Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/11/2015

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : QUEL CONSENSUS ? (50)

Suite n°50

(Voir les 49 listes précédentes dans la catégorie « climat »).

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer que contrairement à un prétendu consensus, de nombreux scientifiques et spécialistes du climat ont émis un avis personnel et contestent tout ou partie des conclusions climatiques émises par le GIEC. 

D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

558 - "Un article de "Nature" prétendait que la preuve scientifique de l'influence du CO2 (sur le climat) était établie. Les mesures démontrent exactement le contraire".

Siegfried Dittrich - Physicien - Chimiste (D).

http://notrickszone.com/2015/03/08/german-physical-chemistry-scientist-on-nature-article-of-proof-of-co2-forcing-measurements-show-exact-opposite/#sthash.PSNu9mK9.dpbs

559 - "Nous croyons que la théorie de l'impact du CO2 émis par l'homme sur un changement climatique mondial catastrophique n'est pas étayée".

Harold H Doiron - PhD - Physicien - Mathématicien - Ex collaborateur à la NASA. 

http://www.therightclimatestuff.com/BoundingClimateSensitivityForRegDecisions.pdf

560 - "Le climat est devenu un sujet complètement artificiel calé sur un calendrier diplomatique et politique".

Philippe Verdier - Master en développement durable - Présentateur météo TV - Chef du service météo France Télévision.

https://www.dailymotion.com/video/x2vp3yz_teaser-climat-investigation-philippe-verdier_news?start=4

561 - "Les scientifiques qui émettent des doutes sur l'exactitude des modèles climatiques (du GIEC) sont stigmatisés et assimilés à ceux qui nient les crimes nazis".

Gordon Brown - PhD - Physicien - Professeur de physique Duke University.

http://gradyent.blogspot.be/2013/12/global-warming-spitting-in-wind.lhtm

562 - "Malgré les tentatives de lier tous les événements météorologiques au réchauffement climatique, la température de la Terre a été globalement stable depuis 2002".

Bill Steffen - Météorologue en chef Wood TV.

http://gradyent.blogspot.be/2013/12/global-warming-spitting-in-wind.html

563 - "Le climat change et a toujours changé. (...) Même si l'influence humaine peut avoir de notables conséquences, elle est peu de chose au vu de l'ensemble du système climatique".

Steven E Koonin - PhD - Physique théorique- Directeur du Centre pour la science Université de New York. Ex sous-secrétaire pour la science du gouvernement Obama.

http://www.wsj.com/articles/climate-science-is-not-settled-1411143565

564 - "L'évolution du climat ne peut s'évaluer que sur un grand nombre d'années, voire des décennies ou des millénaires, et sur de vastes étendues géographiques".

Scott Sabol - Météorologue - WJW FOX 8.

http://sabolscience.blogspot.be/2012/04/dallas-tornadoes-global-warming.html

565 - "La diminution de l'activité solaire conduira à un mini âge glaciaire vers 2030, semblable à celui connu par notre planète vers 1645".

Valentina Zharkova - PhD - Astrophysique - Astronomie - Northumbria University (GB).

http://www.ras.org.uk/news-and-press/2680-irregular-heartbeat-of-the-sun-driven-by-double-dynamo

566 - "Nous allons tout droit vers des hivers très rudes, vers un mini âge de glace"

Richard Harrison - PhD - Physique spatiale - Scientifique en chef Rutheford Appleton Laboratory (GB)

http://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php

567 - "On n'a pas assez de données pour dire que l'homme est seul responsable du réchauffement climatique".

Luc Trullemans - Météorologue (B)

http://www.sudinfo.be/1398094/article/2015-10-16/luc-trullemans-ne-croit-pas-au-rechauffement-climatique-cause-par-l-homme-oui-je?utm_medium=twitter&utm_source=twitterfeed

568 - "Je suis bouleversé par la quantité de mauvaise science publiée simplement parce qu'elle abonde dans le sens de l'idéologie dominante des catastrophes climatiques (...) causées par le CO2"

Jim Steele - MSc - Environnementaliste - Biologiste.

http://www.mercurynews.com/pacifica/ci_24317137/avid-environmentalist-challenges-climate-change-alarmists-book-event

 

A  SUIVRE

Voir la liste complète arrêtée au 10/10/2015 : 

http://belgotopia.blogs.lalibre.be/archive/2015/10/10/550-scientifiques-giecosceptiques-1146796.html 

 

Jo Moreau

 

Un nouveau livre sous la direction du Professeur Istvan Marko. Peut être commandé via :

http://www.amazon.fr/Faillite-du-climatisme-Oyster-Club/dp/2251503072/r 

réchauffement climatique,giec,co2,cop21,consensus

 

12:03 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, giec, co2, cop21, consensus | |  Facebook |

10/06/2014

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, QUEL CONSENSUS ? (47)

Suite n°47 (Voir les 46 autres listes dans la catégorie « climat »)

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par leurs déclarations, que contrairement à un prétendu consensus, de nombreux scientifiques contestent tout ou partie des conclusions climatiques émises par le GIEC. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

520 - "Il n'y a aucune certitude que les activités humaines aient une quelconque influence sur le réchauffement climatique. (...) Ceci est motivé par des méthodes d'observation limitées et des modèles climatiques peu évolués". Daniel Rosenfeld - PhD - Physique des nuages - Professeur Institute of Earth Sciences - University of Jerusalem. http://www.reportingclimatescience.com/news-stories/artic...

521 - "Il n'est pas possible d'attribuer les tendances d'inondations d'origine pluviale au changement climatique d'origine humaine (...) Nous ne pouvons avoir qu'une confiance limitée dans les projections de l'évolution de l'amplitute ou de la fréquence des inondations résultant du changement climatique. (cfr AR5 IPCC). Zbigniew Kundzewicz - PhD - DSc - Geophysicien - Potsdam Institute of Climate - Professor of Earth Sciences - Lead Author IPCC - http://www.tandfonline.com/doi/full/10.1080/02626667.2013...  

