en juin, juillet et août. On relève 36,2° le 8 août dans les environs de Paris. Les canicules de ces 3 dernières années auront causé 500.000 morts. Le 16 juillet, violents orages et crues des rivières avec destructions de ponts en Wales. Le 7 octobre, grandes inondations en Irlande.
Séisme en Touraine.

Anno 1707 : En mai et en décembre, avancées marines en Essex. L'inondation perdurera jusqu'en 1721. Les 07 et 08 juillet, des pics de chaleur les plus élevés depuis 46 ans sont relevés en Angleterre. On constate une grande mortalité de chevaux. A Londres, on constate une extraordinaire invasion de mouches qui recouvrent les vêtements et les rues. Juillet caniculaire entre Seine et Loire. A Paris, on relève 36,9° le 21 août. Grande sécheresse en Italie en juin, juillet et août. Nombreuses inondations en Irlande.

Anno 1708 : Des tempêtes et de violentes averses désolent la Provence. Séisme dans les Alpes de Haute Provence. Le 16 juillet, violente tempête à Ipswich. Le 28 décembre, violente tempête en Angleterre.

Anno 1709 : Plusieurs tempêtes en janvier en Angleterre. Après un hiver particulièrement froid, vague de chaleur en avril en France et en Allemagne . En juin, pluies abondantes et inondations entre Seine et Loire, dans le centre et dans l'Ouest.

Anno 1710 : En mai, pluies abondantes dans le centre de la France. En novembre, inondations entre Seine et Loire.

Anno 1711 : En janvier, terrible inondation à Lyon. En mars, crue de la Seine à Paris. Grandes averses et tempêtes sur Marseille. Le 7 juin, averse de grêle dans le Yorkshire où certains grêlons atteignent 13 cms de diamètre. Chaleur et sécheresse sur l' Europe orientale. «20 juin 1711. Cette marche près de la rivière Dniestr a été extrêmement difficile en raison du manque d’eau, de trop forte chaleur, de soif douloureuse, et beaucoup de soldats ont vomi du sang». Séisme dans le Poitou. Le 09 novembre dans la région de l'île de Ré, ouragan et submersion des côtes. Inondations généralisées en France.

Anno 1712 : En juin, inondations entre Seine et Loire et dans le Sud-Ouest de la France. Eté très chaud et grande sécheresse en France. Les cours d'eau sont asséchés et les récoltes sont détruites. Chaleur excessive en Hongrie.
Grandes inondations dans le bassin pyrénéen.

1712-1713-1714-1715
Ouragans fréquents sur l île de Ré.

Anno 1713 : Crue de la rivière Trent en Angleterre.

Anno 1714 : Le 13 janvier, séisme dans le Limbourg hollandais. Eté très chaud et sécheresse en Angleterre.

FIN DU "MINIMUM DE MAUNDER".

Anno 1716 : Année excessivement chaude et sèche en Angleterre. Le 14 septembre, la Tamise est à sec à Londres.

Anno 1717 : Le 25 décembre, grandes inondations en Flandre et aux Pays-Bas. Il y a plus de 12000 morts. La région et la ville de Namen aux alentours de Saaftingen fut définitivement engloutie. Le Danemark fut également touché. Eté très chaud et sec en Angleterre. Eté très chaud et sec en Provence.

Anno 1718 : Chaleur et sécheresse sur l'Europe orientale, les puits s’assèchent, la nourriture manque, on dénombre des dizaines de milliers de morts de faim ou de peste dans toutes les régions. Eté très chaud et grande sécheresse. chaleurs sèches, violentes, longues et soutenues. A Paris, le 7 août 1718, le thermomètre de Lahire, malgré son exposition défavorable, indiqua néanmoins vers trois heures de l’après-midi 35° ou 36° : il s’éleva aux mêmes chiffres le 11, le 21 et le 23. Année exceptionnellement chaude en Alsace. Invasion de sauterelles en Languedoc et en Provence. Un hiver très doux succéda à ces chaleurs.

Anno 1719 : L'été est si chaud que la terre desséchée est comme de la cendre, les grains brûlent sur pied, le vent dessèche tout. La plupart des arbres se couvrirent de fleurs dès le mois de février et de mars 1719. Les fortes chaleurs reparurent avec le mois de juin. Plus intenses que celles de l’année précédente, elles durèrent aussi beaucoup plus longtemps. A Paris, le thermomètre de Lahire indiqua une température de 37° ; en outre, la table de Cassini attribue à cet été quarante-deux jours d’une température de 31° ; enfin, les chaleurs ont persévéré trois mois et demi, depuis le mois de juin jusqu’à la moitié du mois de septembre. L’extrême abaissement des eaux de la Seine au pont de la Tournelle, durant cette année si sèche, donna le zéro des mesures pour les hauteurs variables de ce fleuve. En Lorraine, l’été est si chaud que les grains brûlent sur pied, le vent dessèche tout. En Normandie, la sécheresse règne et on note des invasions de sauterelles. Le père Feuillée, cité par Maraldi, écrivait en même temps de Marseille que des chaleurs insolites y avaient fait refleurir les arbres au mois d’octobre, et qu’ils s’étaient plus tard chargés de nouveaux fruits. Les froids survenus au mois de décembre empêchèrent ces fruits de grossir comme à l’ordinaire, mais ils ne les empêchèrent pas d’aboutir à une parfaite maturité. Le père Feuillée ajoute qu’il a cueilli, le 18 décembre, des cerises et des pommes complètement mûres. La sécheresse se poursuit aussi dans l’Ouest et le Nord de la France et en Belgique. Ces deux années de canicule extraordinaire provoquèrent 700.000 morts, dont un nombre considérable d'enfants. La chaleur et la sécheresse perdurent en Europe Orientale.

Anno 1720 : A Northampton, importants dommages aux ponts et constructions dus à une inondation.

Anno 1721 : Inondations en Alsace, dans le Haut Rhin à cause de pluies répétées.
Terribles inondations en Adige (Italie).

Anno 1722 : En Provence, l'hiver est si chaud "qu'en février, il y eut des fleurs".
En mai, des pluies continuelles causent de grands dommages dans le Yorkshire. En Alsace, menaces d'effondrement de collines ou de pans de montagnes suite aux pluies continuelles.

Anno 1723 : Hiver doux et été caniculaire en Alsace. Hiver particulièrement doux en Angleterre. Au Portugal, décembre et janvier étaient semblables au printemps, les arbres étaient verts et couverts de fleurs. En Bretagne, cette douceur persista jusqu'en 1730. Importantes inondations à Madrid. Grande sécheresse à Paris avec à peine un tiers de pluie d'une année normale. Sécheresse en Angleterre. Chaleur extrême en Provence.

Anno 1724 : En janvier, crues importantes en Alsace, suivies d'un nouvel été chaud et sec. En mars, violentes pluies et inondations à Bruxelles. Chaleur et sécheresse de juin à septembre en France, Angleterre et Italie.
Sécheresse en Moldavie.

Anno 1725 : Le 13 janvier : tremblement de terre survenu dans la région guérandaise . De la mi-janvier jusque avril, sécheresse et douceur en Angleterre, suivi d'une période de froid. En France, eté très sombre et froid avec des pluies permanentes. Mauvaises récoltes.

Anno 1726 : Eté très chaud et grande sécheresse. L’été de 1726 débuta vers la fin du mois de mai, continua ensuite durant les mois de juin, de juillet et d’août. Cassini y a compté à Paris soixante-deux jours d’une température de 25°, et dix jours d’une température de 31°, sa plus grande chaleur, observée le 27 et le 28 août. Les fruits mûrirent un mois plus tôt qu’à l’ordinaire. Le maximum de la chaleur fut beaucoup plus précoce en Provence. A Toulon et à Aix, il eut lieu le 13 et 14 juillet. C’est en 1726 que Delande vit à Brest son baromètre parfaitement immobile depuis le 2 février jusqu’au 1er septembre. Sécheresse également en Europe orientale. En Angleterre, l'été fut également caractérisé par de nombreuses tempêtes et orages.

Anno 1727 : Eté très chaud et grande sécheresse. Le thermomètre commença à monter le 7 février. Le 10 mai suivant, il marquait déjà, au lever du soleil, 18°, et à deux heures le soir près de 27°. Les chaleurs se poursuivirent en augmentant pendant les mois de juillet et d’août. Le 7 de ce dernier mois, à trois heures de l’après-midi, elles atteignirent le maximum de 35° ; depuis, la température ne cessa d’être élevée le reste du mois d’août et dans le cours du mois de septembre. A Paris, il y eut 59 jours de chaleur. Sécheresse en Europe orientale . "dans toutes les principautés, les puits et les sources d’eau se sont taries",

Anno 1728 : En France, l'été est chaud et sec, avec 48 jours de chaleur à Paris. Le 3 août, séisme à Colmar avec d'importants dégâts.

Anno 1729 : Le 20 mai, ouragan en Angleterre. Grandes pluies et inondations en Angleterre et en Irlande. Eté caniculaire en France.

Anno 1730 : hiver particulièrement doux. Plusieurs régions d'Angleterre connaissent une sécheresse. En août, tornade sur le Nottinghamshire. Sécheresse de février à octobre en Provence.

Anno 1731 : En février, nouvelle tornade sur le Nottinghamshire. En juin, violente tempête sur le Gloucestershire qui cause d'énormes dégâts. En juillet, tempête sur le Yorkshire. En France, forte chaleur et grande sécheresse qui dura plus de 240 jours. La Seine n'est plus navigable. En Transylvanie, suite à des inondations catastrophiques, les habitants émigraient au-delà des Carpates vers la Valachie, même si, là bas, il y avait la sécheresse et la famine. Le 30 octobre, une terrible tornade détruit Cerne Abbas à Dorset. Le 17 décembre, violente tempête sur les Pays-Bas, qui produit à Rotterdam "la plus haute marée de mémoire d'homme".

Anno 1732 : Le 15 septembre en Angleterre, on rapporte un grand nombre de navires perdus suite à une succession de tempêtes. En octobre, en Allemagne, les dégâts dûs aux inondations "dépassent toute imagination". Le 4 octobre violente tempête à Lisbonne. 5 ou 6 navires sont perdus corps et biens.

