Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/07/2011

OVNI SUR LA BELGIQUE : FAKE ?

L’auteur de la photo d’ovni, célèbre depuis la vague belge de 1989-90, vient d’avouer la surpercherie.

Cela a ouvert la porte à des interventions nombreuses de nos médias, qui semblent méconnaître les pérégrinations de cette photo.

Un sommet fut atteint par la présentatrice du JT RTBF de 13 heures de ce jour, qui interrogeait le plaisantin, et lui demandait : « Pourquoi n’avoir pas tout révéler à l’époque, pour éviter de mettre les F-16 en action ? » Etant bien connu que les F-16 ont poursuivi une photo…

Un petit rappel de la chronologie des évènements. La « vague belge » a débuté en novembre 1989, le 29 de ce mois vit un nombre de témoins considérable, parmi lesquels des gendarmes, des scientifiques et des militaires firent état d’un nombre étonnant d’observations -concordantes pour la plupart- d’un objet non identifié, aux performances totalement inhabituelles. Cette vague d’observations s’éteignit peu à peu durant l’année 1991.

Autre caractéristique originale de cette vague, le nombre assez élevé d’observations diurnes, par rapport aux « lumières nocturnes », toujours sujettes à confusion.

Sorties des F-16 : les 30 et 31 mars 1990. Une réaction suite à une confirmation d’observation de la Gendarmerie, et d’une observation simultanée de radars au sol.

La photo dont il est question -qui est en réalité une diapositive- apparut en août 1990. Elle fut d’abord accueillie avec circonspection par les collaborateurs de la SOBEPS*, au vu de divergences apparues dans les témoignages des deux témoins de leur prétendue observation. La politique constante de cette organisation était, même antérieurement à la « vague belge », de ne jamais considérer un document photo ou ciné comme preuve de l’existence d’un phénomène, mais uniquement comme l’illustration d‘un témoignage, au vu des possibilités de plus en plus étendues de trucage de tels documents par de simples particuliers.

Notons aussi qu’un photographe professionnel de Verviers devint détenteur du copyright sur le document, et sera chargé de sa commercialisation. (Je vous laisse libre de certaines déductions…).

Voyons maintenant un résumé des conclusions des spécialistes qui ont examiné ‘scientifiquement’ la photo, et qui l’ont fait à titre privé, et non au nom des organisations qui les emploient.

P.Magain et M. Remy - Institut d’Astrophysique - Université de Liège. « Nous ne pouvons qu’émettre les plus nettes réserves quant à l’authenticité de ce document (…) »

Prof Acheroy - Ecole Royale Militaire « L’hypothèse selon laquelle ce document serait un faux ne peut pas être rejetée jusqu’à présent, et ne le sera sans doute jamais (…).

Richard F Haynes - NASA - Examina le document sous l’angle de déductions quant à l’objet lui-même, mais ne se prononça jamais sur l’authenticité éventuelle du document.

Daniel Soumeryn - Dept photographique Institut Royal du Patrimoine Artistique. « (…)Soit cet engin est le produit d’un canular ou d’une mystification (…) ».

A ma connaissance, et contrairement à ce qui a été dit aux JT d’aujourdhui, aucune personnalité du CNRS n’a pris position.

Nous sommes donc bien loin de scientifiques qui auraient été abusés. La seule conclusion qui en a été tirée à l’époque par la SOBEPS, est que personne n’a pu établir qu’il s’agissait d’un faux, mais personne n’a affirmé qu’il était incontestable. Le cas de la photo de Petit-Rechain et de son examen occupe une vingtaine de pages du rapport de la SOBEPS sur la vague belge, sur un total de 980 pages.

La photo n’est donc nullement à l’origine de la « vague belge », mais en est une péripétie. Elle eut bien entendu un grand retentissement à l’époque, mais la révélation récente, si elle apporte incontestablement une certaine déception, n’entame nullement le fait que des évènements toujours inexpliqués eurent bien lieu dans le ciel belge de 1989 à 1991. Et ce, même s’il est probable que quelques uns des milliers de témoignages recueillis à cette époque sont également le fait de plaisantins…

Comme j’aime souvent à le répéter, ce n’est pas parce que j’ai réussi à photographier la maquette d’un Airbus A-380, que j’ai prouvé que l’A-380 est une mystification…

*SOBEPS : Société Belge d’Etude de Phénomènes Spatiaux. Fondée en 1971. Le sérieux de son étude du phénomène OVNI était reconnu, et elle bénéficiait du concours de plusieurs « scientifiques ». La SOBEPS fut également très active dans le « débunkage » (la démystification) de plusieurs soi-disants phénomènes tels que le triangle des Bermudes, ou beaucoup autres. Quant aux explications possibles des OVNIS, elle se détacha de plus en plus de l’hypothèse extra-terrestre. Elle fut dissoute en 2007.

Source : Vague d’OVNI sur la Belgique - SOBEPS.

Jo Moreau.

VOS COMMENTAIRES SONT BIENVENUS !

20:49 Publié dans sciences | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ovni, vague belge, sobeps | |  Facebook |