522 - "Le climat ne sera nullement influencé par le fait que nous augmentions ou diminuions nos émissions de CO2 (...) Le CO2 n'a aucun impact sur les températures atmosphériques". Michael Connolly - PhD - MSc - Physique - Chimie - Biologie (IRL) http://oprj.net/articles/atmospheric-science/25 http://globalwarmingsolved.com/2013/11/summary-the-physic...  

523 - "Même si nous arrêtions l'usage de tous les combustibles fossiles, nous n'arrêterions pas les changements climatiques, fluctuations qui ont toujours existé". Sharon Meyer - BS - Météorologue - Director Weather Dept WOAX TV. http://www.sevendaysvt.com/vermont/weather-or-not/Content...

524 - "La théorie de l'origine humaine des changements climatiques est une hypothèse sans fondement (...) Si vous interrogez des scientifiques n'ayant aucun intérêt dans la question, ils vous diront que rien ne valide cette théorie". Leslie Woodcock - PhD - Ex Professor of Chemical Thermodynamics - University of Manchester - ex NASA researcher. http://www.yorkshireeveningpost.co.uk/news/latest-news/to...  

525 - "Ne tombez pas dans le piège d'un 'consensus scientifique' qui soutiendrait la thèse des gaz à effet de serre causant un réchauffement inhabituel de la planète. La science n'est pas conduite par la règle de la majorité". Karl Bohnak - Météorologue - Chief Meteorologist WLUC TV- http://anhonestclimatedebate.wordpress.com/tag/global-war...  

526 - "La Russie doit se préparer à un refroidissement du climat survenant après une brève période de réchauffement". Natalia Riazanova - Directrice du laboratoire de géo-écologie - Université des Relations Internationales de Moscou (MGIMO). http://french.ruvr.ru/2014_04_19/Quel-remede-contre-le-re...

 

527 - "A cause de l'argent, le débat sur le réchauffement global a quitté le domaine scientifique pour devenir politique". Morgan Palmer - Météorologue KIRO7 TV. http://www.kltv.com/story/7332826/local-meteorologists-de...

528 - "Les prévisions des phénomènes complexes restent impossibles. Prédire le climat ne fait pas exception (...) Pourtant, on continue à affoler les populations". Didier Raoult - Biologiste - Professeur de microbiologie Faculté de Médecine de Marseille. http://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/le-c...  

529 - "Il semble que les médias et les organisations environnementales ont tendance à accentuer ou même exagérer les dommages causés par le changement climatique". Fuhai Hong - PhD - Professeur d'Economie - Université Technologique de Nanyang (Singapour) http://ajae.oxfordjournals.org/content/early/2014/02/24/a...  

530 - "Les cycles solaires et leur influence sur les océans suffit à expliquer -par la résonance gyrale océanique- le réchauffement climatique de la deuxième moitié du XXe siècle, et ensuite la stagnation de la température moyenne" Jean Louis Pinault - Hydrogéologue - Sciences de la Terre. http://climateguy.blogspot.be/2014/05/dr-jean-louis-pinau...  

531 - "Les outils météo satellitaires sont trop récents pour que les climatologues puissent prétendre disposer de séries de données modernes assez longues et complètes, pour affirmer un dérèglement de la météo et un changement de la fréquence, comme de l'intensité, des phénomènes météo catastrophiques". Michel Erpicum - Docteur en Sciences Géographiques - Climatologue - Directeur du Laboratoire de Climatologie Université de Liège (B) http://m.levif.be/info/actualite/environnement/la-transit...

A suivre.

La liste complète et à jour des déclarations de scientifiques « GIECosceptiques », avec les liens directement accessibles, peut être obtenue sur demande via mon e-mail : jo_moreau@yahoo.fr  En indiquant « liste » comme objet du message. Un instrument efficace de contre-information à diffuser dans votre entourage ! L’usage de tout ou partie de la liste est libre, sous réserve d’en mentionner la source : http://belgotopia.blogs.lalibre.be/  

Des records climatiques sans précédent ? Anno1504

Année chaude et sèche. En Italie, l’hiver est aussi doux que le printemps. L‘été fut « l’un des plus chauds du demi-millénaire » « Ciel de cuivre et terre de feu ». Le bétail doit descendre des montagnes. Processions dans le Lyonnais où les cours d’eau sont à sec. Des processions sont également organisées en Italie. En Bourgogne, l’été fut extrêmement chaud et sec. Il y eut de nombreux incendies. Une terrible sécheresse ravagea aussi l’Angleterre. Vendanges le 17 septembre très chaud dans l’hémisphère nord.

réchauffement climatique,GIEC,CO2,consensus,es auteurs :

Anne DEBEIL - Ingénieur civil Chimiste - Ingénieur conseil en sécurité et environnement.

Ludovic DELORY - Licencié en Journalisme - Essayiste et Journaliste.

Samuel FURFARI - Ingénieur civil Chimiste - Docteur en Sciences appliquées - Maître de Conférences à l’Université Libre de Bruxelles.

Drieu GODEFRIDI - Juriste - Docteur en Philosophie - Essayiste.

Henri MASSON - Ingénieur Civil - Docteur en Sciences Appliquées - Professeur émérite à l’Université d’Anvers - Professeur visiteur à la Maastricht School of Management (NL).

Lars MYREN - Ingénieur Civil Chimiste - Ingénieur conseil en sécurité et environnement.

Alain PREAT - Docteur en Géologie - Professeur à l’Université Libre de Bruxelles.

Istvan E MARKO - Docteur en Chimie - Professeur à l’Université Catholique de Louvain - Coordinateur scientifique de l’ouvrage.

Préface de Carlo RIPA di MEANA - Ancien commissaire européen à l’environnement - Ancien ministre italien de l’environnement.

Pour ceux qui ne possèderaient pas encore ce livre incontournable, il peut être commandé via :

http://texquis.com/texquis-essais/22-climat-15-verites-qu...

Ou

http://www.amazon.fr/Climat-15-v%C3%A9rit%C3%A9s-qui-d%C3...

Ou encore en le réservant chez votre libraire préféré.