Anno 1733 : Le 1 mars, importante inondation dans le Yorkshire
Le 13 mars, séisme au Luxembourg. En juin, fortes chaleurs et tempêtes de grêle dans le Leicestershire. En juillet, fortes chaleurs en Angleterre, "telles que les chevaux mouraient sur les routes". A la mi-décembre, nombreux dégâts et naufrages suite à des tempêtes.

Anno 1734 : Hiver très doux en Suède, Norvège et Irlande. Inondation dans le Derbyshire. Début juillet, importantes pluies dans le Nord de la France, crues de la Marne, la Meuse et la Moselle. Ces pluies affectent également l'Angleterre. Une série de petits séismes sur l'Alsace. Grandes inondations le 1 octobre à Chester. Le 26 novembre, violente tempête sur les côtes du Kent. Fin décembre, violente tempête sur Paris.

Anno 1735 : le 8 janvier, une violente tempête souffle sur l'Angleterre, la France et les Pays-Bas. De nombreuses maisons sont détruites à Londres. Naufrages de plusieurs navires. Les averses qui accompagnent cette tempête causent de nombreuses inondations avec de grandes pertes de bétail, tandis que les gens doivent se réfugier sur les étages et les toits des maisons. Le 19 janvier, forte tempête sur l'Angleterre, le nord de la France et la Belgique. En février, inondation dans l'Essex. Le 9 mars, tornade sur Norfolk. L'Angleterre connait une succession de nombreuses tempêtes et d'inondations de juin à décembre, avec un été remarquablement froid et humide "semblable à un hiver". Le 30 juillet, important glissement de terrain dû à la pluie en Ecosse.

Anno 1736 : L'hiver 1735-1736 est remarquablement doux, des pluies importantes causent d'importantes inondations. Le 2 février, tempête sur le Leicestershire. Le 16 février, la Tamise atteint un niveau à Londres "tel qu'on n'a vu ces 50 dernières années". L'année entière est caractérisée par des pluies continuelles et de nombreuses inondations. Chaleur en France de mai à septembre. Canicule en juillet à paris. le 31, on note 37°. Plusieurs tempêtes en octobre en Angleterre et en France. Le 24 décembre, nouvelle importante inondation à Londres.

Anno 1737 : Le 9 janvier, grande tempête et inondations en Angleterre, les dégâts sont importants et cause de grandes pertes dans le bétail. Le 13 mars, grande tempête en Irlande. En mai, la sécheresse grandissante en Pologne y cause la famine, des cas de cannibalisme sont rapportés. Cette sécheresse cause d'importants incendies en Pologne, en Allemagne, en Russie et en Suède. En juin, sécheresse sur l'ouest de l'Angleterre. L'été est excessivement sec et chaud sur la France et l'Italie. du 2 au 4 août, violentes tempêtes et ouragans en Angleterre. En septembre, pluies violentes en Angleterre qui causent des inondations. Ensuite succession de tempêtes jusqu'en décembre.

Anno 1738 : Le 2 janvier, grande tempête sur Bristol. Un grand nombre d'animaux et de personnes sont noyées dans les inondations qui s'ensuivent. Succession de tempêtes sur l'Angleterre, l'Irlande et l'Ecosse. Les dégâts sont immenses.
Nouvel été chaud et sec en France. Le 25 juillet, grande tempête et grêle sur une partie de l'Angleterre, avec de nombreux dégats aux bâtiments et aux récoltes.

Anno 1739 : Le 4 janvier, violente tempête sur Bristol, également ressentie en France. D'importantes inondations en sont la conséquence. Le 13 janvier, ouragan sur l'Ecosse, qui atteint la Normandie le 14. et l'est de la France le 16. Les dégâts sont immenses. Le 11 mai, tempête sur l'Essex. Le 20 mai, tempête sur le Surrey. Les dégâts causés par la grêle sont considérables. Les 10 et 11 septembre, violente tempête sur Norfolk et Londres. Des navires sont naufragés dans le Sussex. Cette tempête est également ressentie à Bremen, en Allemagne. Le 28 septembre, importantes inondations en Angleterre et au Pays de Galles. Le 30 octobre, tempête sur Newcastel on Tyne. Le 3 décembre, grandes inondations et pertes de plusieurs navires au Portugal.

Anno 1740 : Eté particulièrement froid en France. Le 4 septembre, tempête sur Londres, et nouvelle tempête le 7. Les 16 et 17 Octobre tous les cours d'eau montent à une hauteur extraordinaire. A Mirecourt, les eaux montent à plus de 10 pieds dans la rue Basse, à Neufchâteau, jusqu'aux chambres du 1er étage. Le 1 novembre, ouragan destructeur sur Londres et le nord-est de l'Angleterre. Le 21 décembre la moitié de la ville de Verdun est submergée. A Metz, la Moselle monte jusqu'à 15 ou 16 pieds dans la partie basse de la rue du Champé. Le 25 décembre, inondation à Paris. Importantes inondations aux Pays-Bas et en Allemagne, où de grandes étendues du territoire sont sous eau.

Anno 1741 : Sécheresse en Provence. Le Rhône est presque à sec. Eté caniculaire en France. Le 28 juillet, importantes chutes de grêle en Angleterre, certains grêlons aussi gros que des oeufs de pigeons, causant de nombreux dégâts parmi les bâtiments et les récoltes. Le 29 grande tempête sur la Suisse. Le 8 août, ouragan sur le Huntingdonshire. Le 8 septembre, tempête sur Canterbury. En octobre, crues importantes en Lorraine.

Anno 1742 : Le 20 janvier, chaleur exceptionnelle sur le Surrey. En Angleterre, tempêtes les 20 juin, 18 et 31 août, 2 et 3 octobre. Eté caniculaire en France. Le 9 novembre, marée exceptionnelle à St Malo. Le 21 novembre, violente tempête sur Gibraltar.

Anno 1743 : Le 3 février, violente tempête sur Londres. Le 1 avril, ouragan sur le nord-est de l'Angleterre. De nombreux naufrages sont enregistrés. D'autres tempêtes sont notées les 27 avril ,15 juillet ,18 et 19 août avec d'importantes inondations à Leicester. Nouvel été caniculaire en France.

Anno 1744 : En janvier, un brouillard exceptionnellement épais tombe sur La Haye, aux Pays-Bas, immobilisant les habitants dans les lieux oû ils se trouvent.
En Angleterre, tempêtes les 19,24,25 et 28 février, 4 juin, 13 et 14 août. Le 20 février, tempête sur Guernesey. A partir du 20 avril, jours de chaleur sur Londres. En octobre, les pluies constantes causent d'importantes inondations causant de grandes pertes dans le bétail. Les Flandres et la France sont également touchées.

Anno 1745 : Grandes inondations à Dublin. De nombreux ponts sont endommagés.
Le 11 mai, tempête de grêle sur le Yorkshire. Pluies intenses sur le sud de la France, provoquant d'importantes inondations. En Angleterre, l'automne et l'été sont chauds et secs. Du 18 au 20novembre, importante tempête sur la Grande Bretagne, causant de nombreux naufrages.

Anno 1746 : Eté très chaud dans le Languedoc. En juin, nombreuses tempêtes sur le centre de la France. Le 24 juin, violente tempête sur l'Angleterre. L'été est globalement très chaud. Plusieurs tempêtes de grêle sur l'Alsace, causant de grands dommages parmi les bâtiments et le bétail.

Anno 1747 : Inondation à Londres. Le 3 juin tempête sur le Sussex. Le 8,9 et 11 juillet, tempêtes sur l'Angleterre. Sécheresse sur l'Ecosse, les cours d'eau sont plus bas "qu'on ait jamais vu". Eté caniculaire qui provoque plus de 200.000 morts.
Le 1 décembre, violente tempête sur Londres. Nombreux naufrages sur les côtes de l'Angleterre du Danemark et des Pays Bas. L'ouragan touche Bruxelles, et la crue du Rhin détruit des ponts à Cologne.

Anno 1748 : Le 25 janvier, de nombreuses rivières écossaises et irlandaises sont asséchées pendant plusieurs heures. Ce phénomène se répéta les 19 et 23 février, sans qu'aucune explication ne puisse être trouvée. Le 18 mai, violente tempête sur la Champagne, détruisant maisons et vignes. Les 11 et 12juin, grandes tempêtes et grêle sur l'Angleterre. Ensuite, chaleur et sécheresse en France et en Angleterre. Le 23 juin, on note 37° à paris . Le 27 juin, terrible tempête sur l'Ecosse. Sécheresse en Europe orientale. Après un été trop sec, est arrivée une suite d’invasions d’énormes criquets, par vagues successives, entre 1746–1749, cachant le ciel, le soleil et la terre par leurs nuées, et "les gens ne se voyaient plus". Les prix ont augmenté et s’installa la famine. De grands incendies dus à la sécheresse sont signalés un peu partout en juin et juillet, notamment en Russie (Moscou), Lithuanie et Espagne. Le 23 juillet, terrible tempête en Angleterre et en Ecosse "la plus puissante qu'on ait jamais vue" causant de grands dommages aux constructions et aux ponts . Autres tempêtes les 23 août, 1 septembre, 10 octobre et 16 décembre.

Anno 1749 : Le 11 janvier, violent orage "inhabituel" sur Londres. Le 16 janvier, violente tempête suivie d'inondations en Dorset. Le 27 avril, tempête et inondations dans le Oxfordshire. Le 3 mai, tempête sur Porto (Portugal), détruisant bâtiments et récoltes, causant plusieurs morts. Les 14 et 15 mai, tempêtes sur le Worchestershire et le Derbyshire et d'autres régions en Angleterre. L'inondation qui suit est violente. Le 26 mai, grande tempête sur Aix-la-Chapelle. De nombreuses rivières sont en crue, et font de grandes destructions en Pays Bas et en Belgique. Le 29 mai, tempête sur Cologne accompagnée de trombes d'eau "telles qu'on n'en connu de mémoire d'homme". De nombreux cadavres et animaux morts étaient charriés par les cours d'eau. Le 14 juin, tempête sur Rome qui cause un "retour au chaos originel". L'été est chaud en France. Le 2 juillet, marée inhabituelle au Pays de Galles, après s'être retirée profondément, la mer revient rapidement et dans un bruit "hideux". Ceci se répète sept fois en trois quarts d'heure. Autres tempêtes en Angleterre les 1 et 23 août. Le temps extrêmement chaud provoque également des orages et inondations notamment le 22 août à Wolverhampton, ainsi qu'en Irlande. En septembre, les ravages causés par les criquets se poursuivent en Europe centrale.

A SUIVRE

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/


Jo Moreau.

 

 

18:21 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : changements climatiques, climat, climat ancien, réchauffement climatique | |  Facebook |

25/11/2015

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (12)

climat ancien,climat,changements climatiques,GIEC,CO2,Suite n° 12. (anno 1500-1599)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli"

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique qui parait-il nous menace, mais dont en plus nous serions responsables !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et relativise la notion même de "changements climatiques", ainsi que la définition d'un "climat stable" qui n'a jamais existé mais qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir :
http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-1140511.html
----------------------------------------------------------------------------

Anno 1499-1504 5 années de sécheresse sur le Sud de la France

Anno 1500 : Eté chaud - inondations dans la vallée du Rhône. Grande tempête sur Rome, qui cause de nombreuses destructions.

Anno 1501 : Des pluies presque continuelles, qui commencent à tomber en novembre 1500, et se prolongent jusqu'à la fin 1501, produisent une grande famine. "Le resal de blé atteind la somme de 10 livres, et la queue de vin, d'ordinaire à douze sous onze deniers, se vend jusqu'à quatre livres cinq sols huit deniers". Inondations en Allemagne suite à une crue de l'Elbe.

Anno 1502-1503 : Inondations dans le bassin de l'Eure. Années chaudes et vendanges précoces. La sécheresse persiste dans le Sud de la France.

Anno 1503 : En Angleterre, sévère sécheresse en été.

Anno 1504 : En Italie, l’hiver est aussi doux que le printemps. Année chaude et sèche.
« l’un des plus chauds du demi-millénaire » « Ciel de cuivre et terre de feu ». Le bétail doit descendre des montagnes. Processions dans le Lyonnais où les cours d’eau sont à sec. Eté brûlant dans le Sud de la France. Sécheresse sévère en Angleterre. Des processions sont également organisées en Italie. En Bourgogne, l’été fut extrêmement chaud et sec. Il y eut de nombreux incendies. Vendanges le 17 septembre. Année très chaude dans l’hémisphère nord. Le 23 août, séisme en Rhénanie et en Belgique orientale.

Anno 1505 : En Hongrie, la sécheresse amena une famine telle que les parents tuaient leurs propres enfants pour les manger.

Hiver 1505-1506 très doux en France, les rosiers fleurissent en janvier dans le Midi de la France.

Anno 1506 : Du 15 au 26 janvier, nombreuses tempêtes violentes accompagnées d'orages en Angleterre.

Anno 1508 : De juin à août, d'importantes inondations affectent toute la Transylvanie et sont suivies d'une famine. Inondations en Ardèche. Nombreuses tempêtes en Angleterre. Tempêtes de grêle catastrophiques en Allemagne.

Anno 1509 : Grandes inondations aux Pays-Bas. Séisme en Haute Provence. Chaleur et sécheresse dans le Sud de la France. En juillet, le Rhône atteint un bas niveau exceptionnel.

Anno 1510 : Chaleur excessive en Angleterre. Grandes inondations en Roumanie. Tempête de grêle en Italie, "qui détruisit les oiseaux, les poissons et le bétail". Tempête de grêle en France. "Des nuages noirs envahirent le ciel, et il fit nuit en plein jour. Face à l'étonnement et à la terreur de tous, un violent orage et l'averse de grêle se déclencha. Il fit de nombreuses victimes parmi les animaux et les gens". En Allemagne et aux Pays-Bas, il y eut une tempête et des orages extraordinaires, qui déclenchèrent une panique générale.

Anno 1511 : Tremblement de terre dans le Frioul. Des chutes de matériaux font plusieurs victimes à Venise. Inondations destructrices en Irlande. Grandes inondations en Roumanie.

Anno 1512 : Eté froid, la région de Metz est particulièrement touchée.

Anno 1514 : En France, il n'y eu ni pluie ni rosée du 12 Février au 12 Mai. Grandes inondations aux Pays-Bas.

Anno 1515 : Le 1 janvier, tempête destructrice au Danemark. Les forêts sont ravagées et de nombreuses constructions détruites. Il y a de nombreuses victimes. Enormes inondations en Allemagne et en Pologne.

Anno 1516 : En France, été très chaud d'avril à octobre. Vendanges très précoces, chaleur énorme, rivières très basses, du « jamais vu » sécheresse, échaudage. Chaleur et sécheresse en Angleterre. La sécheresse se poursuit en hiver.

Anno 1517 : La chaleur et la sécheresse persistent en Angleterre.

Anno 1518 : Le 10 mai, violente tempête en Angleterre. Ouragan en Suisse, disparition de la Tour Bayard près de Neuchâtel. L'été est humide et pluvieux sur le Sud de la France. Le 10 août, ouragan et submersion des côtes sur l île de Ré.

Anno 1519 : La Bretagne essuya de si furieuses tempêtes que plusieurs clochers et plusieurs forêts furent renversées.

Anno 1520 : Le 18 juin, tempête destructrice sur l'Angleterre. Chaleur et sécheresse en Provence. Des processions pour la pluie sont organisées.

Anno 1521 : Au printemps,Chaleur, sécheresse et grande mortalité en Provence. "La même année connut la plus grande sécheresse qu'une vie d'homme ait jamais vue". Invasion de sauterelles à Tarascon.

Anno 1523 : Sécheresse en france. En Provence, "les pluies furent tellement rares pendant l'année qu'on n'avait jamais vu pareille aridité". Chaleur excessive au mois d'août en italie. Eté pluvieux en Angleterre.

Anno 1524 : En France, grande sécheresse, chaleur torride du 25 mai au 24 juin. L'année du "Grand desluge". Au commencement de Janvier, les eaux passent par dessus les murs de Metz. Dégâts immenses à Pont-à-Mousson, Saint-Nicolas, Varangéville, Thionville et Sierck. Les rivières furent si grandes " qu'on ne les avoit jamais vues si hors des rives"(ou 1540). Terrible inondation à Naples. L'hiver 1524-1525 est doux et sec en Belgique.

Anno 1525 : Année chaude et sèche, sécheresse meurtrière, incendie de Troyes.

Anno 1527 : Grandes inondations en Angleterre, suite à des pluies ininterrompues en novembre et décembre 1526 et janvier 1527. causant de grandes pertes parmi les grains et le bétail. Il s'ensuit une sécheresse de février au 12 avril, et ensuite de nouvelles pluies journalières jusqu'en juin. Le 2 décembre, violente tempête de grêle à Rome.

Anno 1528 : Suite à un hiver et un printemps pluvieux, l'Angleterre est en proie à des inondations particulièrement destructrices.

Anno 1529 : Il n'y eut nulle gelée en hiver, et il fit aussi chaud en mars que d'ordinaire à la Saint-Jean. Retour d'un froid inhabituel en avril. En juin, inondations en Suisse par la crue du Rhin. Inondations en Roumanie. En octobre, crue de la Tamise.

Anno 1530 : Hiver chaud et doux en Provence. Grandes inondations à Paris, Rouen, en Jura et en Suisse. Printemps sec et doux. En avril inondation dans la vallée de l’Elbe. En été, inondations à Bâle (juillet) et en Thuringe (août). L'été est extraordinairement chaud en France. automne sec et doux. Inondations à Rome (octobre), à Paris, Belgique, Pays Bas et Angleterre (novembre). En novembre-décembre, inondations suite à un raz-de-marée aux Pays-Bas et en Flandre . On dénombre de 100.000 à 400.000 morts . Calais, Anvers, Dunkerque, Gravesend (Angleterre) et les côtes danoises sont ravagées. Les 4 et 5 novembre, violentes tempêtes en Angleterre. Les maisons et les forêts sont détruites.

Anno 1531 : Grandes inondations. Pluies excessives et « ambulatoires ». Récoltes désastreuses. En janvier, inondations en Ile de France. en avril inondations à Augsbourg. En mai inondations en Saxe, à Dresde, en vallée de l’Elbe. Sécheresse et famine dans la vallée du Rhône. En juillet inondations aux Pays-Bas. Crue du Lot à St-Céré. « On monte les chevaux au 1er étage des maisons pour pas qu’ils ne se noient » . Important tremblement de terre à Lisbonne. 30.000 morts.

Anno 1532 : Nouveau raz-de-marée aux Pays-Bas.

Anno 1533 : Inondations catastrophiques en Europe orientale, suivies d'une famine.

Anno 1534 : Le 26 avril, début d'importantes inondations en Pologne. Eté brûlant en France.

Anno 1535 : En France, pluies ininterrompues pendant 2 mois.

Anno 1536 : La sécheresse sévit en Bretagne du printemps jusqu’en décembre. Eté brûlant et très sec, vendanges très précoces chaleur et sécheresse extrêmes, rivières à sec (2 Sèvres). Nombreuses tempêtes. 24 navires sont détruits sur les côtes de la Provence, où règne une sécheresse telle que tous les cours d'eau, lacs et fontaines sont à sec.

Anno 1537 : Eté excessivement pluvieux en Angleterre. Chaleur et sécheresse en Provence accompagnée d'une invasion de sauterelles. "Le bétail périt, les fruits se pourissent. Les bouchers abattent les bêtes aussi bien malades que saines ". Le 22 août ouragan et submersion des côtes de l' île de Ré.

Anno 1537-1538 : L'Europe occidentale et centrale a connu le plus doux hiver 1537-1538 dans la mémoire vivante. Entre Noël et Nouvel An des fraises mûres se vendent sur le marché à Liège. (...) En 1538, les merles premières aurait sifflé en Février. Eté chaud et sec, vendanges très précoces. Incendie de Troyes. Eté extrêmement chaud en Italie, en France et en Angleterre où règne la sécheresse.