17:35 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, giec, co2, consensus | |  Facebook |

28/02/2014

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, QUEL CONSENSUS ? (46)

Suite n°46 (Voir les 45 autres listes dans la catégorie « climat »)

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

508 - "Prévoir et contrôler le climat a toujours été un objectif fallacieux.(...) Le changement climatique et les conditions météo extrêmes ont mis en danger chaque génération d'êtres humains, mais nous sommes les premiers à sacrifier nos économies sur les autels des dieux du climat". Viv Forbes - PhD - Sciences appliquées - Géologue. http://australianconservative.com/2011/01/adapting-to-cli...

509 - "Dire que le CO2 est le principal facteur dans les changements climatiques est une affirmation ne reposant sur aucune preuve". Jonathan DuHamel - MSc - Géologue - Recherches minières http://tucsoncitizen.com/wryheat/2013/04/01/hansen-burnin...

510 - "Il y a 4 à 9000 ans, l'atmosphère était plus chaude qu'aujourd hui. La calotte glaciaire du Groenland était la plus réduite de l'histoire récente, tandis qu'il y a 3 à 5000 ans, les océans étaient plus chauds". Jason Briner - PhD - Professeur associé de Géologie - University of Buffalo. http://www.sciencedaily.com/releases/2013/11/131122165523...

511 - "L"hémisphère Nord pourrait entrer dans une période de refroidissement climatique aux environs de 2015". Mototaka Nakamura - ScD - Météorologue - Dynamique du climat - Senior Scientist Japan Agency for Marine-Earth Science - Research Scientist University of Hawai. http://journals.ametsoc.org/doi/abs/10.1175/JCLI-D-12-004...

512 - "Le CO2 n'est pas la principale cause du réchauffement climatique, mais bien l'interaction de l'activité solaire et la pénétration des rayons cosmiques dans l'atmosphère terrestre" Terry (Edward) Wimberley - PhD - Professeur Ecological Studies Florida Gulf Coast University. http://www.napleschamber.org/Chamber/articles_Detail.aspx...

513 - "Les médias favorisent les alarmistes du réchauffement climatique, et ignorent ou marginalisent ceux qui constatent qu'il n'existe aucune évidence convaincante de l'influence éventuelle du CO2 produit par l'homme sur le climat". Mark Campbell - PhD - Chimie Physique - Professeur US Naval Academy http://www.globalwarminghoax.com/print.php?news.100

514 - "Le CO2 n'est pas un facteur majeur du réchauffement climatique, pas plus aujourd'hui que dans les variations du passé". Leighton Steward - MSc - Géologue - Auteur de "Fire, Ice and Paradise". http://www.plantsneedco2.org/default.aspx?act=documentdet...  

515 - "La machine climatique mondiale est extrêmement complexe (...) Les scientifiques du GIEC sont majoritairement d'accord entre eux. Mais de nombreux climatologues ou Instituts indépendants émettent régulièrement des théories contradictoires". Frederic Decker - Géographe - Météorologue à Meteo News. http://www.atlantico.fr/decryptage/signaux-mediatiques-co...  

516 - "Tous les changements (climatiques) ont un caractère cyclique (...) Nous sommes touché à chaque fois par le changement de circulation des courants atmosphériques qui influent sur la température et les précipitations". Arkadi Tichkov - Académie des Sciences de Russie - Directeur adjoint Institut de Géographie. http://french.ruvr.ru/2014_01_24/Baisse-de-l-activite-sol...

517 - "L'activité solaire a contribué à l'effet de serre (...) Le rôle des activités humaines est exagéré". Serguei Aviakiane - PhD - Physicien - Mathématicien. http://french.ruvr.ru/2013_07_15/Qu-est-ce-qui-nous-atten...

518 - "Le changement climatique est piloté par l'activité solaire, et non par les émissions de CO2". Gerhard Lobert - Physicien - Ex project leader of Aeronautics (D) http://jennifermarohasy.com/2009/03/atmospheric-greenhous...

519 - "Il n'existe aucune preuve scientifique d'une influence dangereuse des activités humaines sur le climat". Larry Bell - Professor Space Architecture - University of Houston - Auteur de « Climate of corruption : Politics and Power behind the Global Warming Hoax ». http://www.forbes.com/sites/larrybell/2014/02/24/lets-be-...  

A suivre.

Des records climatiques sans précédent ? Anno 838

Dans toute l’Eurtope, l’hiver fut caractérisé par le vent et la pluie. Les orages furent constatés de janvier à la mi-février accompagnés de pluies diluviennes qui occasionnèrent de grandes inondations dans l‘Ouest de l‘Europe. , jusqu’à ce que en mars, une chaleur extraordinaire assécha la terre. L’année 838 fut caractérisée par des changements atmosphériques très inhabituels. Un raz de marée engloutit la presque totalité de la Frise (NL)

Jo Moreau

réchauffement climatique,changement climatique,CO2,GIEC,consensus,Un livre incontournable, qui peut être commandé via  

 

http://texquis.com/texquis-essais/22-climat-15-verites-qui-derangent.html 

Ou 

http://www.amazon.fr/Climat-15-v%C3%A9rit%C3%A9s-qui-d%C3%A9rangent/dp/2930650052/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1368784858&sr=1-1&keywords=15+v%C3%A9rit%C3%A9s+qui+d%C3%A9rangent

12:10 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, changement climatique, co2, giec, consensus | |  Facebook |

02/12/2013

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, QUEL CONSENSUS ? (45)

Suite n°45 (Voir les 44 autres listes dans la catégorie « climat »)

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

498 - "Le soleil influence le climat d'une façon bien plus significative que ne le laisse apparaître le GIEC". Bruce J West - PhD - Physicien - Professeur adjoint Duke University - Chercheur auprès de Army Research Laboratory. http://mechatronics.ece.usu.edu/foc/event/FOC_Day@USU/200...

499 - "Le réchauffement global constaté de 1974 à 1998 s'est stabilisé depuis. Le CO2 n'a rien à voir avec le réchauffement climatique, en fait il refroidit la Terre. La fonte des glaces de l'Arctique n'a rien à voir avec le réchauffement global". Pierre R Latour - PhD - Chemical Engineer. http://slayingtheskydragon.com/en/blog/192-that-bogus-gre...