Anno 1539 à 1544 : Etés anormalement chauds et secs en Europe orientale. Invasion de sauterelles.

Anno 1539 : En décembre et janvier, il fait si chaud en Europe que les jardins sont couverts de fleurs. Sécheresse en Angleterre.

Anno 1540 : Année dite "chaude année", printemps très chaud et extrêmement sec. A la fin de mai, on mangea des cerises. Mois de juin très chaud tout du long.
La moisson se fait le 15 Juin, et les vendanges en Août. Le 25 juin on était au milieu des moissons. Vin extrêmement chargé de sucre. Il s’agit de l’année la plus chaude dans les Alpes. En Bretagne, le beau temps et la chaleur durèrent depuis le mois de février jusqu'au 19 septembre. Dans cet intervalle, il ne plut que six fois. Année remarquable par son extrême abondance de toutes choses nécessaires à la vie. Sécheresse anormale en Provence: aucune pluie de mai à septembre. Les puits sont à sec. Rhin et Seine franchissables à pied sec. Anticyclone bloquant dominant toute l’Europe occidentale. Automne 1540: septembre et octobre chauds et secs. La sécheresse dura 7 mois sur l'ensemble de l' Europe. Chaleur et sécheresse excessive sur l'Angleterre. Le niveau de la Tamise était si bas que l'eau de mer remonta jusque Londres. En Suisse, vif retrait du glacier de Grindelwald.

Anno 1541 : Eté extraordinairement chaud en France. Sécheresse en Angleterre.

Anno 1542 : Séisme en Italie au Nord-est de Florence. Eté très chaud sur le Nord de l'Italie.
Terrible tempête sur Budapest.

Anno 1543 : Importantes inondations dans le Vivarais et le Dauphiné, telles que de mémoire d'homme on n'avait jamais connu.

Anno 1544 : « La ville de Rennes essuya aussi, cette année-là, un tremblement de terre si violent que les meubles s'entrechoquaient dans les maisons ; mais ni le mois ni le jour de cet événement n'ont été marqués ». En novembre, crue du Rhône. Avignon, Arles et Tarascon sont dévastées.

Anno 1545 : En juillet, un ouragan dévaste Derbyshire. Eté très chaud et sec en France, vendanges précoces tandis que la chaleur persiste en automne.

Anno 1546-1548 : Sécheresse persistante en France. les moissons sont compromises.

Anno 1546 : Dans les Flandres, violent orage et une tempête de grêle cause de grandes destructions à Malines (ou 1547).

Anno 1547 : En Provence, la sécheresse était si grande que "le peuple allait de ville en ville en procession".

Anno 1548 : Année très pluvieuse avec de nombreuses inondations en France et en Angleterre. Les 4 août et 5 septembre, de violentes tempêtes de grêle causent de grands dommages à Louvain.

Anno 1549 : Des pluies continuelles causent des inondations en Angleterre.

Anno 1550 : En Ecosse au milieu de l'hiver, les cours d'eau sont à sec, tandis qu'en été elles débordent et entrainent constructions et bétail vers la mer. De nombreuses tempêtes de grêle de la taille d'oeufs de pigeon ravagent les récoltes. Une disette règne sur tout le pays. Eté chaud et sec en Provence. Le 18 décembre en Angleterre, crue de la Tamise.

Anno 1551 : Inondations importantes en Allemagne. un grand nombre d'habitants et le bétail sont balayés par une terrible tempête. Les nuages se déchirent et déversent de violentes et inhabituelles averses avec une "étrange violence". Un grand nombre de villages sont ravagés. Inondations dans le Pays de Galles. Printemps et été chauds et secs en Provence. En certains endroits, la sécheresse empêche les moulins de fonctionner.

Anno 1552 : L'hiver est chaud et sec en Italie. Le 13 janvier, suite à une violente tempête, la mer inonde les côtes du Kent, décimant le bétail. Grandes inondations aux Pays-Bas également. En juin, chaleur et sécheresse dans le Nord de la France.


Anno 1553 : En janvier, le Rhin cause d'importantes inondations aux Pays-Bas et en Allemagne. Au printemps, invasion de sauterelles en Provence, qui font "de grands maux". Eté très chaud et grande sécheresse.

Anno 1554 : En Irlande, pluies continues en hiver, cause de grandes inondations.
Le 22 mars, séisme en Limbourg hollandais. En mai, invasion de sauterelles à Arles.

Anno 1555 : L'année est excessivement pluvieuse sur toute l'Europe. En mai et juin, invasion de sauterelles sur la Camargue qui détruisent une grande partie des blés. Le 21 septembre, inondations en Angleterre suite à la crue de la Tamise.

Anno 1556 : Grande sécheresse en France. Il ne pleut pas du 26 mars jusqu’au 10 août. Printemps très chaud. Brusque coup de chaleur. Blés échaudés. Eté brûlant. Vendanges extrêmement précoces. Incendies de forêt en Normandie. Partout, les cours d’eau s’assèchent. En Italie, la chaleur est excessive. Séisme dans le Comté de Nice :150 morts . En Angleterre, le 29 décembre, a lieu une terrible tempête accompagnée d’orages.

Anno 1557/ En avril et mai, il y eut une telle sécheresse en Provence qu'il n'y eut aucune pluie pendant onze semaines. Inondations dans le Languedoc en septembre. Les gens croyaient vivre leurs derniers jours. L' Angleterre connait également des pluies excessives.

Anno 1558 : L'année connait de nombreuses tempêtes. En mars, un ouragan destructeur souffle sur l' Angleterre. Le 18 juin, une violente tempête souffle sur Calais pendant 5 jours. Eté chaud et sec en Angleterre. La Tamise est presque à sec. Terrible tempête (tornade ?) près de Nottingham le 11 juillet. Les habitations et les églises sont détruites. Un enfant est enlevé des bras de sa mère et projeté vers le ciel.

Anno 1559 : Après un hiver particulièrement doux, le printemps est très chaud dès le mois de mars. Eté très chaud et très sec, vendanges très précoces en France. En Provence, il ne plut point pendant sept mois entiers. Le 5 septembre, terrible tempête en Angleterre.

Anno 1560 : En Provence, l'été fut d'une chaleur excessive, suivi de pluies abondantes. Séisme à Perpignan. Terrible tempête en Angleterre. En Suisse, le lac de Constance déborde.

Anno 1561 : En février, grande tempête sur Londres. Le 21 avril importantes inondations à Bruxelles. En juin, violents orages sur Londres.

Anno 1562 : Gros orage « accablant » l’Europe centrale. 63 sorcières en sont jugées responsables et envoyées au bûcher. En avril chute d’énormes blocs de glace sur le Beaujolais.

Anno 1563 : Le 9 janvier, importante tempête sur Leicester. Plusieurs tempêtes toucheront L'Angleterre cette année, notamment en juin, et du 1 au 12 décembre. Importante sécheresse en Provence. Le Rhône et la Durance se passent sans bateau. La terre ne peut être cultivée. Les puits et fontaines sont taries.

Anno 1564 : Le 24 janvier, grande tempête de grêle sur Louvain. Le 17 juillet, tempête de grêle sur l'Essex. Séisme dans le Comté de Nice : 500 morts. Raz de marée dans la région de la Côte d' Azur. Le 20 septembre, importante crue de la Tamise. Grandes pertes dans le bétail. Le 26 décembre, importante tempête de grêle sur l'Angleterre.

Anno 1565 : Le 20 mai, importante tempête de grêle sur plusieurs régions en Angleterre. Le 16 juillet, nouvelle tempête de grêle. Le 24 décembre, un ouragan provoque de grands dommages suite à des inondations par la mer et la Tamise. En Provence, un procès est engagé contre les sauterelles pour qu'elles soient chassées du territoire.

Anno 1566 : Le printemps est excessivement pluvieux sur une grande partie de l'Europe. Ensuite, sécheresse en Angleterre durant tout l'été. Une tempête de grêle en Essex détruit les récoltes. Aucune pluie sur Avignon pendant 6 mois.

Anno 1567 : Un violent orage détruit l'arsenal de Venise. En mai, juin et juillet pluies continuelles sur la région parisienne. L' automne est extrêmement sec en France. Violent orage et ouragan sur Paris.

Anno 1568 : Printemps excessivement pluvieux sur l'Angleterre. Eté extrêmement chaud, causant de grandes pertes dans le bétail. Grandes inondations à Rome, suite à la crue du Tibre, détruisant une partie de la ville et causant 1500 morts. Le 18 mars, ouragan sur l'Angleterre et les Pays-Bas causant de grandes destructions. Le 1 novembre, la mer submerge de nombreuses îles aux Pays-Bas.(confusion avec 1570 ?).

Anno 1569 : Nombreuses inondations en France et en Angleterre. Le 13 juillet, grande tempête et orages sur l'Angleterre. Le 30 octobre, une tornade sur le Northamptonshire détruit tout sur son passage. Pluies excessives sur l'Italie.

Anno 1570 : Le nord de la France connut une chaleur étouffante pendant tout l'été. Le 5 octobre, ouragan et raz de marée en Angleterre, le port de Liverpool est détruit.
Raz de marée aux Pays-Bas et en Flandre du 10 au 12 novembre, plus de 20.000 morts sont dénombrés. L' eau atteint une hauteur exceptionnelle. Elle fut de 4m15 dans l’église de Scheveningen. Nombreuses destructions à Anvers. Il semble qu'une grande partie de l'Europe fut touchée par des tempêtes exceptionnelles. Crue subite du Rhône en décembre.

Anno 1571 : Sécheresse continuelle sur la Provence. Eté chaud et pluvieux. le 17 juillet, violente tempête sur l'Allemagne. Eté extrêmement pluvieux et venteux sur l'Angleterre. en août, grandes inondations sur la Flandre, l'Allemagne et la France.
Le 5 octobre, inondations en Angleterre. Le bétail est décimé et de nombreuses constructions sont détruites. Le 17 décembre, le Rhin déborde en Allemagne.

Anno 1573 : En Bretagne, les arbres se couvrirent de fleurs en janvier et abritèrent en février les nids des oiseaux. A Pâques, les blés étaient prêts pour la moisson. Le 7 juin, tempête et ouragan en Angleterre. le 1 septembre, raz-de-marée en Hollande.
L'hiver est particulièrement chaud.

Anno 1574 à 1577 Grandes chaleurs et sécheresse en Europe orientale. la famine est si grande que "les gens s'entretuent pour un morceau de pain".

Anno 1574 : A Leyden, la tempête d'équinoxe brise les digues. Le 4 septembre, grande tempête sur Londres. Le 18 novembre, ouragan en Angleterre.

Anno 1575 : Le 30 juillet, violente têmpête et grêle sur l'Angleterre. Nombreux morts et le bétail est décimé.

Anno 1577 : Le 17 mars, le Yorkshire est le théatre d'une "étrange tempête" qui détruit les forêts, les habitations et les églises. Le 4 août, tornade sur le Suffolk. Les éclairs et le bruit semèrent la terreur dans la population.

Anno 1578 : Le temps est exceptionnellement chaud sur la Belgique. En France, grande sécheresse de mai à août après un court épisode de pluie du 24 au 27 avril. Sécheresse "affreuse" sur la Provence. Prières pour implorer la pluie.

Anno 1579 : Séisme dans le centre et le sud-ouest de la France. En septembre et novembre, nombreuses tempêtes en Angleterre, qui causent des inondations marines. Tempêtes en Allemagne qui causent de grands dommages.

Anno 1580 : Le 6 avril, séisme dans le Pas de Calais, ressenti aussi en Angleterre et en Flandre. Plusieurs victimes. Plus de 30 vaissaux sont coulés sur la Manche. Deux séismes en Catalogne. Eté caniculaire sur le sud de la France, entrecoupé d'inondations et de tempêtes.

Anno 1581 : Le 26 mars, tempête sur Paris et en Beauce, de nombreux arbres sont abattus. Nouvel été caniculaire en Provence.

Anno 1582 : Le 12 août, violente tempête sur Norfolk accompagnée de grêle, qui ruina de nombreuses constructions et églises. Le 29 décembre, violente tempête sur l'Angleterre.

Anno 1583 : Printemps et été chaud et très sec sur l'Angleterre et la France. La sécheresse est épouvantable sur le Dauphiné, le Languedoc et la Provence.

Anno 1584 à 1588 : Grandes chaleurs et sécheresses en Europe orientale. La famine qui s'ensuit est terrible.

Anno 1584 : Le 24 juillet, violente tempête accompagnée d'orages et de grêle pendant 12 heures sur Chester. Le 12 novembre à 7 h. du soir, violent tremblement de terre au Mont-Saint-Michel.
L'hiver 1584 - 1585 est particulièrement doux.

Anno 1585 : L'hiver est très chaud en Provence. On voit des fleurs en janvier.

Anno 1586 : Fin septembre, ouragan destructeur sur l'Angleterre.

Anno 1587 : Inondations à Derby, détruisant ponts et constructions. Eté très chaud sur la Provence.

Anno 1588 : Le 24 janvier, brouillard particulièrement dense sur Paris et sa région. Il était si sombre et épais que deux personnes marchant ensemble dans les rues ne pouvaient se voir l'une l'autre. Un grand nombre d'oiseaux furent retrouvés morts après qu'ils eurent heurté des obstacles. Le 30 mai, violente tempête sur les côtes de l'Angleterre.

Anno 1589 : en février et en août, sévères tempêtes de grêle sur Londres. Le 8 septembre, rupture du barrage glaciaire de Mattmark. Vallée de Saas inondée. Le 11 décembre, ouragan et submersion des côtes de l'île de Ré.

Anno 1590 : L'été est si chaud et sec qu'il entraine beaucoup de problèmes en Angleterre et en Europe. (...) Même les Espagnols et les Italiens assurent que leur pays n'a jamais connu une telle chaleur en été. Les feux de forêt, landes et les villages incendiés sont à l'ordre du jour. Il n'ya pas d'eau ou de boue permettant de lutter contre les incendies. L'air est saturé par les fumées des feux de tourbe. Les sources et cours d'eau sont à sec. Nombreux incendies de forêts en Allemagne qui détruisent villes et villages. La Bohême est également ravagée par les incendies.

Anno 1591 : Le 24 février, ouragan et submersion des côtes de l' ile de Ré. Printemps et été venteux et sec en Angleterre, asséchant les cours d'eau. Le 5 octobre, aurore boréale rouge-sang à Nuremberg. « un incendie dans le ciel ».

Anno 1592 : Sécheresse extrême en Angleterre. Le manque d'eau provoque une grande mortalité dans le bétail. La Tamise est pratiquement à sec à Londres. L'hiver 1592-1593 particulierement doux en Belgique, avec seulement 5 jours de gelées.

Anno 1593 : Le 21 mars, grande tempête sur l'Angleterre, qui provoque la destruction de forêts et bâtiments. Le 15 juin, violente tempête sur l'Allemagne. Les orages causent plusieurs incendies, et des gens sont tués par la chute de gros grêlons.

Anno 1594-1598 : Fréquentes ruptures du barrage glaciaire du Ruitor (Italie).

Anno 1595 : En février, l'Allemagne, l'Angleterre, la Hollande et le reste de l'Europe sont l'objet de pluies intenses qui provoquent des inondations extraordinaires qui submergent de nombreux villages, et causent de grandes pertes humaines et parmi le bétail. Ce fut la cause d'une famine qui força la population à manger les animaux les plus divers, comme des rongeurs, les chiens et les chats, des reptiles etc... Ces conditions persistèrent en 1596. En Suisse, rupture du Glacier de Giétroz, Martigny est submergée.

Anno 1596 : Persistance des conditions de 1595. En Angleterre, tout l'été connait des pluies abondantes. 29 décembre : Crue de la Seine. Le pont de Meniers est emporté.

Anno 1598 : Mars est très chaud et sec. En France et en Angleterre, l'été est très chaud et sec. avec une grande abondance d'insectes. En décembre, grandes inondations en Italie.

Anno 1599 : En Angleterre, le printemps est particulièrement froid et sec. Ensuite, été chaud et sec, vendanges précoces également en France, suivi d'un automne extrêmement chaud et sec. En Provence, grande sécheresse de juin à septembre, suivie de pluies torrentielles.

A SUIVRE

Jo Moreau.

 

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :


https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

 

12:34 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat ancien, climat, changements climatiques, giec, co2 | |  Facebook |

30/09/2015

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DU PASSE (10)

réchauffement climatique,climat ancien,GIEC,Suite n° 10.  (anno 1300-1399)

"Le contenu de la mémoire est fonction de la vitesse de l'oubli"

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique  qui parait-il nous menace, mais dont en plus nous serions responsables !.

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques, et met à mal la notion même de "changements climatiques", et la définition d'un "climat stable" qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir : 

1140511.htmlhttp://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-

--------------------------------------------------------------------------

Anno 1300 : Grandes inondations en Allemagne, causant des milliers de morts. (raz de marée ?). L'eau dépassait de 3 mètres le niveau habituel.

Anno 1301 : Hiver chaud en Italie. En décembre en Allemagne, un ouragan détruisit de nombreuses habitations. Une chaleur inhabituelle pour cette période s'ensuivit.

Anno 1303 : Canicule et Grande sécheresse. Le Rhin, le Danube, la Loire et la Seine sont à sec . « En Alsace, on voyait des raisins mûrs à la Saint Jean [19 août]. Les cours d’eau étaient tellement desséchés que ceux qui faisaient tourner deux roues de moulin pouvaient à peine en mouvoir une, ce qui fit que malgré l’abondance du blé, le pain se vendait cher. Le Rhin était assez bas entre Strasbourg et Bâle pour qu’en beaucoup d’endroits, on prît le travers à pied. Dans cette région, la chaleur fut si intense que les charretiers conduisaient tous nus leurs voitures chargées par les campagnes. ». L'hiver est inhabituellement chaud en Russie.

Anno 1304 : Sécheresse et canicule en Europe orientale. Le Danube peut être traversé à pied sec. Violente tempête en Allemagne. De nombreuses constructions sont détruites. Des îles de la Mer du Nord sont submergées, tandis que d'autres émergent.

Anno 1305 :  Eté très chaud et grande sécheresse en France.

Anno 1306 : Printemps et Eté très chaud et grande sécheresse en France. Grandes inondations en Allemagne.

Anno 1308 : Eté extrêmement chaud. Terrible orage et tempête sur Paris.

Anno 1309 : Eté très chaud et semblable à celui de 1294. Le 30 octobre, une violente tempête qui renverse arbres et édifices balaye la France. Crue de la Seine.

1310-1319 Les conditions météorologiques induisent une grande famine en Allemagne.

Anno 1311 : mi juin crue de la Seine.

Anno 1312 : La Meuse déborde à Verdun. On secourt les bourgeois de la ville basse en barque. Crue du Danube. Abondance inhabituelle de tempêtes et de pluies en Allemagne et en Europe centrale. Cela entraîna une famine pendant trois années. Des habitants dévorèrent leurs enfants, et les enfants leurs parents. Les corps des condamnés à mort étaient détachés des gibets et dévorés. La mortalité fut la plus grande jamais connue dans ces régions, où un tiers de la population périt et de nombreux villages furent abandonnés.

Anno 1313 : Sécheresse sur le Sud de la France, les cours d'eau sont à sec.

Anno 1314 : Eté très sec en France, avec plus de 10 semaines sans pluie. En Angleterre, pluies très abondantes en juillet et août. Ces conditions qui perdurent en 1315 provoquent une famine. On ressent un tremblement de terre en Lorraine; il est accompagné de pluies torrentielles, de tempêtes qui déracinent les arbres et renversent les maisons. 