500 - "Le GIEC privilégie un réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre, et ignore une série de phénomènes climatiques causés par le rayonnement cosmique, le géomagnétisme, les forces de gravitation solaire. Nous sommes engagés dans un processus de refroidissement qui pourrait durer jusqu'à la fin du XXIe siècle". Ivanka Charvatova - CSc (PhD) - Astrophysicienne - Geophysical Institute of Czech Academy of Sciences. http://suite101.com/article/top-scientist-says-new-solar-...

501 - "L'Europe entière postule l'existence d'un réchauffement climatique dû à l'augmentation des gaz à effet de serre. Mais les chercheurs occidentaux se fourvoient". Valeri Loukine - Glaciologue - Directeur adjoint Institut russe de Recherches Arctiques et Antarctiques. http://french.ruvr.ru/2013_05_06/Le-rechauffement-climati...

502 - "(en Australie) Il n'y a pas d'augmentation du nombre des catastrophes naturelles depuis 1950. Le concept du changement climatique responsable d'une augmentation de phénomènes météorologiques extrêmes est une fiction". John McAneney - PhD - Sciences de l'Environnement - Directeur Risk Frontiers - Macquarie University (AUS) http://www.theage.com.au/environment/climate-change/clima...

503 - "Quand on compare les résultats donnés par les modèles, avec les données météo réelles provenant des régions tropicales, on constate des divergences de plus de 2°C pour les températures, et plus de 20% pour les précipitations. Or ces modèles forment la base du rapport 2014 du GIEC" Julian-Ramirez Villegas - International Center for Tropical Agriculture (Columbia) -Institute for Climate and Atmospheric Science - University of Leeds. http://iopscience.iop.org/1748-9326/8/2/024018/

504 - "Il n'y aura pas de catastrophe globale due à la fonte des glaciers dans les siècles à venir. Une élévation catastrophique du niveau des océans ne pourra être provoquée que par un évènement dans le système Terre-Soleil, ou une collision avec un astéroïde". Viktor Boyarski - Glaciologue - Directeur de l'Institut russe de Recherches Arctiques et Antarctiques. http://french.ruvr.ru/2013_05_06/Le-rechauffement-climati...

505 - "Dans l'histoire de la Terre, il n'y a pas de corrélation entre le taux de CO2 et la température.(...) Quantité de soi-disant "preuves" attribuées au soi-disant réchauffement climatique d'origine humaine, ne sont nullement probantes". François Gervais - Physicien - Professeur émérite Université de Tours - ex relecteur du GIEC - Auteur de "L' Innocence du Carbone". http://www.pcfbassin.fr/Fichiers%20PDF/Environnement/Ques...

506 - "La tendance constatée d'un modeste réchauffement climatique est compatible avec le calendrier et l'ampleur des cycles naturels des températures que la Terre connait depuis des milliers d'années". Peter Friedman - PhD - Associate Professor Mechanical Engineering (experimental fluide mechanics) University of Massachusett. http://www.southcoasttoday.com/apps/pbcs.dll/article?AID=...

507 - "Le rôle du soleil dans le réchauffement climatique a été sous-estimé à tort, au profit du rôle de la responsabilité humaine". Georgios Florides - PhD - Maître de conférences - Cyprus University of Technology. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1364032...

À suivre

=============================================

CETTE LISTE EST A DIFFUSER SANS MODERATION

La liste complète des déclarations de scientifiques GIECosceptiques parue à ce jour (plus de 500 !), avec les liens utiles, peut être obtenue sur simple demande à :

jo_moreau@yahoo.fr

En indiquant « liste » comme objet du message. Un outil efficace pour une information objective de votre entourage.

=============================================

Des records climatiques sans précédent ? Anno 1793

Eté très chaud et grande sécheresse. Une sécheresse sévit déjà au printemps. Les grandes chaleurs commencèrent à Paris le 1er juillet ; à Montmorency, après le 4. Elles augmentèrent si rapidement, que la journée du 8 figure déjà parmi les époques de leur maximum. Pendant tout le mois, le thermomètre se balança, au milieu du jour, entre 40° et 25° à 26°, en indiquant douze fois 24° à 34°, et dix fois 34° à 40° ; son élévation ne fut guère moindre les dix-sept premiers jours du mois d’août. Le maximum de la chaleur a donné 38°4 le 8 juillet à l’Observatoire Royal de Paris, et 40° le 16 du même mois à l’Observatoire de la Marine. Durant ces grandes chaleurs, le vent resta fixé au nord, le ciel fut presque toujours beau, clair et sans nuages. Ces grandes chaleurs ont été très sèches, lourdes et accablantes quoique entrecoupées de violents orages, ; elles différèrent peu du jour à la nuit et du matin au soir. Les objets exposés au soleil s’échauffaient à un tel degré qu’ils étaient brûlants au toucher. Des hommes et des animaux moururent asphyxiés, les légumes et les fruits furent grillés ou dévorés par les chenilles. Les meubles et les boiseries craquaient, les portes et les fenêtres se déjetaient ; la viande, fraîchement tuée, ne tardait pas à se gâter. Une transpiration incessante macérait la peau, et le corps nageait continuellement dans un bain de sueur fort incommode. C’est surtout le 7 juillet qu’on a pu constater de semblables effets. Le vent du nord vint apporter ce jour-là une chaleur si extraordinaire, qu’il paraissait s’exhaler d’un brasier enflammé ou de la bouche d’un four à chaux. Cette chaleur était étouffante, régnait par un ciel très clair, arrivait par bouffées intermittentes, et produisait à l’ombre une impression aussi brûlante que celle des rayons du soleil le plus ardent. Malgré la grande sécheresse, 6 tempêtes désastreuses balayèrent la France, dont 5 pendant le seul mois de juillet causèrent de grands dommages. A Vérone, en Italie,la chaleur fut si suffocante que plusieurs moissonneurs perdirent la vie dans les champs. Cette chaleur inhabituelle sévit sur toute l’Europe.

Jo Moreau.