Anno 1315 : Des pluies abondantes provoquent une grande famine en France. On estime que la mortalité qui en découle provoque la mort de 5 à 10% de la population. Cela est combiné avec un été très froid. Crue du Danube. Pluies exceptionnellement abondantes depuis la mi-avril jusqu'au milieu de l'hiver en Flandre également. Grande famine en Allemagne et dans d'autres parties de l'Europe, dont la Pologne et la Lithuanie. En Angleterre, La famine règne également et les gens mangent les chevaux, les chats et les chiens et les autres animaux qu'ils trouvent. Rien qu'à Londres, 20.000 personnes meurent suite à la famine. 

Anno 1316 : L’ Angleterre fut frappée par deux années de grandes pluies et d‘inondations. La famine qui s’ensuivit fit des milliers de victimes. Même des enfants furent capturés et dévorés. En Irlande, la famine fut telle que 8 Ecossais capturés lors du siège de Carrickfergus furent dévorés. "En laquelle année, et aussy l'année devant, furent les grandes pluyes par toutte France, lesquelles continuerent par l'espace de deux ans : pour laquelle chose fut si grant chier temps que, à celle cause, y eult grant peuple et grant bestial qui moururent" . En septembre, séisme dans la région de Trèves.

Anno 1321 : Eté très chaud et sec en Angleterre. Les cours d'eau étaient à sec. Eté très chaud sur la Drôme. Le 25 décembre, séisme à Perpignan.

Anno 1322 : Raz de marée aux Pays-Bas et en Flandre. 

Anno 1325 : Eté très chaud et grande sécheresse en Europe. La sécheresse fut si grande , qu’on eut à peine la valeur de deux jours de pluie dans le cours de quatre lunaisons : il y eut cette année-là une chaleur excessive mais sans éclairs, tonnerres ni tempêtes, peu de fruits, seulement les vins furent meilleurs que de coutume.

Anno 1326 : Le 30 janvier tremblement de terre dans le sud de l'Allemagne. Eté chaud, grande sécheresse en Normandie, en Hollande, en Bohême où les récoltes sont détruites. 

Anno 1327 : Suite à une succession de pluies abondantes, l'Angleterre est en proie à  une famine.

Anno 1328 : En octobre, violentes tempêtes en France qui détruisent de nombreuses constructions. 

Anno 1330 : Le 21 février, séisme à Perpignan "qui dure le temps d'un ave maria". Eté très chaud et sec sur le sud de la France. De mai à octobre, pluies abondantes en Angleterre qui détruisent les récoltes. Le 24 décembre, un terrible ouragan souffle sur le pays. En novembre et décembre, crue de la Seine.

Anno 1331 : Eté très chaud et grande sécheresse. En 1331, aux longues pluies qui avaient duré depuis le commencement du mois de novembre de l’année précédente jusqu’au commencement de cette année, avec inondations dans la vallée du Rhône, et de la Seine succéda une si grande sécheresse qu’on ne put labourer la terre à cause de sa dureté. En septembre, grandes inondations en Aragon et en Provence. L'hiver en France fut pluvieux et est très doux, pratiquement sans gelées.

Anno 1332 : Chaleur estivale en France. Crue du Rhône (?).

Anno 1333 : La chaleur persiste en France. En Italie des pluies torrentielles causent de grandes inondations par la rivière Arno.

Anno 1334 : En France, chaleur excessive en été et grande sécheresse. Le vin est excellent. Gros orage et inondation à Nîmes. "La chaleur et la sécheresse furent si excessives en Avignon que les personnes de tout âge et de tout sexe changèrent de peau comme les serpens. Celle du visage, du col, et de ces mains tomboient par écailles. La populace saisie comme une espèce de frénésie courroit les rues nue jusqu'à la ceinture, armée de fouets dont elle se déchiroit les épaules demandant à Dieu à grands cris la pluye et la fin de cette calamité. Ceux qui y résistèrent en très petit nombre passoient pour avoir des corps de fer".  En Flandre, un raz de marée engloutit définitivement notamment l’ancien bourg de Blankenberghe, parmi d'autres. Grandes inondations aux Pays-Bas. En novembre, raz de marée sur les côtes anglaises.

Anno 1335 : Des pluies continuelles en Angleterre provoquent une famine. Il s'ensuit des inondations et des tempêtes.

Anno 1336 : Eté chaud et sec semblable à celui de 1294 sur la Provence. Le 4 août terrible tempête sur Paris et sa région.

Anno 1337 : Tremblement de terre dans le Wurtemberg, également touché par une sécheresse.

Anno 1338 : Grandes chaleurs et sécheresse jusqu' en 1340 en Europe orientale, avec invasion de criquets. Pluies continuelles en Angleterre de début octobre jusqu'en décembre. Inondations dans la vallée du Rhône. Inondations en Allemagne qui causent beaucoup de destructions. Il s'ensuit une famine et un grand nombre de gens meurent de faim.

Anno 1339 : En mars, de grandes inondations de la rivière Tyne en Angleterre font de nombreuses victimes.

Anno 1340 : Grande sécheresse en France.

Anno 1341 : Grandes inondations en Allemagne faisant de nombreuses victimes.

Anno 1342 : En février, crue de la Seine. Inondations dans la vallée du Rhône. Inondations en Allemagne qui détruisent de nombreux ponts et habitations. La Carinthie et la Lombardie sont dévastées par des inondations.

Anno 1345 : Sécheresse en Angleterre, mars et avril furent sans aucune pluie. En Italie, les pluies commencent en juillet et durent pendant 6 mois. Une famine s'ensuivit. Inondations dans la vallée du Rhône. En août, crue de la Seine. 

Anno 1347 : L'année est marquée par de nombreuses tempêtes et ouragans en Angleterre.

Anno 1348 : Le 2 janvier, York est inondée par la rivière Ouse. Le 25 janvier, violent tremblement de terre à Venise et la région. qui fait de nombreuses destructions et des centaines de morts. En Angleterre, des pluies continuelles inondent le pays. A Londres, la mortalité est très grande. Nombreuses tempêtes. inondations dans la vallée du Rhône. Inondations dans la vallée de l'Oise. Important séisme en Carintie. 

Anno 1349 : Le 7 mars, important tremblement de terre dans le nord de l'Allemagne.

AUX ENVIRONS DE  L'AN 1350 , fin de ce que l'on appelle l' "optimum climatique médiéval" , ou période chaude. Il s'ensuivit jusqu'au milieu du XlXe siècle, 'le "petit âge glaciaire", caractérisé par des hivers particulièrement froids et rudes.   

Anno 1350 : En Angleterre, une sécheresse suit une période de tempêtes et inondations.

Anno 1351 : En France, été chaud, sécheresse, blés échaudés. Le niveau du Rhin est très bas, mauvaises récoltes dues à la sécheresse, le prix du froment triple. 

Anno1352 : Sécheresse en été en Angleterre. Le bétail mourait dans les pâtures par manque d'eau. Chaleur et sécheresse sur la Drôme. Un Ouragan sur la région de l’île de Ré provoque une submersion des côtes. Inondations dans la vallée du Rhône. Chaleur excessive en Toscane. En Angleterre, Le 1 novembre une violente tempête renverse arbres, maisons et églises.

Anno 1353 : De mars à mai, inondations dans la vallée du Rhône. Angleterre : de mars à juillet, sévère sécheresse suivie d'une famine. Grande sécheresse en Italie. Terrible tempête et orage à Rome.

Anno 1354 : Grande sécheresse en Angleterre. A Nottingham, depuis fin mars, aucune goutte de pluie pendant 4 mois.

Anno 1355 : En décembre, raz de marée et grandes inondations en Allemagne. 2.000 morts.

Anno 1356 : Sécheresse en Provence jusque début avril. Des processions sont organisées pour la venue de la pluie. Chaleur et sécheresse en Angleterre. Aucune pluie en avril, mai et juin. On relève aussi une terrible tempête. Inondations dans la vallée du Rhône et de la Durance. le 18 octobre Important séisme à Bâle qui se couvre de ruines. le séisme est également ressenti dans la région de Metz. Hiver très doux en Allemagne.

Anno 1357 : En avril et mai plusieurs tremblements de terre en Thuringe et Hesse avec de nombreux dégats.

Anno 1358 : Grande chaleur qui ruine les vignes en Lorraine et en Auxerrois. En novembre, les pluies violentes causent des inondations importantes quand le Rhône et la Durance sortent de leur lit. 

Anno 1359 : Chaleur désastreuse sur la Drôme. Le 20 avril, violent orage à Sienne. Novembre : inondations dans la vallée du Rhône.

Anno 1360 : Le 16 février, grand ouragan sur l'Angleterre. En avril, une violente tempête accompagnée de grêles (comme des oeufs de pigeon, et même les armures n'apportaient que peu de protection) décime l'armée anglaise près de Chartres. On estime les pertes à 1000 hommes et 6000 chevaux. Cet épisode reste connu sous le nom de "Black Monday". mais est également relaté sous d'autres dates. En France, année sèche, chaleur et sécheresse en août (tree-rings fins) blés échaudés.

Anno 1361 : Eté très chaud et grande sécheresse sur la France et l'Angleterre. Ouragan et violents orages sur l' Angleterre : hommes et animaux périrent en plusieurs endroits. 

Anno 1362 : À la mi-janvier, Un énorme coup de vent du sud-ouest en provenance de l'océan Atlantique a balayé l'Irlande, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas et le nord de l'Allemagne, faisant au moins 25.000 morts . Des bâtiments, des tours, sont détruits. Comme la tempête a atteint la mer du Nord, elle se combine avec des grandes marées pour produire le phénomène le plus redouté par les communautés côtières : une onde de tempête. La tempête a soufflé pendant 6 ou 7 jours. Beaucoup de constructions qui n'avaient pas été détruits durent l'être ensuite, tellement elles furent endommagées. Cela fut suivi par une saison très sèche. En avril et en mai, sécheresse à Nîmes et processionnements pour obtenir la pluie. La nuit du 8 au 9 septembre, un raz de marée détruisit une trentaine de localités en Allemagne, ainsi que les îles de Fohr et Sylt. En octobre, inondations dans la vallée du Rhône. La crue était si violente que les remparts d'Avignon furent à nouveau détruits.