---------------------------------------------------------------------------------------------

réchauffement climatique,changement climatique,GIEC,CO2,consensus,Un livre incontournable, qui peut être commandé via 

 

 

 

http://texquis.com/texquis-essais/22-climat-15-verites-qui-derangent.html 

Ou 

http://www.amazon.fr/Climat-15-v%C3%A9rit%C3%A9s-qui-d%C3%A9rangent/dp/2930650052/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1368784858&sr=1-1&keywords=15+v%C3%A9rit%C3%A9s+qui+d%C3%A9rangent

11:17 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : réchauffement climatique, changement climatique, giec, co2, consensus | |  Facebook |

05/03/2013

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE, QUEL CONSENSUS ? (41)

Suite n°41 (Voir les 40 autres listes dans la catégorie « climat »)

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

449 - "Il existe des corrélations entre la température terrestre et des facteurs naturels (taches et cycles solaires, variations magnétiques et courants océaniques) bien meilleures que la corrélation entre climat et les niveaux de CO2" H.Leighton-Steward - BS - MS - Géologue environnementaliste - ex cadre industrie énergétique. http://www.wnd.com/2011/12/376005/

450 - "Basées sur des modèles (climatiques) fondamentalement faux, les politiques gouvernementales devraient être immédiatement reconsidérées". Jef Reynen - Professeur honoraire Mechanical Engineering - Delft University (NL) http://www.tech-know-group.com/papers/IR-absorption_updat...

451 - "Lier la température du globe à la concentration de CO2 dans l'atmosphère est une hypothèse simpliste à l'extrême. Le bilan thermique de l'atmosphère est très complexe". James Dent - BSc - Météorologue - Hydrologue - ex collaborateur UK Meteorological Office - World Meteorological Organisation. http://www.eadt.co.uk/news/features/climate_change_and_my...

452 - "Il n'existe aucune certitude sur la cause principale de la fonte des glaces du Groenland". Christopher Harig - PhD - Géophysicien - Research Associate - Princeton University (USA) http://phys.org/news/2012-11-embracing-noise-greenland-co...

453 - "L'influence des activités humaines sur le climat constitue une nouvelle hypothèse sur le concept. Pour être validée, elle doit être confirmée par des preuves irréfutables, et survivre à toutes les réfutations. L'hypothèse des gaz à effet de serre émis par l'homme ne satisfait à aucun de ces critères". Walter Cunningham - BS - MS - Géophysicien - ex Astronaute Apollo 7. http://www.chron.com/opinion/outlook/article/Climate-chan...

454 - "L'hypothèse du GIEC d'un réchauffement de la planète causé par les activités humaines ne découle pas d'une méthode scientifique. Il existe d'autres hypothèses beaucoup plus crédibles". Alan Carlin - PhD - BS - Physicien - Ex collaborateur US Environmental Protection Agency. http://www.carlineconomics.com/

455 - "Le réchauffement global n'est pas la cause du retrait des glaciers. Il s'agit là d'un simple épisode cyclique". Milap Chand Sharna - PhD - Glacial Geomorphology Jawaharlal Nehru University (India) http://www.mumbaimirror.com/index.aspx?Page=article&s...

456 - "Le découplage entre les quantités de CO2 relachées dans l'atmosphère et la température globale qui stagne depuis 15 ans, est la preuve de la complexité de la recherche climatique". Thomas Wijsmuller - Météorologue - ex Collaborateur de la NASA - Royal Dutch Weather Bureau (NL) http://www.colderside.com/Colderside/Temp_%26_CO2.html

457 - "L'establishment environnementaliste utilise une réthorique basée sur une science manipulée (l'homme responsable des changements climatiques) pour imposer son propre agenda à tous". Michael Coffman - PhD - Forest Science - Biology. http://www.redicecreations.com/radio/2008/01jan/RICR-0801...

458 - "Les émissions humaines de CO2 ne contribuent pas significativement aux variations climatiques, aucune preuve scientifique ne cautionne cette théorie". Kees Le Pair - PhD - Physicien - ex Directeur Stichting voor de Technische Wetenschappen (NL) http://www.clepair.net/climate%20change.html

459 - "Les scientifiques impliqués dans la théorie du réchauffement climatique causé par l'homme ont négligé le respect des principes de la véritable démarche scientifique". Edward R Swart - PhD - DSc - Physical Chemistry - Computer Science - ex President Rhodesia Scientific Association. http://www.amazon.ca/review/R395YL9ML12IE7

460 - "Le concept d'émissions de CO2 contrôlant le climat est devenu un axiome défendu avec une ferveur religieuse par le GIEC, et des organisations telles que Greenpeace et le WWF". Peter A Ziegler - PhD - Géologue - Professeur Global Geology University of Basel (CH) http://www.friendsofscience.org/assets/documents/Ziegler-...

461 - "La plus grande menace générée par la théorie impliquant la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique, est l'énorme dommage économique découlant d'investissements inutiles". Peter Bloemers - Professeur émérite Biochimie - Université de Nymegen (NL) http://zapruder.nl/portal/artikel/global_warming_sucks/

A suivre.

« Non seulement les journalistes n’ont pas à rendre compte de ce que disent les scientifiques sceptiques, ils ont la responsabilité de ne pas en rendre compte ». (GELBSPAN ROSS- éditeur du Boston Globe - 07/2000)

 *********************************************************************************************************** La liste complète par ordre alphabétique des « déclarations de scientifiques sceptiques sur les conclusions du GIEC», mise à jour au 12/12/2012 et reprenant l’ensemble des listes à cette date avec tous les liens utiles, peut vous être envoyée sur simple demande à jo_moreau@yahoo.fr En indiquant « liste » comme objet du message. Un outil efficace de contre-information pour votre entourage, à diffuser sans modération !. ************************************************************************************************************ Des records climatiques « sans précédent » ??? Anno 1556 : Grande sécheresse en France. Il ne pleut pas du 26 mars jusqu’au 10 août. Printemps très chaud. Brusque coup de chaleur. Blés échaudés. Eté brûlant. Vendanges extrêmement précoces. Incendies de forêt en Normandie. Partout, les cours d’eau s’assèchent. En Italie, la chaleur est excessive. En Angleterre, le 29 décembre, survient une terrible tempête accompagnée d’orages.

Jo Moreau

17:17 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : réchauffement climatique, changements climatiques, giec, ipcc, co2, consensus | |  Facebook |

11/10/2011

CHANGEMENTS CLIMATIQUES, consensus disiez-vous...(28)

Suite n°28

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

- "Le grand minimum solaire prochain sera similaire à celui qui a causé le petit âge glaciaire, et durera approximativement jusqu'à l'an 2100". Cornelis de Jager - PhD - Physicien du Soleil - ex Secrétaire Général du International Astronomical Union. http://journalofcosmology.com/ClimateChange111.html

- "Les changements climatiques ont toujours existé, avec des niveaux de CO2 bien plus élevés qu'aujourd'hui. Je préfère le climat actuel, même avec un éventuel réchauffement, que la prochaine ère glaciaire qui s'annonce". John T Everett - PhD - Directeur Fisheries Research Division du NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) - Ecosystem Analyst - Ex collaborateur du GIEC. http://www.climatechangefacts.info/ClimateChangeDocuments...

- "Les cycles solaires sont responsables des changements climatiques. Nous nous dirigeons maintenant vers un refroidissement". Galina Mashnich - Physique du Soleil - Institute of Solar Terrestrial Physics -Russian Academy of Sciences. -

- "Le véritable désastre ne sera pas le réchauffement climatique soutenu par des modèles informatiques douteux, mais bien le refroidissement global". Norman Borlaug - Agronome - Prix Nobel de la Paix - Concepteur de la "Révolution Verte". http://climaterealists.com/?id=4053

- "L'hystérie du réchauffement global est basée sur des prédictions non établies de modèles climatiques, eux-mêmes bâtis sur des processus approximatifs de phénomènes physiques extrêmement complexes" James P Koermer - PhD - Météorologue - ex Directeur de Atmospheric Sciences US Air Force - Professeur de Météorologie Plymouth State University. http://goliath.ecnext.com/coms2/gi_0199-7599803/Climate-c...

- "Le CO2 émis par les activités humaines n'a aucune influence sur le climat. Le GIEC utilise des données inappropriées pour ses modèles informatiques". Anton Uriarte - PhD - Géographe - Spécialiste en Climatologie- Ex professeur Université du Pays Basque (SP) - Fellow du Royal Meteorological Society. http://antonuriarte.blogspot.com/

 - "Les modèles climatiques peuvent amener des conclusions trompeuses, par la présence d'hypothèses sous-jacentes présentes lors de leur programmation". Donald DuBois - PhD - Spécialiste en modélisation informatique. http://www.takeonit.com/question/69.aspx

- "Le GIEC et les scientifiques du climat ont ignoré la littérature scientifique sur les principes de la prévision. Nous n'avons trouvé aucune référence sur les méthodes utilisées". J. Scott Armstrong - PhD - Spécialiste en management et en prévisions à long terme. http://ff.org/images/stories/sciencecenter/armstrong_pres...

http://en.wikipedia.org/wiki/J._Scott_Armstrong

- "Il y a une similitude remarquable entre la croyance au surnaturel, et la croyance en la responsabilité de l'homme dans le réchauffement climatique. Toutes deux font appel à une adhésion aveugle de leurs partisans". Chris Schoneveld - PhD - Géologue (NL) http://web.me.com/chrisschoneveld/Global_Warming/Why_the_...

- "Le mythe du CO2 responsable du réchauffement climatique a largement été répandu par Al Gore et son documentaire de 2006. Or les relevés historiques montrent que le réchauffement climatique précède l'augmentation des niveaux de CO2". Andrew Miall- PhD - Géologue - Professeur de Géologie Université de Toronto - Ex Président de l'Académie des Sciences du Canada.http://www.mcgilltribune.com/news/speaker-on-campus-andre...

- "Il n'y a pas de preuve que les émissions de CO2 soient responsables d'un réchauffement climatique. La corrélation ne constitue pas une preuve de causalité. Les modèles climatiques générés par ordinateur ne sont actuellement pas crédibles". Howard Greyber - PhD - Astrophysicien - Membre actif de International Astronomical Union. http://www.nytimes.com/2007/09/30/opinion/30iht-edletters...

Les records climatiques "sans précédent" :... Anno 1803 : la sécheresse dura du 04 juin au 01 octobre. Les puits et fontaines se tarirent. A Paris, le petit bras de la Seine resta presque à sec. Dans quelques départements, l’eau manquait

A suivre.

Voir les 27 listes précédentes dans la catégorie « climat ».

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

Jo Moreau.

16:33 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, changements climatiques, co2, giec, consensus | |  Facebook |

22/09/2011

CONSENSUS CLIMATIQUE, DISIEZ-VOUS (27)

Suite n°27

Mon seul but par ce genre de billet : démontrer par des déclarations de scientifiques, que le prétendu consensus sur les conclusions climatiques émises par le GIEC, n‘existe pas. D’autres citations contredisent certaines idées reçues.

- « D’autres expertises (que celle du GIEC) sur les changements climatiques existent, et le débat n’est pas clos. La recherche scientifique devrait être indépendante de la politique ». Joseph Conklin - Météorologue - Collecte et analyse des Observations Météo de surface.

- "Quant aux modifications du climat, les données enregistrées montrent clairement l'influence des variations de l'ennuagement dues à l'influence du rayonnement solaire, et donc de la chaleur atteignant la surface de la planète ". Martin Wild - Climatologue - Senior scientist Institute for Atmospheric and Climate Science (CH).

- "Le GIEC fait une erreur fondamentale dans la façon d'analyser les données climatiques, et tire des conclusions sur l'importance des changements de température fondées sur une hypothèse de base insoutenable". Douglas J Keenan - Mathématicien - Spécialiste en analyse des statistiques.

- « Quand vous êtes chaque jour dans les prévisions météo, vous réalisez le peu de fondement de nos modèles informatiques ». Mel Goldstein - PhD - Météorologue - Ex Professeur de Météorologie Western Connecticut State University (USA)

- « Le 'Climategate' a mis en évidence la pression exercée par des membres influents du GIEC sur les éditeurs, mais aussi la rétention de données. Cela mène à de graves problèmes de fiabilité scientifique » . Aynsley Kellow - PhD - Professeur Université de Tasmanie - Spécialiste en politique environnementale - Ex collaborateur du GIEC. (AUS)

- "Une majorité d'économistes considère comme certaine la responsabilité humaine sur les changements climatiques. Ceci n'est pas un bon point de départ, et ils devraient prendre en compte les énormes incertitudes qui subsistent". David Henderson - Economiste - Ex directeur Département Economie et Statistiques de l'OCDE.