Anno 1363 : Grande chaleur et sécheresse en Europe orientale.

Anno 1364 : L' été fut extrêmement chaud et sec dans le Sud de la France. Les champs furent dévastés par une invasion de sauterelles.

Anno 1365 : L' Angleterre et le Pays de Galles furent inondés par des pluies incessantes. En juin, durant plusieurs jours et nuits sans discontinuer, des tempêtes accompagnées d'orages soufflent sur la France et la Bourgogne. Les torrents de pluie qui accompagnaient ces orages détruisirent les murs de Dijon récemment reconstruits.

Anno 1366 : L'année fut froide et sèche en Angleterre. Inondations dans le bassin de l'Eure.

Anno 1367 : En décembre, une violente tempête souffla sur la Flandre, le Brabant et la Picardie. Plusieurs villages de la côte furent détruits par la mer.

Anno 1370 : En France, sécheresse de mars à mai, « sans pluie et sans rosée ".

Anno 1371 : Grande sécheresse dans le Jura.

Anno 1372 : Séisme le 01 juin dans la région de Metz, ressenti jusqu'à Bâle et Strasbourg.

Anno 1373 : Le 02 mars, séisme en Roussillon et en Catalogne. "tout le monde est terrorisé". Le 9 octobre de grandes régions de Frise sont submergées par la mer. La tempête est si violente que de nombreux ports et villages sont abandonnés par leurs habitants. 

Anno 1374 :  Enorme inondation à Montpellier. Inondations dans le bassin de l'Eure. Le 03 février, séisme en Roussillon et Catalogne . "Une multitude de tours et de fortins croulèrent ou furent lézardés". L' été est remarquablement chaud dans le sud de la France. En octobre, de nombreuses localités de Hollande sont envahies par la mer.

Anno 1375 : Inondations dans la vallée du Rhône. Inondations en Allemagne. Le 21 février, séisme à Perpignan.

Anno 1376 : Le 01 février, séisme en Catalogne. Sécheresse en France en août, septembre et octobre. L'étang de Pont de Crau est à sec, ce qui ne s'était jamais produit de mémoire d'homme. 

Anno 1377 : Raz de marée aux Pays-Bas et en Flandre . Il y eut 50.000 morts. Inondations dans la vallée du Rhône. Chaleur et sécheresse en été.

Anno 1379 : Inondations dans le bassin de l'Eure. Le 26  mai survint une grande tempête en Allemagne.

Anno 1380 : Inondations dans le bassin de l'Eure.

Anno 1381 : En décembre grandes inondations en Angleterre dues à des pluies incessantes.

Anno 1382 : En janvier, tempête sur la Manche qui détruisit  de nombreux navires. Beaucoup d'habitations sont détruites. Le 21 mai : tremblement de terre dans le sud de l'Angleterre, dans le Pas-de-Calais et en Flandre, ressenti jusque dans la région de Liège. Nombreuses destructions. réplique ressentie le 24 mai. L' année fut remarquable par une absence totale de vent en Allemagne.  En décembre, inondations en Angleterre suite aux abondantes chutes de pluie.

Anno 1383 : Nombreuses  tempêtes sur la Manche . celle du 25 mars fut remarquable en Angleterre. Eté chaud en France.

Anno 1384 : Eté très chaud et grande sécheresse. Les cours d’eau tarirent pendant l’été de 1384 par le manque de pluies et la sécheresse insupportable qui régna sur toute la France. Des pluies continues arrosèrent ensuite plusieurs régions de la mi août jusque mars de l'année suivante.

Anno 1385 : Grande sécheresse dans le Jura.

Anno 1386 : En septembre, grande tempête et orages sur la France. En Bretagne « Le 5 novembre 1386 encore, se fit sentir à Nantes un violent tremblement de terre". 

Anno 1387 : Le 1 mai, inondations en Allemagne. Inondations dans la vallée du Rhône. En Bretagne - se fit sentir un violent tremblement de terre,  en plusieurs endroits de la province. Ce dernier inspira d'autant plus de terreur qu'il fut accompagné de coups de tonnerre aussi épouvantables que multipliés ». L'abbé Manet (Histoire de la Petite-Bretagne ou Bretagne-Armorique. séisme à Antibes.

Anno 1389 : Le 5 mars, grande tempête sur l' Angleterre qui détruisit les maisons et les arbres. Il y eut de grands pertes dans le bétail. Inondations dans le bassin de l'Eure.

Anno 1390 : Eté très chaud en France, mais entrecoupé d'averses de pluie très violentes.

Anno 1391 : A partir du 9 juillet et pendant six semaines en Angleterre, le ciel et le soleil furent obscurcis par d'importants nuages noirs. Inondations en Allemagne.

Anno 1392 : Eté très chaud et grande sécheresse. La sécheresse opiniâtre de l’été 1392 tarit les sources et empêcha les plus grands fleuves de France d’être navigables. En décembre : inondations dans la vallée du Rhône. 

Anno 1393 : En France et en Angleterre, année chaude. Enorme canicule, les oiseaux « tombaient morts ». les rivières sont à sec.

Anno 1394 : En janvier, une énorme tempête en Flandre vit l’engloutissement de l’ancien bourg de Oostende. En France, 1394 "fut moult grande sécheresse". Eté très chaud et la sécheresse se poursuit en Angleterre. En décembre inondations dans le bassin de l'Eure.

Anno 1395 : le 11 juin, séisme en Rhénanie et à Liège.

Anno 1396 : Raz de marée en Hollande, qui sépare de nouvelles îles du reste du pays.Plusieurs ouragans touchent l' Angleterre, notamment en juillet, août et septembre. Fin octobre, violente tempête sur Paris. Plusieurs tempêtes touchent plusieurs régions françaises. L' année fut qualifiée de "l' année des grands vents". En novembre : inondations dans la vallée du Rhône.

Anno 1398 : Rafales de vent d'une violence inouie sur Montluçon. En octobre : inondations dans la vallée du Rhône.

Anno 1399 : Pluies excessives sur l' Europe qui causent de nombreuses inondations. Le 5 Avril, les eaux de la Moselle montent tant que "estoient si grandes, les yawes (eaux) au champ Naimmeray qu'elles montoient aux baisles des murs de la cité, par dessus les cresnaux". Les eaux entrent par la porte Mazelle. Inondations dans le bassin de l'Eure.

 

A SUIVRE.

 

Jo Moreau

 

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

 

 

réchauffement climatique,climat ancien,giec

 

 

 

 

 

 

11:08 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, climat ancien, giec | |  Facebook |

04/09/2015

LES EVENEMENTS CLIMATIQUES EXTREMES DANS L'HISTOIRE (9).

climat,climat ancien,réchauffement climatique,changements climatiques,Suite n° 9.  (anno 1200-1299)

"IL N'Y A DE NOUVEAU QUE CE QUI EST OUBLIE" (Melle Bertin)

Désormais, chaque inondation quelque peu catastrophique, chaque tornade, chaque anomalie météorologique est rattachée au réchauffement climatique  qui parait-il nous menace, mais dont en plus nous serions responsables !

Pourtant, la consultation de chroniques ou récits anciens est révélatrice de précédents tout aussi apocalyptiques,  et met à mal la notion même de "changements climatiques", et la définition d'un "climat stable" qu'on voudrait instaurer à tout prix.

Contexte et mise en garde, voir : 

1140511.htmlhttp://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/02/27/sur-les-evenements-climatiques-extremes-1-

 

Anno 1200 : A Liège, grande sécheresse au printemps.

Anno 1201-1202 : Angleterre et Irlande : au printemps il y eut des pluies continuelles et de grandes inondations. Les pluies se poursuivirent pendant les années 1202 et 1203, accompagnées d’orages violents et de chutes de grêles, causant de grandes disettes et une grande mortalité. Les tempêtes de 1202 causèrent de grands dommages à la flotte partant pour la 3e croisade au large des Pays Bas.

Anno 1203 : L’année connut une grande mortalité due aux famines, conséquences des pluies ininterrompues en Angleterre et en Irlande.

Anno 1204 : La sécheresse sévit dès le mois de janvier. En France, Angleterre, Espagne et Italie, été très chaud et grande sécheresse. Il ne plut pas ou presque pas pendant les mois de février, mars et avril 1204 : de fortes chaleurs succédèrent à ces trois mois de sécheresse Il s’ensuivit une famine. En Allemagne il y eut de grandes inondations. Dans le Nord de la France, la région de Caen fut submergée (sans doute une submersion par la mer).

Anno 1205 : En France, été très chaud.  En Angleterre, il y eut un ouragan, ainsi que de nombreux orages et des averses de grêle qui détruisirent les récoltes.

Anno 1206 : A Liège, aucun indice d'hiver. Temps estival de janvier à début avril. Grandes inondations en Allemagne. Plusieurs milliers d’habitants, hommes femmes et enfants furent noyés.  En France, en décembre, la Seine déborda et causa de grandes inondations à Paris, accompagnées d’orages. On ne se rappelait pas avoir vu un tel désastre. Des ponts furent endommagés. Les rues ne pouvaient être parcourues qu’en barque.

Anno 1207 : En Angleterre, le 17 janvier il y eut une brusque tempête qui détruisit de nombreuses maisons.  Sécheresse en été à Liège.

Anno 1212 : La France connait un été très chaud et une grande sécheresse. Les côtes de Sicile sont submergées par la mer. Plusieurs centaines de personnes périssent noyées. Raz de marée aux Pays-Bas. 

Anno 1214 : Le 29 aout séisme à Coblence. En Angleterre, la mer se retire sur plusieurs miles pendant toute une journée. A Londres, la Tamise n’a plus qu’une dizaine de centimètres de profondeur, de telle sorte que même les enfants peuvent traverser. Raz de marée aux Pays-Bas. 

Anno 1215 : Gros ouragan sur la Manche.

Anno 1216 : D' importantes inondations font des ravages dans plusieurs pays, 10.000 personnes périssent noyées et quantité de bâtiments sont détruits. Plusieurs étendues de terre sont isolées et deviennent des îles, comme Sylt et Fohr. (il s’agit probablement d’une submersion marine).   