- "La façon dont les scientifiques du GIEC ont marginalisé leurs confrères qui ne partagent pas leurs conclusions sur le réchauffement climatique est particulièrement inquiétante". Neil Frank - PhD - Météorologue - ex Directeur du National Hurricane Center (USA)

- "On augmente artificiellement le nombre de tempêtes tropicales, en y incorporant les sous-orages tropicaux, afin de conforter l'hypothèse du réchauffement climatique". Joe Sobel - PhD - Météorologue - Prévisionniste.

- "Le changement climatique n'est pas un problème de l'âge industriel. Les preuves de modifications parfois brutales du climat avant même l'apparition de l'homme pourrait influer sur la compréhension du réchauffement actuel". Simon C Brassell - PhD - Prof of Geological Sciences Indiana University - Biochemistry and Molecular Organic Geochemistry (USA)

- "Les variations climatiques sont le fait de causes naturelles. Nous nous dirigeons vers un refroidissement climatique similaire à celui qui prit fin au XlX e siècle". David Dilley - BS - Météorologue - Membre du National Weather Association - Auteur de "Global Warming, global cooling, Natural cause found".

- "Le problème des changements climatiques a été artificiellement gonflé par les milieux scientifiques, politiques et environnementaux qui tous y voient un intérêt". Francis Massen - Physicien - Professeur en Sciences Physiques et Mathématiques (LUX).

A suivre.

Voir les 26 listes précédentes dans la catégorie « climat ».

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS.

Jo Moreau.

16:35 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement climatique, giec, gaz effet de serre, co2, consensus | |  Facebook |

25/05/2010

CONSENSUS CLIMATIQUE, DISIEZ-VOUS (13)

Suite n°13

- « Rien n’établit que le CO2 soit la cause d’un réchauffement climatique. La plupart des changements climatiques sont le fait de variations naturelles » . George Taylor - Météorologue - Collège des Sciences Océaniques et Atmosphériques Université d’Oregon - ex-président de l’Association Américaine des Climatologues d’états.

- « La menace présumée des prétendues armes de destructions massives de Saddam Hussein a eu d’importantes conséquences géopolitiques. Prenons garde que ceux qui cherchent à amplifier les risques liés aux changements climatiques ne nous conduisent à des conséquences similaires ». Mike Hulme - Professeur de Sciences environnementales East Anglia University (GB)- ex directeur du Tyndall Centre for Climate Change Research.

- « Il n’existe aucune preuve de l’influence du CO2 dans le processus climatique ». Jarl R. Ahlbeck - PhD - Professeur associé de Technologie Environnementale Abo Akademi University (Finland) - ex membre de Greenpeace.

- « Les orientations prises quant au réchauffement climatique ne seront pas décidées sur des bases scientifiques, mais sur base d’intérêts politiques et économiques ». Benny Peiser - Professeur d’Anthropologie Sociale - Faculté des Sciences Liverpool John Moores University (GB).

- « Toutes les périodes glaciaires ont commencé par une élévation de la température globale. Le récent réchauffement est naturel et précède un nouvel âge glaciaire ». George Kukla - Paléoclimatologue - Professeur émérite de Climatologie Columbia University - Chercheur au Lamont-Doherty Earth Observatory (USA).

- « Malheureusement, la climatologie est devenue une idéologie. Il est tragique de constater que certains scientifiques -peut-être bien intentionnés- ont attisé une frénésie mondiale sur un phénomène pour le moins douteux (l’influence humaine sur les changements climatiques) ». Robert H. Austin - PhD - Physicien - Professeur Princeton University (USA).

- « Les éléments qui influencent le climat sur le long terme ne sont pas connus avec assez d’exactitude que pour déduire (l’origine) d’éventuels changements climatiques ». Jack Barrett - PhD - Professeur au King’s College London.

- « On prétend que le réchauffement climatique de ces 100 dernières années est dû aux gaz à effet de serre d’origine humaine, avec une certitude de 90% . J’en suis très surpris, sachant que les modèles utilisés sont hautement incertains ». Ben Herman - PhD - Directeur de l’Institut de Physique Atmosphérique - Université de l’Arizona (USA).

- «Pour ce qui concerne le réchauffement climatique, je suis préoccupé par le fait que nous sommes passés d’un manque total de précautions à une panique irrationnelle, et que nous prenons des décisions basées sur la peur plutôt que sur des bases scientifiques ». Daniel B. Botkin - PhD - Biologiste - Professeur d’Ecologie et de Biologie Marine University of California (Santa Barbara) - Professeur de Biologie George Mason University.

- « On peut relever la concordance historique entre l’activité solaire et le climat de la Terre ». Douglas V. Hoyt - Climatologue - Physique du Soleil.

- « Il apparaît que les résultats des modèles climatiques sont en désaccord avec les températures observées dans la troposphère ». David H. Douglass - PhD - Département de Physique et Astronomie - Université de Rochester (USA)

A suivre.

Voir les 12 précédents billets dans la catégorie « climat ».

Jo Moreau

18:48 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : climat, réchauffement, politique, giec, consensus, co2 | |  Facebook |

02/03/2010

CONSENSUS CLIMATIQUE, DISIEZ-VOUS (10)

Suite n°10

- « La gigantesque et triste farce mondiale qu’est l’affaire du réchauffement climatique pose la question de l’évolution de la méthode scientifique au XXle siècle, surtout lorsque des décisions politiques lourdes de conséquences peuvent en découler ». Xavier Driancourt - PhD - Spécialiste des modélisations - Computers Sciences and Statistics.

- « La hausse des concentrations en CO2 atmospérique ne peut être imputée à l’activité humaine. (…) Les mesures de températures terrestres sont soumises à beaucoup d’incertitudes, dont les effets des ilôts de chaleur et le manque de mesures océaniques ». Tom Quirck - PhD - Physicien.

- « Je ne sais pas ce qu’il se passe (au GIEC) , mais ce n’est pas de la science ». Ross McKitrick - Professeur Economie de l’Environnement - University of Guelph (Canada).

- « La théorie de l’origine humaine du réchauffement climatique n’est pas scientifiquement prouvée ». Patrick Moore - PhD - Docteur en Science - Président de Greenpeace Canada démissionnaire en 1986.

- « Depuis 1998 jusqu’aujourd’hui (2008), la température globale a baissé de 0,2°c, voire 0,3°c dans l’hémisphère Sud, alors que les émissions de CO2 anthropique n’ont fait qu’augmenter ». Horst Malberg - PhD - Professeur de Météorologie et Climatologie - Institut de Météorologie de Berlin (D).

- « La quantité de CO2 que nous produisons est insignifiante au vu des échanges naturels air-eau-sol. Les résumés (du GIEC) ont distordu la science. Le processus est tellement vicié que le résultat équivaut à une fraude ». Philip Lloyd - Physicien nucléaire - Ingénieur chimiste - ex coordinating author au GIEC.

- « Il est très important de prendre en compte tous les facteurs influant les changements climatiques, et pas seulement l’influence présumée des activités humaines ». John Maunder - PhD - Climatologue - ex président de la Commission de Climatologie de l’Organisation météorologique Mondiale -

- « (Dans l’affaire du réchauffement climatique) c’est la tromperie et l’affirmation de dogmes idéologiques au nom de la science qui me choque ». Graham Smith - PhD - Professeur associé - Dépt de Géographie - University of Western (Ontario)

- « Le réchauffement climatique actuel n’est pas lié aux activités humaines. Les changements cycliques se sont produits et continueront à se produire ». Vitali Bouchoulev - Directeur de l’Institut de Stratégie Énergétique (Moscou)

- « L’Antarctique fond de moins en moins depuis 1980, et nous sommes parvenus à un minimum historique de fonte des glaces». Patrick J. Michaels - ex professeur de Sciences Environnementales de l’Université de Virginie - ex climatologue de l’Etat de Virginie.

- « La climatologie est une science malade. Ceci n’est plus de la science authentique, mais une croyance. Les mails du ’climategate’ démontrent l’intention de tromper ». Arthur Rorsch - PhD - Professeur émérite de génétique moléculaire Leiden University (P-B)

A suivre.

Voir les 9 listes précédentes dans la catégorie « climat ».

Jo Moreau

11:46 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement, climat, giec, consensus, kyoto, copenhague, co2 | |  Facebook |

07/02/2010

CONSENSUS CLIMATIQUE, DISIEZ-VOUS (9)

Suite n° 9

- « Le GIEC a un discours plus géopolitique que scientifique. Les glaciers sont en extension dans certains endroits et en recul dans d’autres». Robert Vivian - Docteur en glaciologie - ex directeur département Géographie et Environnement Université de Cergy Pontoise.

- « Le premier principe de la causalité est que la cause précède l’effet. L’histoire montre que les changements climatiques précèdent l’augmentation de CO2 atmosphérique ». Howard C. Haydn - PhD - Professeur émérite de Physique - Université du Connecticut.

- « L’effet de serre dû au CO2 (…) décrit un mécanisme fictif dans lequel l’atmosphère terrestre se comporte comme une pompe à chaleur(…). Selon la 2e loi de la thermodynamique, une telle machine planétaire ne peut jamais exister ». Gerhard Gerlich - Professeur de Physique Théorique - Institut fur Mathematische Physik - Braunschweig.

- « Bien que les politiciens offrent des solutions simplistes comme le protocole de Kyoto, le climat continue son évolution naturelle. Le débat anthropocentrique amène les gens à croire qu’ils peuvent modifier cet état de chose ». Lee C. Gerhard - PhD - Senior scientist université du Kansas - Géologue au Kansas Geological Survey.

- « La théorie du réchauffement climatique causé par l’activité humaine est la plus dangeureuse, la plus ruineuse et constitue la plus grande manipulation de l’histoire ». Ian Plimer - Géologue - Professeur émérite des Sciences de la Terre - Université de Melbourne.

- « Les changements climatiques sont inévitables. Le climat est en constante évolution et continuera à changer, quoique nous fassions».  Fred Michel - PhD - Directeur de l’Institut des Sciences environnementales - Professeur associé des Sciences de la Terre - Carleton University (Canada).

- Toute augmentation éventuelle de CO2 n’aura aucun effet sur la densité de la couche de gaz à effet de serre ».Lubos Motl - PhD - Physicien théoricien - ex professeur adjoint Harvard University.

- « La banquise antarctique est globalement stable ou en expansion. Certains changements n’ont rien à voir avec le réchauffement climatique, mais sont liés à des variations naturelles ». Duncan Wingham - PhD - Physicien - Professeur de Physique Climatique University College of London- Directeur du Centre pour l’Observation Polaire et la Modélisation.

- « Depuis quelques années, l’Océan Pacifique se refroidit. Ceci est à mettre en corrélation avec le refroidissement de la planète qui se constate depuis quelques années, et qui résulte d’une oscillation régulière ». Don J. Easterbrook - PhD - Professeur émérite de géologie Western Washington University.

- « Les données météo ne remontent qu’à 1860. Le rapport du GIEC ne tient pas compte d’une période de refroidissement ainsi que d’une période de réchauffement du dernier millénaire ». Wibjorn Karlen - PhD - Professeur émérite de Géographie physique et de Géologie du Quaternaire Université de Stockholm.

- « Je n’approuve pas l’idée que le réchauffement global soit le fait de l’homme ». David Kear - Géologue - ex directeur du Département de Recherches Scientifiques et Industrielles de Nouvelle Zélande.

- « Depuis 1998, la température moyenne s’est globalement stabilisée, alors que les émissions de CO2 anthropique dans l’atmosphère se sont poursuivies. Ceci n’est pas conforme aux prédictions du GIEC». Salomon Kroonenberg - Géologue - Université de Delft (NL).

 

A suivre.

soyez sympas et citez mon blog…. ;°)

Autres billets similaires dans la catégorie « climat ».

Jo Moreau

18:45 Publié dans climat | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : réchauffement, climat, giec, consensus, kyoto, copenhague, co2 | |  Facebook |