Anno 1218 : Novembre - Violente tempête aux Pays-Bas et submersion du Zuyderzee. On estime les victimes à 100.000 morts. Des inondations touchent également le Schleswig Holstein où on compte 10.000 morts.

Anno 1219 : Le 15 janvier, Submersion par la mer de la Zélande et de la Frise aux Pays-Bas. En France, de grandes inondations ravagent plusieurs villes. A Paris, on se déplace en barque. Ensuite, des pluies violentes se produisirent, Grenoble est totalement inondée.

Anno 1220 : en janvier et février, crue de la Seine. A Liège, aucun indice d'hiver mais temps printanier jusqu'à Noël.

Anno 1222 : Le 25 décembre, tremblement de terre à Brescia. 120.000 morts (?).

Anno 1223 : Le 11 janvier, tremblement de terre à Cologne. En France, crue de la Seine.

Anno 1225 : Grande chaleur et sécheresse à Liège. Violentes tempêtes en Normandie qui abattent les clochers et font de grands dégâts. L'hiver est très doux en Europe Orientale. les pâturages fleurissent en décembre.

Anno 1226 : Eté très chaud et sécheresse extrême, qui entraîna la ruine de presque toutes les récoltes d’été : l’automne de cette année se montra encore chaud et sec ; cette chaleur sèche continue produisit dans toute la France une quantité prodigieuse de vin. En Angleterre survint un terrible ouragan sous un vent du Nord. Enfin, un hiver sec, très froid prolongea la sécheresse jusqu’au mois de février suivant.

Anno 1228 : Un raz de marée submerge la Frise (NL) détruisant habitations, églises et châteaux. 100.000 personnes furent noyées (confusion avec 1218 ?). En Angleterre, l’été fut si chaud que les récoltes furent détruites, cependant que de nombreux et violents orages détruisirent des habitations et tuèrent hommes et bêtes. L’été fut torride sur toute l’Europe.

Anno 1232 : En France, grandes chaleurs en juillet et août. On mit des œufs cuire dans le sable.

Anno 1233 : Crue de la Seine.

Anno 1234 : Importantes inondations dans le bassin du Danube.

Anno 1236 : Eté très chaud en France. En Normandie les récoltes sont détruites. Famine étendue due à la sécheresse.

Anno 1241 : Eté très chaud. En France, la sécheresse sévit du 6 janvier au 20 septembre. Le 23 septembre, tremblement de terre à Caen.

Anno 1248 : raz de marée aux Pays-Bas. Submersions marines signalées en Allemagne et en Angleterre, causant de nombreux morts.

Anno 1249 : En Angleterre, l’hiver fut si doux que les gens croyaient que les saisons s’étaient inversées. Il n’y eut ni gel ni neige, et les gens s’habillaient comme en été. Le froid survint fin mars jusque fin mai. 

Anno 1250 : Le 01 octobre, il y eut un ouragan sur la mer et dans les terres. La mer submergea la région du Winchelsea dans le Sussex, et le bruit des vagues qui s’entrechoquaient s’entendait sur de grandes distances. Il y eut de nombreux naufrages. Plus de 300 maisons et églises furent détruites par les flots. D’innestimables dommages furent constatés également en Hollande et dans d’autres régions d’Europe. 

Anno 1251 : Un été exceptionnellement chaud en Allemagne est la cause d' une grande mortalité.

Anno 1252 : En Angleterre, il n’y eut aucune pluie de la pentecôte jusque en automne. La végétation ne poussait pas et il s’ensuivit une grande famine. Les insectes proliféraient et rendaient les nuits pénibles. Il y eut une grande mortalité dans le bétail. Les chiens et les corbeaux se nourrissaient des charognes, enflaient et en mouraient. Grand incendie de Bourges, conséquence de 10 années d'aridité.

Anno 1256 : Plusieurs tempêtes et orages dans la région de Trèves renversent arbres et constructions.

Anno 1258 : En Europe, l’hiver fut si doux qu’il ne compta que deux jours de gel. En Bretagne en janvier, les pommiers et les fraisiers étaient couverts de fleurs. 

Anno 1259 : le 03 mai; séisme en Flandre. Grande mortalité en Angleterre due à une terrible sécheresse en été.

Anno 1260 : La sécheresse se poursuit, et fut suivie de pluies modérées. En Allemagne, le Rhin déborde et cause une grande mortalité parmi les habitants et le bétail. 

Anno 1262 : Chaleur et sécheresse en France..

Anno 1263 : Chaleur et grande sécheresse, notamment en Hollande.

Anno 1266 : Grandes inondations en Ecosse, dues à des submersions marines, ainsi que des débordements des rivières Tay et Forth, qui causèrent une grande mortalité. Eté chaud en France.

Anno 1267 : En février, inondation marine en Frise. Eté chaud en France. Inondations dans le bassin du Danube.

Anno 1268 : En avril, il y eut en Angleterre une succession ininterrompue d'orages violents pendant 15 jours.  France :été chaud. A Colmar, température très élevée, 12 semaines dès le 14 mai sans pluie, « il y avait tellement de fruits sur les arbres que les branches cassent ».

Anno 1269 : Crue de la Seine.

Anno 1270 : En Allemagne la pluie tomba sans discontinuer. Les réserves de grains pourrirent et il s'ensuivit une grande famine. En France, chaleur et sécheresse.

Anno 1271 : En Angleterre, en juillet, il y eut une épouvantable tempête qui renversa les arbres et les habitations. Une grande famine s'ensuivit. Le 14 octobre, Canterbury fut ravagée par des orages et des inondations "telles qu'on n'en avait jamais vues".

Anno 1272 : En Angleterre, l'année fut marquée par de terribles inondations dues à des pluies incessantes et des tempêtes. L'Ecosse fut particulièrement affectée et pratiquement ruinée. Grandes chaleurs en France.

Anno 1276 : En Angleterre, nombreuses inondations dues aux pluies et à des submersions marines. Grandes inondations à Venise (tsunami ?). En été, chaleur et sécheresse. 

Anno 1277 : Raz de marée aux Pays-Bas. Eté chaud et sec en Europe. Sécheresse exceptionnelle, les cours d'eau, les lacs sont à sec. Grande mortalité. 

Anno 1278 : Inondations du Tibre en Italie.Sécheresse en France et en Angleterre.

Anno 1279 : Tornade en Angleterre, au mois de mai. Les arbres et les hommes furent projetés dans les airs sur de grandes distances, tandis que des lacs étaient asséchés.

Anno 1280 : Raz de marée aux Pays-Bas. En hiver, crue de la Seine. Inondations catastrophiques en Angleterre, qui culminèrent le 02 août. Elles balayèrent les hommes, les troupeaux, les châteaux et autres constructions. Winchelsea fut submergée par la mer. 300 habitations furent noyées. Famine en Bohème qui perdura jusqu en 1282. Des cas de cannibalisme furent rapportés. 

Anno 1281 : Inondation à Paris. Grande sécheresse en Angleterre. La Tamise était à sec, ainsi que d'autres rivières. 

Anno 1282 : Eté chaud en France. En Angleterre, la ville de Boston est ravagée par une tempête qui fit de nombreuses victimes. 

Anno 1284 : L'été en France fut très chaud et sec. Grande tempête en novembre dans le Nord de la France. Un ouragan bouleverse les forêts et détruit de très nombreuses habitations. 

Anno 1285 : Chaleur et sécheresse en France et en Angleterre. Les récoltes sont détruites.

Anno 1286 : Vers 1286 : La Chronique de Saint-Brieuc, nous dit qu'en 1286, avant la mort de Jean Ier, arrivée le 8 octobre, la terre tremble dans toute la Bretagne, pendant 40 jours, et plusieurs fois par jour, surtout à Vannes, où le tremblement fut continuel et renversa de nombreux édifices. Après la mort du duc, le tremblement se fit sentir encore près d'un an surtout à Vannes, mais avec des intervalles. Les secousses se succédèrent nuit et jour, causant de très grands désastres. 

Anno 1287 : En France, été très chaud et grande sécheresse. Il ne plut pas pendant tout l’été ; les puits et les fontaines tarirent. Le 14 décembre, grandes inondations aux Pays-Bas qui font de 50 à 80.000 morts. Grandes inondations en Grande-Bretagne également. 

Anno 1288 : Le 05 février, importantes inondations aux Pays-Bas qui font plusieurs milliers de victimes. Eté chaud en France. En été, la chaleur fut excessive en Angleterre. Il y eut une grande mortalité. Les oiseaux mouraient dans les champs. Hiver très doux en Europe orientale. A Noël, les arbres sont en fleur et les enfants se baignent dans les rivières. 

Anno 1289 : En été, pluies continuelles en Angleterre. Il s'ensuivit une famine. Hiver doux en france. "à Noël, les jeunes filles portent des couronnes de violettes". 

Anno 1291 : Sécheresse en été en Angleterre et en Italie. le 10 septembre, séisme dans la région rhénane. 

Anno 1293 : Eté très chaud en France. Sécheresse en Angleterre. 

Anno 1294 : L'été est à nouveau excessivement chaud. La Provence est particulièrement touchée et les cours d'eau sont à sec. A Marseille, toutes les sources et les puits sont à sec. Le Rhône n'est plus navigable. Grande sécheresse en Angleterre qui cause une grande mortalité. 

Anno 1295 : Grandes inondations en Angleterre. La famine qui s'ensuivit est telle que "les pauvres moururent de faim". 

Anno 1296 :  Eté chaud en France. En hiver, crue de la Seine, qui ne retrouvera son cours normal qu'après 3 mois . 

Anno 1297 : Eté chaud en France.

Anno 1299 : En Angleterre, chaleur inhabituelle en décembre qui fut précédée par un ouragan.

 

A SUIVRE

 

Jo Moreau.

 

BIENVENUE EGALEMENT SUR MA PAGE FACEBOOK :
https://www.facebook.com/BELGOTOPIA-82840099725/

 

10:10 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, climat ancien, réchauffement climatique, changements climatiques | |  Facebook |